Je ne pense qu’à ça

Je ne pense qu’à ça

Le jour où Ismaël se fait traiter de « pédé » au collège, il ne comprend pas et est complètement déstabilisé. La moquerie se transforme vite en harcèlement quotidien.

Un roman qui aborde avec intelligence deux thèmes sensibles : l’identité sexuelle et la portée violente que peuvent avoir certaines moqueries.

Haut de la page ↑


Haut de la page ↑