Lancement d’ateliers d’écriture créative à la Médiathèque de St Gervais

A l’occasion du lancement d’un cycle d’ateliers d’écriture créative au sein de la médiathèque de Saint-Gervais (85230), la directrice Edwige Boury et Carole Leroy-Gosselin étaient les invitées du midi d’Emmanuelle Mézerette sur NOV FM, le mardi 3 octobre 2017.

Invitées du midi sur NOV FM

NOV FM logoPour écouter le podcast des RV du midi du 3 octobre 2017 :

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Des ateliers ouverts au grand public

affiche atelier d'écriture Saint-GervaisNul besoin de savoir « bien écrire » pour participer à un atelier d’écriture créative !

Il suffit d’être dans le désir de vous (re)connecter à votre créativité et celle des autres participants, de faire confiance à la bienveillance qui règne au sein du groupe.

Pour en avoir plus sur la démarche des Ateliers d’écriture créative.*

Ces ateliers sont ouverts aux adultes et aux adolescents (à partir de 15 ans).

Participer à un atelier d’écriture créative à Saint-Gervais

Calendrier de la saison 2017-2018 à Saint-Gervais

Atelier écriture créativeUn mardi par mois, de 20h à 22h

  • 17 octobre 2017 Complet
  • 14 novembre 2017 Complet
  • 9 janvier 2018
  • 13 février 2018
  • 13 mars 2018

Les ateliers étant indépendants les uns des autres, vous êtes les bienvenus à n’importe quel moment de l’année, de manière régulière ou ponctuelle.

Participation

Participation : 5 euros l’atelier
Il  est vivement conseillé de réserver votre place.

chateau-d-olonne-mediatheque-michel-raimbaudMédiathèque de Saint-Gervais

16 rue du haras
85230 Saint-Gervais

 

Inscriptions


Auprès de la Médiathèque de Saint-Gervais  au 02 51 93 66 75
ou auprès de Carole Leroy-Gosselin au 06 13 90 35

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ateliers Écriture Émotion-Corps, ouverture de la saison 2017-2018

Carole Leroy-Gosselin vous donne rendez-vous le samedi 14 octobre 2017 au Centre Vitalité 85 d’Aubigny (85430), pour le premier atelier de la saison des Ateliers Écriture Émotion-Corps.

Des ateliers ouverts aux femmes et hommes

  • Rodin En interrogation, en souffrance dans le rapport à leur corps (complexes, mal-être, douleurs, vieillissement, problèmes de poids, corps-éponge des émotions…)
  • Désireux d’explorer leur histoire personnelle de manière originale et créative.
  • Habitués à écrire ou pas du tout !
  • En recherche de bienveillance au sein d’ un groupe.

Une question essentielle : Sommes-nous vraiment « propriétaires » de notre corps ?

Ça n’est pas vraiment féminin comme tenue  !
Essaie d’être plus viril !
Tiens-toi droit ! Arrête de bouger…

Quand on entend régulièrement ce genre de réflexions, le plus souvent formulées pour « notre bien », il peut nous arriver de nous sentir dépossédés de notre corps. Notre statut de « propriétaires officiels » en prend pour son grade !

barbieA force de nous soumettre, consciemment et inconsciemment aux modèles auxquels nous sommes censés nous conformer :

  • famille
  • éducation
  • canons de beauté
  • mode
  • sport
  • santé…

nous prenons le risque de créer un décalage trop grand, source d’angoisses, entre ce que nous sommes et ce que nous montrons de nous à travers notre corps.

Libérer nos émotions par l’écriture créative

S’ouvrir à notre créativité

Atelier écriture créativeQui n’a jamais vécu l’expérience de se penser « comme ceci » et de découvrir ses ressources en se confrontant à un obstacle imprévu  ?
Dans un atelier Écriture Émotion, cette même dynamique se rejoue à travers les « contraintes d’écriture » proposées qui nous amènent à sortir de notre zone de confort et à explorer de nouveaux chemins en décalant notre regard.

Décaler notre regard

Décaler le regard que nous avons sur notre corps nous permet de l’affûter, en explorant « autrement » des réalités limitées par nos habitudes, nos peurs, nos croyances et les fameux « modèles ».

La prise de conscience de nos fidélités et enfermements inconscients est précieuse pour :

  • libérer nos émotions
  • nous réapproprier notre propre autorité
  • faire de nouveaux choix, en conscience

Les valeurs d’un atelier Écriture Émotion-Corps

Poser un cadre

Tout atelier pose un cadre de confidentialité, de bienveillance et d’écoute.
Ce cadre permet à chaque participant de prendre sa place au sein de l’atelier, de manière sécurisée, en se détachant de la recherche de performance qui met en compétition.

