L’oizochat

L’oizochat

Arriva un soir, dans la forêt de Cécédille, un drôle d’oiseau qui s’écroula dans les feuilles mortes, épuisé.

Aucun animal ne se reconnait dans cet étranger mi-oiseau mi-chat, qui va vite être qualifié de monstre. Qu’il reparte chez lui ! Il ne parle même par leur langue en plus !

Grâce à ses dessins, l’Oizochat arrive à faire comprendre aux habitants de la forêt qu’il a dû fuir son pays en guerre. Décision est prise qu’il peut rester à Cécédille, mais à certaines conditions : s’occuper des tâches très ingrates, rester à distance des habitants.

Cet album fait partie du Dossier Quand la littérature jeunesse aide votre enfant à s’ouvrir à l’Autre – La différence d’origine, 3.

Haut de la page ↑