Le fils de l’océan

Le fils de l’océan

Je n’aurais jamais dû l’ouvrir.

Le jour de ses 13 ans, Gustave reçoit une lettre qui affirme qu’il n’est pas le fils de ses parents mais un enfant adopté, un enfant fa’a’amu, né sur une île de Polynésie.

Incompréhension, colère, révolte, rejet de ses parents adoptifs… Gustave entreprend un long voyage qui le mènera aux sources de ses origines polynésiennes.

Haut de la page ↑


Haut de la page ↑


Haut de la page ↑