Se reconnecter à soi-même

EmotionsUn atelier Écriture Émotion-corps nous invite à nous poser, loin de nos portables, écrans, habitudes et obligations. C’est un espace de reconnexion à soi où l’écriture est :

  • libre des obligations de « bien écrire », de faire des fautes
  • libre d’inventer des mots qui nous correspondent
  • libre de se glisser dans des personnages autres que nous.

Accueillir

Un atelier Écriture Émotion-corps est un magnifique espace de rencontres où la voix de chacun peut vibrer et s’élever, soutenue par le cadre bienveillant qui est posé.
La parole de chaque participant y est accueillie et entendue.

Inviter le corps

Rodin AndromèdeInvitations à se poser en douceur, à respirer, mouvements légers et ludiques… vont nous permettre d’habiter notre corps pour :

  • nous reconnecter à nos sensations
  • nous mettre à l’écoute des signaux de notre corps
  • lâcher le mental parfois trop bavard !

Participer à un Atelier Écriture Émotion-Corps

Cycle de 5 ateliers indépendants

Comme dans toute démarche, la régularité amène à une construction invisible sur laquelle nous pouvons nous appuyer. S’engager à participer aux ateliers de manière régulière amènera une autre énergie qu’une participation ponctuelle. Mais celle-ci est tout à fait possible car les Ateliers Écriture Émotion-Corps sont indépendants les uns des autres.

Calendrier 2017-2018

  • Samedi 14 octobre 2017
  • Samedi 2 décembre 2017
  • Samedi 27 janvier 2018
  • Samedi 17 mars 2018
  • Samedi 14 avril 2018

Horaires

9h – 16h30 avec une pause d’environ 1h30 le midi.
Possibilité de déjeuner sur place.

Participation

75 euros la journée
70 euros si l’on parraine un participant

Le nombre de participants étant limité à 8 personnes, le règlement d’un Atelier Écriture Émotion-Corps s’effectue à l’inscription, sans quoi la participation ne peut être validée

Centre Vitalité 85

logo du Centre Vitalité 85 d'AubignySitué à Aubigny, à 10 minutes de la Roche sur Yon, le Centre Vitalité 85 offre un cadre calme, lumineux et spacieux pour accueillir un Atelier Écriture Émotion.

Centre Vitalité 85
8 rue Émile Raynaud
85430 Aubigny
www.centrevitalite85.fr

Renseignements et inscription

téléphone rétroCarole Leroy-Gosselin : 06 13 90 35 10
Mail : ateliersecrituremotion@gmail.com

 

 

Pour suivre l’actualité des Ateliers Écriture Émotion

Pour consulter le calendrier 2017-2018 des Ateliers Écriture Émotion.

Suivre l’actualité des Ateliers Écriture Émotion sur Facebook :
page Facebook Ateliers Ecriture Emotion

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole l’invitée du midi de NOV FM, sélection jeunesse sur la rentrée des classes

Carole Leroy-Gosselin était l’invitée du midi d’Emmanuelle Mézerette le mardi 29 aout 2017, sur NOV FM (Radio du Nord Ouest Vendée) pour présenter une sélection de livres jeunesse sur la rentrée des classes et la vie au sein de l’école.

Les charmes du direct !

Un direct un peu spécial perturbé par l’arrivée impromptue d’un frelon dans le studio d’enregistrement à la 13e minutes d’antenne ! Comment lutter contre le fou rire quand un des journalistes qui a la phobie des frelons, part en courant, se cache, et revient parce qu’il na pas le choix ? Les charmes du direct !

Pour écouter le podcast des RV du midi du 29 aout 2017 :

NOV FM logo

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

La première rentrée des classes

Série La vie de Smisse, Jours d’école

La vie de Smiosse Jours d'écolecoeurTexte d’Isabelle Chavigny et Ivan Grinberg
Illustrations de Marie Caudry
Éditions Seuil jeunesse, 2016

Smisse a trois ans et c’est sa première rentrée des classes à la maternelle. Quelle aventure ! Il a hâte d’y aller, mais une fois dans sa classe, il préfèrerait quand même que l’école ça soit plutôt demain… Heureusement entre la découverte de la classe, la récré, les jeux, les nouveaux copains et tout et tout et tout… Smisse va passer une très bonne journée !

