En Vendée

Premiers pas aux Sables d’Olonne

2010, 41 ans. Dès mon arrivée en France, je me sens quelque peu « extraterrestre » ! En 16 ans, je ne suis venue que 5 fois en Métropole, je n’y ai jamais conduit, l’euro m’est inconnu, l’administration métropolitaine également. C’est la grande aventure avec ses moments d’exaltation et d’angoisse.

Je décide de tenter ma chance aux Sables d’Olonne, où vit mon père. La moyenne d’âge des habitants me change de Tahiti où 50 % de la population a moins de 25 ans ! Mais cette vie calme me plaît, je m’y sens bien car j’ai le sentiment de retrouver mes racines, loin de l’agitation. Cerise sur le gâteau : la Mer, ma grande amie !

Lancement des Z’ateliers de Carole© en France

L’année scolaire est déjà bien avancée. Je me renseigne sur les formalités pour m’installer à mon compte et ouvre Les Z’ateliers de Carole© fin février 2010.

Dans un premier temps, je propose mes cours au domicile de mon père, qui a eu la gentillesse de mettre une pièce à ma disposition. Arrivant du bout du monde, personne ne me connaît. J’imprime mes brochures et vais me présenter aux médiathèques, librairies, enseignants et journalistes. Je reçois un accueil chaleureux et suis même invitée sur TV Vendée !

zateliers-de-carole-les-sables-d-olonne-cours-eleves-2010Les premières demandes arrivent rapidement. Pour la première fois, j’exerce mon activité en France métropolitaine. Je m’aperçois très vite que mes élèves présentent le même profil qu’à Tahiti :

  • bases de français fragiles,
  • manque de vocabulaire,
  • résistance à la lecture,
  • blocages face à l’enseignement classique,
  • découragement malgré le désir de « bien faire ».

Formations et missions autour du livre

J’ai du temps, chose qui ne va peut-être pas durer. J’apprends que la DDCS de Vendée propose des formations autour du livre. Je m’inscris et découvre avec bonheur l’éthique Éducation populaire qui me séduit par son ouverture d’esprit et son approche très humaine.

Prix littéraire des Accueils de loisirs de Vendée

Quelques mois plus tard, la DDCS me propose une mission de co-organisation du Temps fort du Prix littéraire des Accueils de loisirs de Vendée 2010. J’accepte avec enthousiasme ! Deux autres missions suivront.

Ce prix littéraire permet aux enfants des centres de loisirs :

  • Séance de dédicace de Popvillede découvrir une sélection d’albums de qualité, aux sujets souvent atypiques,
  • d’approcher le Livre avec une approche non scolaire,
  • d’être créatifs en participant de façon très vivante aux animations proposées par les centres de loisirs,
  • d’élire leur album préféré,
  • et bien sûr de participer au Temps fort pour rencontrer les auteurs et illustrateurs !

Quelle riche expérience ! Épuisante car co-organiser la venue de 700 enfants n’est pas de tout repos ! La cerise sur le gâteau est la rencontre d’auteurs et illustrateurs jeunesse avec qui j’ai pu avoir de précieux échanges.

Installation à Saint-Jean-de-Monts

Les Z’ateliers de Carole© à Saint-Jean-de-Monts

zateliers-de-carole-st-jean-de-monts-1Septembre 2010. Alors qu’il me paraissait impossible d’avoir les moyens de louer un local, je trouve un lieu plein de charme en plein centre-ville de Saint-Jean-de-Monts, où je me suis installée.

Je remplis les deux petites salles de soleil polynésien en décorant les murs de photos de Tahiti. C’est un lieu lumineux et chaleureux où pendant deux ans je vais accueillir mes élèves et lancer mes premiers ateliers d’écriture créative.

Formation aux cartes mentales

2010, mon frère Nicolas Gosselin (concepteur du site web des Z’ateliers de Carole©), passionné de pédagogie, devient formateur en cartes mentales (Mind mapping©). Depuis des années, des amis me vantaient les mérites de cet outil, mais par manque de temps, je ne m’y étais pas intéressée.

Feutres couleursJe me forme et c’est la claque ! Je découvre avec stupéfaction que cela fait 8 ans que j’enseigne avec une démarche proche du Mind mapping©. Le fait d’en apprendre la technique révolutionne ma façon de travailler :

  • clarification, structuration des idées,
  • préparation, organisation,
  • aide à la mémorisation,
  • prise de notes
  • animations des cours…

Chronique radio sur Nov FM

Carole et Emmanuelle dans les studios de NovFMDepuis de nombreuses années, je rêvais d’animer une chronique sur la littérature jeunesse à la radio. En octobre 2010, je prends mon rêve et mon courage à deux mains et vais proposer mon projet à Nov FM, radio locale du secteur nord-ouest Vendée.

La simplicité, la bonne humeur et l’enthousiasme de l’équipe me mettent tout de suite en confiance. Les enregistrements avec Emmanuelle Mèzerette se font dans une ambiance détendue où je peux progressivement apprendre à placer ma voix.

Lundi 18 octobre 2010 : ma première chronique Tu l’as lu dis ? (en hommage au nom de mon premier site tulaludi.com) passe à l’antenne. Belle émotion !

Ateliers d’écriture créative

Plume écritureMe former professionnellement à l’animation d’ateliers d’écriture m’attirait aussi depuis des années. Malheureusement aucune formation de ce genre n’existait à Tahiti. Lorsque j’apprends qu’un cycle Pratiques d’ateliers d’écriture est proposé à Nantes, en formation continue, par l’Association Relief et Lire et écrire en Pays de Loire, je m’inscris sans hésitation.

L’ éthique Éducation populaire et le programme me séduisent tout de suite :

  • rencontres avec des professionnels et écrivains proposant des ateliers d’écriture avec des publics très variés,
  • mises en place de démarches d’ateliers et accompagnement,
  • réflexion sur l’identité pédagogique de l’animateur…

Pendant 7 mois, je vais retrouver avec bonheur les formateurs et participants. À mon grand soulagement, la formation n’est pas du tout théorique. Nous apprenons et progressons en nous interrogeant, en rencontrant des professionnels aux parcours et démarches différents, en écrivant ensemble, en expérimentant, en partageant nos ressentis d’animateurs.

Atelier écriture créativeJanvier 2011, j’ouvre mon premier cycle d’ateliers d’écriture créative. J’ai la chance d’arriver à constituer un petit groupe de fidèles, personnes adorables, curieuses et pleines d’humour.

La préparation des ateliers me demande un gros travail en amont mais je suis fascinée par la réflexion et créativité que cela m’amène à avoir. Mon regard sur la littérature change, je m’interroge sur le travail des écrivains, me nourris des échanges de la formation, travaille sur mes attentes… cette période est la fois déstabilisante et très constructive.

Suite de la page en cours de construction.