En Vendée

Aux Sables d’Olonne

Dès mon arrivée en France, je me sens quelque peu « extraterrestre » ! En 16 ans, je ne suis venue que 5 fois en Métropole, je n’y ai jamais conduit, l’euro m’est inconnu, l’administration métropolitaine également. C’est la grande aventure avec ses moments d’exaltation et d’angoisse !

Je décide de tenter ma chance aux Sables d’Olonne, où j’ai de la famille. La moyenne d’âge des habitants me change de Tahiti où 50 % de la population a moins de 25 ans ! Mais cette vie calme me plaît, je m’y sens bien car j’ai le sentiment de retrouver mes racines, loin de l’agitation. Cerise sur le gâteau : la Mer, ma grande amie !

Lancement des Z’ateliers

Plage des Sables d'OlonneL’année scolaire est déjà bien avancée. Je me renseigne sur les formalités pour m’installer à mon compte et ouvre Les Z’ateliers de Carole le 22 février 2010.

Dans un premier temps, je propose mes cours au domicile de mon père, qui a eu la gentillesse de mettre une pièce à ma disposition. Arrivant du bout du monde, personne ne me connaît. J’imprime mes brochures et vais me présenter.

Je remercie du fond du cœur toutes les personnes qui m’ont écoutée, encouragée et aidée :

  • la librairie Voyelles, spécialisée en littérature jeunesse,
  • la Maison de la presse Au fil des mots qui m’a spontanément proposé de parler de mon travail en organisant des rendez-vous avec sa clientèle,
  • Sophie Dugast, biographe et animatrice d’ateliers d’écriture au sein de l’association Encrage,
  • Éveline Thomer, écrivain,
  • les médiathèques du Pays des Olonnes,
  • et Aida de TV Vendée.

Local des Z'ateliersGrande émotion ! Pour la première fois, j’exerce mon activité en France métropolitaine. Je ne sais pas du tout comment mon approche va être perçue par les élèves et leurs parents.

Je m’aperçois très vite que mes élèves présentent le même profil qu’à Tahiti et en Nouvelle-Calédonie : bases de français fragiles, manque de vocabulaire, résistance à la lecture de romans, blocages face à l’enseignement classique et découragement malgré le désir de « bien faire ».

Leurs parents recherchent le même type d’approche : différente de l’enseignement proposé en classe et axée sur le travail de réconciliation avec les livres.

Formations autour du livre à la Roche-Sur-Yon

J’ai du temps, chose qui ne va peut-être pas durer ! J’en profite pour me former. J’apprends que la DDCS de Vendée propose des formations autour du livre. Je m’inscris et découvre avec bonheur l’éthique éducation populaire qui me séduit par son ouverture d’esprit et son approche très humaine, des animateurs et participants passionnés par le livre et engagés sur le terrain, des expériences nouvelles comme Chœur de lecteur et La lecture à haute voix et de nouveaux livres bien sûrs comme les romans de la collection D’une seule voix, chez Actes Sud Junior.

Atelier d’écriture à la Médiathèque de Saint-Jean-de-Monts

Affiche Rencontre(s) avec Sophie LoubièreLors d’une formation, je fais la connaissance d’une bibliothécaire de Saint-Jean-de-Monts. La nouvelle médiathèque où elle travaille, magnifique lieu ouvert en mars 2010, me propose d’animer un atelier d’écriture ouvert aux adultes et adolescents, à l’occasion de la venue de Sophie Loubière. Écrivain, journaliste et productrice à France Inter, spécialiste de musiques de films, Sophie Loubière a un riche parcours. Elle est l’invitée d’honneur de la Médiathèque de Saint-Jean-de-Monts le 12 juin 2010.

Animations gratuites proposées toute la journée :

  • atelier de mots-valises animé par l’auteur elle-même, à destination des enfants, en lien avec l’album Eléphanfare,
  • atelier d’écriture où je ferai un clin d’œil à ses livres pour adultes,
  • balade en petit train avec des pauses lecture à haute voix de Dernier parking avant la plage, dont l’intrigue policière se passe à Saint-Jean-de-Monts,
  • dédicace.

Une belle journée culturelle !

À Saint-Jean-de-Monts

Saint-Jean-de-MontsJe profite de l’été pour m’installer à Saint-Jean-de-Monts, commune très agréable, entourée de la forêt, de la mer et du marais. Mon nouveau petit paradis !

En l’espace d’un an, que de changements dans ma vie ! Le site tulaludi me suit de près avec de nombreuses pauses et mises à jour techniques qui malheureusement posent problème. D’un commun accord avec mon frère Nicolas, le créateur du site, nous décidons de changer d’hébergeur et de nom de domaine : tulaludi.com devient leszateliersdecarole.com !

Formation aux cartes mentales

Feutres couleursDepuis des années, des personnes me conseillaient de me pencher sur les cartes mentales ou cartes heuristiques. J’avais toujours décliné, essentiellement par manque de temps.

Courant 2010, mon jeune frère Nicolas (concepteur du site web des Z’ateliers), passionné de pédagogie comme moi, m’annonce qu’il s’est formé professionnellement aux fameuses cartes, « un outil fabuleux » qu’il faut absolument que je découvre !