Une série craquante qui sait allier réalisme, tendresse et humour. Beaucoup d’enfants se retrouveront dans les personnages de Smisse et de ses camarades de classe.

rentrée de LisonLa rentrée de Lison

Texte et illustrations André Bouchard
Éditions Seuil jeunesse, Nouveauté 2017

En 14 scènettes sous forme de BD, nous découvrons les aventures de Lison à l’école. Premier baiser, gros mots, copines, peur, ennui… c’est cocasse et craquant !

Monsieur et Madame loup ouvrent une école

Monsieur et Madame loup ouvrent une écoleTexte et illustrations d’Akiko Higashi (Japon)
Éditions NobiNobi, Nouveauté 2017

Quelle joie ! Monsieur et Madame Loup vont bientôt ouvrir leur propre école maternelle au-dessus de la colline. Tout le monde dans le village est impatient, et les enfants décident d’aller jeter un œil avant le grand jour… Mais voilà, pas évident d’être populaire auprès de ses futurs élèves quand on est un loup et qu’on hurle de joie devant les enfants !

Un album tout mignon qui m’a fait penser à la peur et aux préjugés que peuvent ressentir les enfants devant la « grosse voix » de certains adultes.

Moqueries et harcèlement

rougeRouge

Texte et illustrations de Jan De Kinder (Belgique)
Editions Didier jeunesse,  2015

Arthur rougit très facilement. Une petite fille de sa classe le remarque et s’empresse de le raconter aux autres enfants sans se douter qu’avec l’effet de groupe,  la taquinerie va tourner au cauchemar.

Rouge illustrationsUn album intelligent et sensible sur un thème urgent : comment la moquerie peut-elle tourner au harcèlement ?  Où se situe le dérapage ? Comment oser dire non et dénoncer l’inacceptable  ?

Un album que je conseille à tous les enseignants et parents.

La médiation scolaire dans la cour de récré

Série La bande des pommiers, Pierrick mène l’enquête

Texte de Chantal Cahour
Illustrations de Véronique Vayssière
Éditions Oskar, Nouveauté 2017

Bande des pommiers Pierrick mène l'enquêtePierrick et Lucie  se sont inscrits comme volontaires en formation de Médiation scolaire. Leur  rôle ; calmer les conflits pendant les récréations en essayant de se mettre à l’écoute de chacun. La théorie est super, en pratique c’est beaucoup plus compliqué ! Certains élèves refusent leur intervention et la colère empêche parfois une résolution efficace.

médiation scolaireAlors que le jeune garçon envisage dès le premier jour de démissionner, ses camarades l’encouragent à poursuivre son action.  Après avoir réglé plusieurs conflits avec succès, Pierrick reprend confiance. Il s’aperçoit alors qu’un grand nombre de problèmes tournent autour de Steve, élève qui refuse violemment toute aide. Pierrick décide d’enquêter avec sa bande.

Un chouette roman que j’ai lu d’une traite. Des personnages très vivants et attachants dans lesquels les lecteurs peuvent facilement s’identifier. Des situations réalistes et pertinentes qui permettent de découvrir les bases de la communication non violente. Une intrigue sympa. Vivement la découverte des autres titres !

Réfléchir ensemble

Collection Le jour où

Texte de Thierry Lenain
Illustrations de Thanh Portall
Éditions Nathan, Nouveautés 2017

coeurMadame Okili est une institutrice qui aime inviter ses élèves à réfléchir par eux-mêmes. Les boites à idées, à questions et le dialogue sont toujours les bienvenus dans sa classe.

Une collection de petits romans intelligents qui permettent d’ouvrir le débat avec les enfants autour de sujets sensibles que les adultes ont parfois du mal à aborder. Un grand bravo !

Le jour où papa s'est remariéLe jour où papa s’est remarié
Guillaume est tracassé parce que son papa se remarie avec un homme… ce qui pour Guillaume signifie qu’il risque de devenir homosexuel plus tard. Le problème c’est qu’il est très amoureux d’une fille et qu’il veut avoir des enfants plus tard.

 

Le jour où on a arrêté de faire la guerreLe jour où on a arrêté de faire la guerre

Raîssa est en état de choc lorsqu’elle découvre ses copains et copines en train de jouer à la guerre dans la cours de récréation. Les soldats et les morts sous forme de jeu la ramènent à la violence connue dans son pays.

