Les trois vies d’Antoine Anacharsis

Les trois vies d’Antoine Anacharsis

coeurCoup de cœur

« Bientôt je vais naître. Je vais naître pour ma première vie du dehors et connaître la lumière du jour et savoir ce que c’est que d’être vivant à l’air libre. (…) Pour l’heure, je suis au chaud au fond du ventre, plié comme le mystérieux bout de papier à l’intérieur du médaillon que ma mère porte autour du cou. »

Haut de la page ↑


Haut de la page ↑