Je lui demande naturellement de me former… et c’est la claque ! Je découvre avec stupéfaction que cela fait 8 ans que j’enseigne avec une démarche semblable à celle de la carte mentale, même si je ne connaissais pas la technique. Je m’approprie l’outil en l’appliquant à mon quotidien, à mon organisation et bien sûr à mes cours.

Nouveau local

Bibliothèque des Z'ateliersLa rentrée scolaire approche. Il me faut prendre une décision très rapidement : cours au domicile de mes élèves ou dans mon propre local ? Le deuxième choix est périlleux mais l’envie de recréer ma propre structure est là. Je trouve un charmant local dans le centre-ville rue du Général de Gaulle, calme, lumineux… une nouvelle aventure commence !

Mission à la Roche-sur-Yon

Séance de dédicace de PopvilleLe hasard fait que le lendemain de l’ouverture des Z’ateliers, je commence une mission à la Roche-sur-Yon. Pendant deux mois, le rythme va être soutenu, fatigant, mais quelle belle expérience ! Je travaille pour la DDCS qui, pour la troisième année, organise le Prix littéraire des Accueils de loisirs de Vendée dont je co-organise le Temps Fort.

Cette magnifique initiative portée par Christelle Richard permet aux enfants des centres de loisirs :

  • de découvrir une sélection d’albums de qualité, aux sujets souvent atypiques,
  • d’approcher le Livre avec une approche non scolaire,
  • d’être créatifs en participant de façon très vivante aux animations proposées par les centres,
  • d’élire leur album préféré,
  • et bien sûr de participer au Temps fort pour rencontrer les auteurs et illustrateurs !

Rencontre magique avec Anouck Boisrobert et Louis Rigaud les auteurs/illustrateurs de Popville, l’album préféré des enfants pour le Prix littéraire 2010.

Chronique radio sur Nov FM

Carole et Emmanuelle dans les studios de NovFMDepuis de nombreuses années, je rêvais d’animer une chronique sur la littérature jeunesse à la radio… En octobre 2010, je prends mon rêve et mon courage à deux mains et vais proposer mon projet à Nov FM, radio locale du secteur nord-ouest Vendée.

La simplicité, la bonne humeur et l’enthousiasme de l’équipe me mettent tout de suite en confiance. Les enregistrements avec Emmanuelle Mèzerette se font dans une ambiance détendue où je peux progressivement apprendre à placer ma voix.

Lundi 18 octobre 2010 : ma première chronique Tu l’as lu dis ? (en hommage au nom de mon premier site tulaludi.com) passe à l’antenne. Belle émotion !

Ateliers d’écriture créative

Plume écritureMe former professionnellement à l’animation d’ateliers d’écriture m’attirait aussi depuis des années. Malheureusement aucune formation de ce genre n’existait à Tahiti. Lorsque j’apprends qu’un cycle Pratiques d’ateliers d’écriture est proposé à Nantes, en formation continue, par l’Association Relief et Lire et écrire en Pays de Loire, je m’inscris sans hésitation.

L’ éthique Éducation populaire et le programme me séduisent tout de suite :

  • rencontres avec des professionnels et écrivains proposant des ateliers d’écriture avec des publics très variés,
  • mises en place de démarches d’ateliers et accompagnement,
  • réflexion sur l’identité pédagogique de l’animateur…

Pendant 7 mois, je vais retrouver avec bonheur les formateurs et participants. À mon grand soulagement, la formation n’est pas du tout théorique. Nous apprenons et progressons en nous interrogeant, en rencontrant des professionnels aux parcours et démarches différents, en écrivant ensemble, en expérimentant, en partageant nos ressentis d’animateurs.

Atelier écriture créativeJanvier 2011, j’ouvre mon premier cycle d’ateliers d’écriture créative. J’ai la chance d’arriver à constituer un petit groupe de fidèles, personnes adorables, curieuses et pleines d’humour.

La préparation des ateliers me demande un gros travail en amont mais je suis fascinée par la réflexion et créativité que cela m’amène à avoir. Mon regard sur la littérature change, je m’interroge sur le travail des écrivains, me nourris des échanges de la formation, travaille sur mes attentes… cette période est la fois déstabilisante et très constructive.

Année scolaire 2011-2012

Cours de françaisÀ la rentrée 2011, tout se cumule : les cours avec des demandes de plus en plus variées, les ateliers d’écriture créative, les enregistrements de la chronique Tu l’as lu dis ? sur Nov FM et la co-organisation du Temps fort du Prix littéraire des Accueils de loisirs de Vendée, comme l’an passé.

La possibilité de rencontrer à nouveau des auteurs et illustrateurs jeunesse me ravit : Anne Mulpas, auteur, et Marjorie Pourchet, illustratrice, de La vie juste à côté et Antoine Guilloppe, auteur et illustrateur, de Pleine Lune.

Nouveaux espaces

Carole animant une conférenceFin mai 2012, je quitte ma salle de Saint-Jean-de-Monts pour investir de nouveaux espaces :

  • la Vendée, que je sillonne dès le mois de juin pour donner mes cours au domicile de mes élèves et intervenir auprès de structures pour animer des conférences sur la littérature jeunesse, des ateliers d’écriture créative
  • ma créativité littéraire à travers l’écriture d’albums pour enfants (en amont : quinze années de désir d’écriture, de maturité et culture littéraire à acquérir, sans oublier une pincée de fausses excuses :-)