 

Le jour où la France est devenue FranceLe jour où la France est devenue France

Chaque semaine, dans la classe de Madame Okili , il y a le moment du Pourquoi.  « Maitresse, pourquoi tu es noire? » demande Tovi. Lui est blanc donc français. Mais comment  Miradie peut-elle être noire et française ?

 

Le jour où on a tous mangé ensembleLe jour où on a mangé ensemble

Aujourd’hui la maitresse propose à la classe de pique-niquer tous ensemble. Tom veut apporter du saucisson, mais Tovi n’a pas le droit de manger du cochon. Le saucisson de cheval fait pleurer Alima qui a peur que l’on mange son poney…

Apprentissage de la lecture

Quand on débute en lecture

Collections Une histoire à lire tout seul / Regarde je lis !


lecture maman enfant
Texte d’Eric Battut
Illustrations de Marion Piffaretti
Éditions Nathan, Nouveautés 2017

Les titres de la Collection Une histoire à lire tout seul s’adressent aux enfants qui débutent dans l’apprentissage de la lecture. Chaque histoire est adaptée à la progression en lecture (3 niveaux de complexité des sons) de l’élève.

Robi le petit robotJ’ai accompagné pendant les vacances d’été une élève de CP qui ne maitrisait pas la lecture. Le système de progression de ces courtes histoires l’a aidée à prendre confiance en elle. En effet quel soulagement de sentir que l’on arrive à lire des textes de niveaux 1, 2 et 3 !

 

regarde je lis methodeLa progression proposée est en lien avec la méthode syllabique et visuelle Regarde je lis !

  • Une méthode conçue pour mettre à tout moment l’enfant en situation de succès
  • Un syllabaire sous forme de livret, offert avec la méthode
  • Des cahiers d’activités pour prolonger l’apprentissage
  • Un auteur pédagogue expérimenté

Quand on est dyslexique ou en difficulté en lecture

Collection Dyscool

dyslexie tableauDe grands succès de la littérature jeunesse réédités dans une collection où la lecture devient accessible à tous les enfants et adolescents :

  • Mise en page adaptée : longueur des lignes, travail sur la police, place de l’illustration, interlettrage, intermots et interlignages agrandis, texte ferré à gauche, respect des unités de sens par double page.
  • le buveur d'encre collection DyscoolSimplification des phrases complexes
  • Explication des mots et expressions compliquées
  • Personnages sont explicitement nommés.
  • nos étoiles contrairesChoix d’un papier mat et ivoire, plus reposant pour les yeux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Textes et illustrations du Tour de France sucré 2017

Les ateliers d’écriture créative du Jardin du vent (Notre-Dame de Monts) sont cet été consacrés à un événement incroyable et atypique : le Tour de France sucré, où les vélos roulent en fabriquant des bonbons, gaufres, biscuits ! Cette page met à l’honneur l’imagination des visiteurs du Jardin du vent, à travers leurs textes et illustrations.

Ateliers créatifs consacrés au Tour de France sucré

Tour de France sucréEnvie de vous détendre et de stimuler votre imagination ?

Rendez-vous aux ateliers créatifs du Tour de France sucré au Jardin du vent de Notre-Dame de Monts, les mardis et mercredis matin, quel que soit votre âge !

Ateliers d’écriture « Ici on fait pousser des histoires » avec Carole

Tour de France sucré 1Les mercredis de 10h30 à 12h30.
Pas dé réservation nécessaire, vous venez à l’heure qui vous convient.

Ces ateliers improvisés s’adressent à tout le monde : enfants, ados, adultes. Ils peuvent se vivre en famille, en couple ou seul(e).

Pour consulter le calendrier Ici on fait pousser des histoires.

Ateliers illustration avec Sophie M.

tour de France sucré atelier illustrationsLes mardis de 10h30 à 12h, sur réservation auprès du Jardin du vent.
Sophie M, plasticienne et créatrice de fées vous accueillera, quels que soient votre âge et expérience en arts plastiques.

Calendrier des ateliers Illustrations

  • Juillet 2017 : mardis 11,18, 26
  • Août 2017 : mardis 1e, 8, 22

Informations pratiques

Participation aux ateliers créatifs

  • Adulte : 6 € (4 euros avec Pass Culture et découverte)
  • Moins de 18 ans : 3 €

Le prix comprend l’atelier lui-même et la visite libre du Jardin du Vent.

