C’était écrit comme ça

C’était écrit comme ça

coeurCoup de cœur point d'exclamationPour lecteurs matures

« La journée aurait dû commencer très simplement.
Les volets se seraient ouverts.
On aurait humé l’air, du haut des balcons.
On aurait enfilé les jupes et les caleçons… préparé la chicorée.
On se serait disputé, ou embrassé.

Mais le 9 juin 1944, un compte à rebours avait débuté quelque part… »

Haut de la page ↑


Haut de la page ↑


Haut de la page ↑