Rien

Rien

point d'exclamationPour lecteurs matures

Rien n’a de sens,
je le sais depuis longtemps.
Il n’y a donc rien à faire,
je viens de le découvrir.

Le jour de la rentrée, Pierre Anthon, élève de 4e, annonce qu’il a compris que la vie n’a pas de sens « parce que tout commence pour finir ».

Perché dans un prunier, il provoque les autres élèves. Vexés, perturbés, ces derniers décident de lui prouver qu’il a tort en constituant un « Mont de Signification ».

Chacun devra sacrifier quelque chose qui lui est cher, sacrifice demandé par un autre élève.

Haut de la page ↑


Haut de la page ↑