Jardin du vent 65Le Jardin du Vent

29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS
Tél : 02 28 11 26 43
http://www.jardinduvent.fr

Textes et illustrations des visiteurs du Jardin du vent

N’hésitez pas à consulter régulièrement cette page. Les textes et illustrations des visiteurs seront mis en ligne au fil des ateliers de l’été.
Tour de France sucré illustrations 1

Les bonbons non ! Le Tour de France salé, oui !

Ras la sonnette des carambars, Cuberdons  et Fraises Tagada
Ras le guidon des MMS, Chokotoffs et Haribo pas beaux !
Ras la casquette de tout ce sucre gluant et cragueux
qui se fond sur mes pauvres chaines.

gousse d'ail croqueeRas la sonnette de ces mains poisseuses
Ras le guidon de ces morveux pleins de caries
Ras la casquette de leurs cris. Quel boucan !

Vive les cornichons, piment, olives, Roquefort
Vive l’ail et l’oignon, la sauce Samourai et l’haleine qui pique !
A quand le Tour de France salé ?!!!

Texte écrit par Étienne (10 ans) et sa maman Solen
Jardin du Vent, juillet 2017

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?

Je suis le chat voyageur qui pioche des aventures au gré des saisons. J’émets des petits grognements inquiétants qui fertilisent l’imagination de mes voisins…

chat inverséA ma droite, un boxer joueur au regard pétillant.
A ma gauche, un poisson rouge en vacances de son bocal.
Devant moi, des humains hystériques en train de dévorer des bonbons attrapés en vol ou collés au sol.
Derrière moi, une poule pond des Dragibus !

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?

Des enfants essaient de capturer la super poulette qui s’envole sans plus attendre.
Une araignée Tagada tisse sa toile de barbe à papa.
Un lapin meringue creuse un trou pour aller manger tranquille les carottes Carambar qu’il a cachées.

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?

Texte écrit par Zélie (8 ans), Gabin (10.5 ans) et leur papa Sylvain
Jardin du Vent, juillet 2017

Tour de France sucré illustrations 2

« The lapin chocolatier »

Le chocolat commence à frémir dans la casserole laissée sur le feu. Je tourne à la cuillère le mélange que j’ai préparé pour ces deux enfants. Leurs regards impatients sont orientés vers moi, « The chocolatier » du Tour de France.

lapin chocolatJe suis un lapin bien constitué, prévoyant pour quiconque apprécie les gâteaux, bonbons et boissons à siroter à tout moment.

Bon ! Je retourne en cuisine ; les deux enfants s’agitent d’impatience… j’espère qu’ils vont aimer ce que je leur ai préparé.

Texte écrit par Paul
Jardin du Vent, juillet 2017

Tradition étonnante

Heureusement ils n’ont  pas touché à mon café. Je n’ai pas vraiment été invité. J’ai entendu  éternuer dehors ; j’ai vu que deux personnes s’accrochaient.
J’ai donc ouvert la chien 1porte, avant de voir un énorme lapin se dresser. Il nourrissait un tas de gosses hystériques qui le poursuivaient.

Médor s’est mis à couiner, comme lui j’avais envie de pleurer à la vue de ce spectacle désolant. Le temps à peine de me moucher, une cascade de chocolat a jailli et une centaine de vélos sucrés a traversé la route. Étonnant cette tradition …

Texte écrit par Clémentine
Jardin du Vent, juillet 2017

Cessez de m’ignorer

munsterAvec générosité, je vous prête mes pensées.
Que vous le sachiez ou pas, vous m’adorez, moi, pâte molle odorante, alsacienne de père en fils. Vous pouvez m’aimer trempé au petit-déjeuner étalé dans la journée ou fondu dans vos plats. Votre amour me tue mais continuez, je suis suicidaire !
Je ne vis que pour finir dans votre bouche.

Seulement depuis peu, je le vois bien, vous ne m’attrapez plus aussi souvent. Actuellement dans la chambre froide d’une chaîne de boulangeries, ce n’est plus mes congénères et moi-même que vous venez chercher pour agrémenter vos fougeasses et croissants salés mais tous ces trucs plein de sucre, ces crèmes pâtissières et autres chocolats !
Peuh ! Les fruits je comprends ! Mais on s’entend très bien les fruits et moi, je danse avec les pommes, me mêlé aux raisins et ensemble nous fonçons dans vos mains, finir nos jours avec joie !…

