Akim court

Akim court

coeurCoup de cœur

« Maman, maman… » pleure Akim.
Une femme avec un bébé l’attire près de lui.
Elle le prend dans ses bras pour la nuit.

Akim joue tranquillement avec d’autres enfants au bord de la rivière Kuma. En fin d’après-midi, un bruit sourd et des tirs se font entendre. Dans le village d’Akim, les gens se mettent à courir dans tous les sens. Akim court comme les autres. Il veut rentrer à la maison. Mais sa maison est détruite, il n’y a plus personne. Akim crie et court. Il veut retrouver sa famille.

Cet album fait partie du Dossier Quand la littérature jeunesse aide votre enfant à s’ouvrir à l’Autre – La différence d’origine, 1.

Haut de la page ↑


Haut de la page ↑