Ici on a fait pousser des histoires !!! Eté 2014

Été 2014, deuxième saison estivale des ateliers Ici on fait pousser des histoires !, tous les jeudis matin, à partir du 17 juillet 2014, au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée.

Jardin du ventLe principe

  1. Carole improvise un jeu d’écriture avec vous, votre famille et/ou d’autres visiteurs
  2. On s’ouvre à la magie du Jardin du vent et on laisse germer son imagination !
  3. Si on le souhaite, on partage ses pousses d’écriture et on les plante ensemble !

Le tout dans l’improvisation, la bonne humeur et la bienveillance !

Vous pouvez participer à autant de propositions de jeux d’écriture que vous le souhaitez pendant toute la durée de l’animation.

La magie des cabanes !

Jardin du vent cabanesPour vous aider à ouvrir la porte de votre imagination et retrouver votre âme d’enfant, venez explorer les cabanes exposées au Jardin du Vent tout l’été : cabane tombée de l’arbre, tipi, cabane vivante en osier…

Les ateliers d’écriture improvisés seront l’occasion de voyager dans le temps : temps présent de ces constructions éphémères, temps des souvenirs de nos constructions et rêves d’enfant !

Infos pratiques

Coordonnées

Jardin du Vent
29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS
Tél : 02 28 11 26 43
http://www.jardinduvent.fr

Horaires

Tous les jeudis matin, de 10h30 à 12h30.
Sans réservation.

Participation

  • Adulte : 6 €
  • Moins de 18 ans : 2,50 €

Le prix comprend l’atelier lui-même et la visite libre du Jardin du Vent.

Souvenirs de l’été 2013

Quel bonheur de travailler dans un cadre si féérique : au calme, sur l’herbe, à l’ombre des arbres, rafraichie par la danse des nuages de brumes (si, si ! allez-y, vous verrez !).

La plupart des visiteurs rencontrés l’été 2013 n’avaient jamais participé à un atelier d’écriture. J’ai eu le plaisir de rencontrer des enfants, parents, grands-parents, qui arrivaient de tous les coins de France. C’était magique !

Jardin du vent 13Quelques pousses d’écriture de l’été 2013

Je n’en ai pas de chaussures rouges
alors mon maillot blanc a des taches vertes.

Je n’en ai pas de ballons gonflables
alors j’aime bien aller à la plage.

Je n’en ai pas de chaussures blanches
alors je ne peux pas marcher sur les nuages quand la mer est basse.

Je n’en ai pas, c’est rien !
mais je passe de bonnes vacances.

Par contre j’aime bien le noir
quand le vent souffle
et mettre mes pieds dans l’eau, page 29.

Par contre j’aime bien les photos de vagues fermées dans la nuit quand un avion passe.

Léa (8 ans) et son papa

Aujourd’hui Dodosse mon chien a parlé !
Il a dit : « Est-ce que m’entends ? » dans le tuyau du Jardin du Vent.
Papa a répondu : « Copon » !
Dodosse a tourné en rond, il a tapé dans un moulin en métal, ça a fait BOUH !
Un pince-oreilles a applaudi.
Fin

 Adrien (6,5 ans), Noé (3,5 ans)
et leurs parents

Jardin du vent 6Les esprits savent se faire comprendre ; tantôt ils nous chantent leurs messages, tantôt ils les confient au vent. A tout moment, on peut recevoir d’eux un signe, une bribe de sens. (…)

Les esprits savent se faire comprendre : ce matin, ils nous ont en vérité désigné le « venteur », par la bouche des pauvres anglais qui s’efforçaient de prononcer notre « en », et ne parvenaient à nous transmettre que le « à » de water-closet !

On ne voit pas toujours d’où ils parlent, les esprits. Mais ce matin, ils nous ont – pour se faire bien comprendre – désigné le vrai maître du Jardin du Vent : le Venteur.

 

Yves

Pour découvrir tous les écrits

Jardin du vent 2Quelques témoignages de l’ été 2013

Au Jardin du Vent, nos mots se sont envolés en toute liberté.
Carole, nous tenions à vous remercier pour cette échappée de mots en plein air.

 

Merci beaucoup pour cet agréable moment au Jardin du vent. Les filles et moi-même avons beaucoup apprécié. D’ailleurs elles ont voulu renouveler l’expérience lors d’une promenade sur la plage.
Merci infiniment pour cette belle découverte des ateliers d’écriture. C’était une très jolie façon de découvrir le Jardin du vent et de nous initier aux jeux de mots.