Tour de France sucré 2017 25 juilletAujourd’hui j’ai su. J’ai appris le pourquoi de votre indifférence soudaine : Le Tour de France sucré. Je veux mourir ! C’est pour ça que vous ne me servez plus ! A cause de ces vélos qui passent et repassent sur nos routes, ne distribuant QUE du sucré ! Mais à Munster ! C’est moi qu’il faut jeter !
Je vous prie, je vous en supplie ! Créez une pâtisserie dont le sucré cacherait mon salé et qui vous ferait saliver ! Au moins pour ma patrie ! Et cessez de m’ignorer…

Texte écrit par Alice (27 ans)
Jardin du Vent, juillet 2017

Du coin de l’œil…

chien Tour de FranceMa maitresse me donna un os à mâcher le temps que les cyclistes passent. Du coin de l’œil, je voyais des oiseaux survoler la route. Je songeais au fait de voler, cela devait être fantastique ! Je laissais tomber mon os pour m’approcher des vélos. J’entendais ma maitresse m’appeler :  » Médor, Médor !  »

Les gens affichaient d’immenses sourires au passage des cyclistes. Je voulus les suivre mais le sucre fondu au sol me colla sur place. Cela m’étonnait qu’il y en ait autant. Et puis j’avais promis à ma maitresse de ne pas m’en aller.

Je Tour de France sucré 2017 25 juillet 2regardais les friandises au sol en rêvant de les manger. Je marmonnais : je n’avais pas le droit ! Je retournai chercher mon os pour le rapporter à ma maitresse. Il me semblait l’avoir vu près de la route. Je la retrouvai et elle me proposa de me donner des friandises en rentrant à la maison. Elle savait que j’adorais ça ! Je regardais les derniers cyclistes passer la ligne d’arrivée.

Texte écrit par Leelou (12 ans)
Jardin du Vent, juillet 2017

Tom le tracteur

Je suis le tracteur, je m’appelle Tom. Je laboure le champ et je regarde des vélos passer.
Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? On dirait qu’il y a une fête aux bonbons ! On dirait qu’il y a des animaux rempaillés qui pédalent sur les vélos ! Qu’est-ce que c’est que ce truc ? J’ai bu trop d’huile ce matin !

tracteur rougeJe vais rentrer à la ferme et me procurer dans la grande une barre de coupe pour  couper les bonbons laissés sur la route. Je les coupe, je prends ma fourche et mon godet pour les ramasser. Je les mélange pour qu’ils deviennent un gâteau. C’est mon anniversaire aujourd’hui !

J’invite Greg le 4 x 4, j’invite bonbons 3Jules la moissonneuse et Filou le quad, Flore la fermière et Max. Ils arrivent.
– Regardez ma fourche !
– Waouh, la belle fourche,  dit Greg.
Mes amis m’offrent une station essence. J’imagine que c’est pour faire le plein.
– Demain, à 7 heures, on la monte ensemble ! Faut mesurer si elle est pas trop petite.
– Compris Tom.
– J’aurai un service à vous demander pour demain matin. Venez avec moi ramasser le reste des bonbons laissés sur la route. Y’avait des vélos avec des cyclistes bizarres et des animaux rempaillés qui pédalaient.

Texte écrit par Julien  (7 ans) et ses parents Sylvie et Christophe
Jardin du Vent, juillet 2017

Tour de France sucré 2017 8 aout 1

Même pas mal !

vélo cyclisteAllez, allez, quel mollasson ! Il va appuyer oui ou non. Même pas mal !  C’est le soleil qui te rend aussi mou que ta guimauve.

Cette année  j’ai vraiment pas de chance, on m’a ajoutée sur un vélo sponsorisé par les guimauves « Chabou, qui nous rendent complètement fou ». Aujourd’hui l’étape relie Montelimard à Cambrai. Quelle galère, il s’est déjà renversé trois fois sur la route. Je lui ai pourtant murmuré des mots doux pour qu’il avance plus vite et que sa guimauve devienne moins dégoulinante. Arrête de geindre et appuie sur ma tête, plus fort !

Oh non il va rouler sur une peau de banane ! Et hop c’est parti pour glisser glisser, allez attention, poussez-vous chien, hérisson, vache, petit garçon ! Est-ce qu’il va finir par comprendre qu’il faut être attentif au lieu d’imaginer je ne sais quoi en roulant ? La galère ! vivement qu’on arrive à Cambrai pour qu’il arrête une fois pour toutes ses bêtises et prendre un bon bain d’huile.

