Le fils de mon père

Le fils de mon père

France, 1936… plongée dans l’ambiance du Front populaire et des premiers congés payés.

Théo, 17 ans, découvre qu’on lui a menti sur l’homme qu’il admire le plus : son père, mort au combat pendant la Première guerre mondiale. Son amitié avec la jeune Clémentine va l’aider à découvrir le mystère de sa famille.

Haut de la page ↑


Haut de la page ↑


Haut de la page ↑