Ma lampe frontale et ma boussole

Mon métier m’offre des terrains d’exploration incroyable où rien n’est figé. C’est pour cela que je l’aime tant. J’aime sortir ma lampe frontale et chercher par moi-même, prendre le temps de me poser, de me pencher sur une question, un doute, observer, écouter mon intuition qui a toujours été ma boussole intérieure.

J’aime débroussailler les chemins de traverse pour essayer de faire « autrement ».

J’aime conceptualiser et construire : noter, chercher la matière, la forme et me plonger dans la création : découper, tâtonner, assembler, coller…

Puis faire des allers-retours entre les chemins de traverse et les grandes voies pour mettre mes découvertes à l’épreuve du réel, observer, écouter les retours, peaufiner, enrichir. Et repartir à l’aventure !

Quel que soit le terrain où j’interviens en écriture, ma démarche est de vous amener à oser emprunter des « chemins différents » pour remettre du mouvement dans ce qui est figé par l’habitude, le manque de confiance, le manque d’inspiration, la peur…

Sur le terrain des Z’ateliers de Carole

L’accompagnement pédagogique

Apprendre ne signifie pas toujours Comprendre
Comprendre
ne signifie pas toujours Savoir faire
Savoir faire
ne signifie pas toujours Prendre plaisir à faire

conjugaison cartesLes règles balisées de grammaire et de conjugaison tétanisent et découragent les enfants, adolescents et adultes que j’accompagne. Je n’aurais jamais pu enseigner sans débroussailler toutes ces règles et chercher d’autres chemins pour les transmettre, en jouant sur le duo fantaisie/rigueur : création de supports et jeux pédagogiques, enrichissement du savoir par la médiation littéraire

Pour en savoir plus sur :

L’accompagnement et animation en écriture

atelier-ecriture-creative-54-ptit-formatMa démarche est ici plus artistique. Je m’appuie sur la perception de mon quotidien : émotions,  rencontres, lectures, photos, promenades, spectacles, actualité… pour laisser un cheminement se faire en moi.
Quand une piste s’ouvre, même la plus inattendue, je l’accueille, la laisse faire son chemin et la travaille pour lui donner une forme que j’adapte à la personne ou au groupe avec qui je travaille.

Pour en savoir plus sur :