Texte écrit par Alain
Jardin du Vent, aout 2017

 Le Tour du sucre

Papa tempête, avec des jurons que lui sont propres :
« Rognons de carottes pas cuites !  Allez bougre d’âne, dépêche-toi de remonter !
Sur quoi râle-t-il ? Sur un coureur-confiseur du Tour sucré bien sûr !
Parce que mon papa à moi, il donne des orangeades maison faites et pensées par ma sœur Maurine, à des coureurs-confiseurs, donc évidemment chaque année on y assiste bien assis dans le vieux fourgon couleur cramouss, une couleur également inventée par ma sœur Maurine.
« Raaah, éclate mon père, pas fichu d’avancer celui-là !
Bon Jean, va te balader et laisse les grands bosser, allez va ! ». hérisson bonbon

Je déteste me promener au Tour sucré, ça colle, ça glisse et surtout ça pue. Non pas les bonbons, mais au Tour sucré il y a une grosse vache qui pond des crottes et des gaz énormes, que ça empeste et mes narines souffrent mais souffrent tellement. Ma respiration devient difficile et je glisse sur des tonnes de sucettes au beurre de lynx quand j’aperçois une brosse dans du Malabar. Quelle drôle de brosse ! Je m’approche et, et non, c’est un hérisson ! Je m’éloigne puis j’aperçois une mare de sirop arc en ciel, avec lequel je dessine des spirales sur un mur non loin de là.

vache gros planQuand soudain j’ai une idée, avec ce beau sirop, je vais jouer un tour à cette grosse vache qui abime mon petit nez. Ni une ni deux, je remplis un seau de sirop et je le renverse sur la vache qui meugle de surprise et s’exclame : « Maudit morveux, je suis tout engluée maintenant !  » et je m’enfuis en courant vers le fourgon de mon père qui finalement s’était absenté.
Finalement j’adore ce Tour sucré, heureusement qu’il existe !

Texte écrit par Lubia (14 ans)
Jardin du Vent, aout 2017

Je suis allée sur la route. C’était gluant, élastique et rose, il y avait plein de monde. Le petit hérisson qui s’appelait Marguerite avait tellement faim qu’elle aperçut une grosse prune bien rouge qui lui donna envie de croquer dedans. Soudain elle mordit la prune et s’aperçut que c’était un lézard. Elle prit un bâton pour le tuer.

guimauveDe plus en plus ils revenaient les vélos, de plus en plus il y avait des gluants élastiques roses. On touchait, on mangeait avec mes trois copains, un qui s’appelait Jean, la vache « Je ne sais pas » et le chien malheureux.
On imaginait plein de choses. Moi j’imaginais un ogre qui conduisait un vélo, il avait un petit lapin là dans son ventre, il ronflait et elle s’appelait Coco.

Texte écrit par Marie-Baya (11,5 ans)
Jardin du Vent, aout 2017

Tour de France sucré 2017 8 aout 4Dès l’aube douce et luisante levée, cette odeur sucrée qui chatouilla mes narines m’annonça le grand jour ! Fini le thym, la ciboulette, la fougère et toutes ces herbes folles qui me montent à la caboche ! Vive guimauve, Tagada et autres mignardises !

Fini pour une journée le spectacle lassant du train marmonnant sur ses rails ! Vive vélos et pédales qui répètent répètent ce cycle infini et tout ce sucre qui sort de l’arrière de ces monstres de fer et qui tombe sur le bitume cuisant ! Oh que j’ai hâte !

playmobil-facteur-a-veloAlors que le facteur livrant ses lettres, impôts ou amour, que les enfants sages rentraient de l’école, que la femme du boulanger accommodait des restes dans une marmite et que le vieux chien somnolait, un hérisson trancha le silence calme et paisible de ma rue et de mon pré. Il courait dans tous les sens jusqu’à disparaitre dans un fourré.

Quand l’heure incroyable et sucrée arriva, la catastrophe se produisit. Alors qu’un vélo filait à toute vitesse en propageant de délicieux bonbons à la violette, mes préférés, un hérisson coincé dans un gloubiboulga de sucrerie manqua de se faire écraser. Un garçon, qui se plaignait de mon odeur, essaya de le sauver, ce qui provoqua un carambolage. Mais bien évidemment j’allais nettoyer toutes ces douceurs et aller sur la chaussée.

Texte écrit par Oan (14 ans)
Jardin du Vent, aout 2017

 La complainte de Patachon

Hà ! J’ai plus de souffle ce matin. Pourtant mon maître adoré m’a donné mes pilules, en général ça me donne un peu de tonus pour la journée. Et même, parfois, ça me berce au point de m’endormir légèrement après le repas, comme mon maitre qui sommeille gentiment dans son hamac. On aime bien ça tous les deux, se reposer doucement en regardant toute l’agitation éphémère du tour de France gourmand. C’est vrai que tous ces bruits, toute cette agitation ça commence à me vriller les oreilles, comme celles de Gorges d’ailleurs et pourtant elles sont presque sourdes ces oreilles, comme les miennes, qui pendouillent dans le vide depuis tellement longtemps…

chien dans hamacDes fois, j’ai envie de pleurer, ma respiration qui s’éteint doucement, peut-être je vais bientôt mourir, des fois mon maître il m’en parle, il me susurre « Tu vas pas canner, hein, Patachon, attends encore un peu, me laisse pas tout seul… » Après tout ce qu’on a vécu ensemble, c’est vrai qu’on est attaché l’un à l’autre, toujours liés, malgré les années.

Une fois un chat a voulu s’introduire dans cette amitié, mais il est pas resté, y’avait pas de place pour lui, et d’ailleurs c’était lui ou moi, j’ai fait le mort et le maitre, il a compris. Il a chassé ce chat et on l’a plus revu dans le coin. Le souvenir de cette bête, ça me donne des frissons…

Par contre ce matin, j’ai vu une dame hérisson qui n’arrivait plus à se décoller les pattes de sa guimauve, la pauvre ! Ses piquants n’y pouvaient rien. Parfois, on croit pouvoir se défendre avec ses atours mais souvent on est à côté de la plaque ! Elle aurait mieux fait de délaisser tout ce cirque, de s’éloigner de la foule et d’éviter de mettre ses petites pattes dans toute cette mélasse. Moi au moins, j’écoute mes vœux os, toute ma vieille carcasse poilue me rappelle que je n’ai plus vingt ans… désormais je m’oriente plutôt vers les étoiles que vers la terre…

Texte écrit par Marie-Florence
Jardin du Vent, aout 2017

Tour de France sucré 2017 8 aout 3

 Le vélo et la jument

Un jour, un beau moulin apparait dans le Tour de France sucré. Le vent le fait tourner tellement vite que la température monte monte monte. A ce moment-là, la jument Margot transpire à grottes gouttes. Elle ne tolère pas la chaleur. Un vélo bleu et noir arrive.
– Madame la jument, voulez-vous un Carambar glacé à la fraise et au coca ?
– Est-ce que je peux l’acheter ?
– C’est gratuit Madame la Jument, c’est KDO !
jumentLa jument mange le Carambar mais problème, ça lui colle les dents.
– Zé pouaaais avoi un cu-dent ? demande Margot.
– J’ai pas compris, répond le vélo.
– Zé les ents collées !
– Je peux vous les enlever si vous voulez.
– Mais onnnn ! zé veux pas onner mes ents !
– Crachez Madame la jument ! Je vais vous indiquer où se trouve la poubelle. Tout droit et à gauche.
La jument crache, crache, crache le Carambar coca-fraise qui n’est plus glacé.
– Je vais essayer de refaire ma recette au coca, s’excuse le vélo. Je reviendrai vous voir quand ma recette sera au point.

Texte écrit par Clément (10 ans), Camille (6 ans) et leur mamie Christine
Jardin du Vent, aout 2017

Pagaille !

réglisse 1Hou lala ! Quelle pagaille Messieurs Dames !
Le vélo Bonbons Réglisse glisse et tombe sur la route au milieu des glaces au chocolat. C’est le vélo Bonbons Banane qui a coincé des peaux de bananes autour des roues de son adversaire !!!
Vélo Bonbons Réglisse court après Bonbons Banane pour se venger. Malheureusement, la glace au chocolat a fondu et patatras, il retombe et se fait très mal.

Heureusement, un coéquipier Réglisse se porte à son secours. Il pédale à toute vitesse grâce à son système incroyable de « Gaz réglisse » ! Il rattrape bientôt le vélo Bonbons Banane. Mauvaise surprise : tous les vélos Bonbons Bananes sont en peloton serré. Ils rigolent en le montrant du doigt. « On a gagné ! On a gagné ! » se moquent les bananes.

vélo bananeAu même moment, tout le monde dérape ! Un nettoyeur de route arrose la glace fondue avec son tuyau d’arrosage brulant. « On n’a jamais vu ça ! » se disent les vélos.
Le vélo Bonbons Réglisse décide de se reposer et de rêver. « Tant pis pour la victoire, vive la sieste. »
Le vélo Bonbons Banane, lui, passe la ligne d’arrivée. C’est le vainqueur du jour, Messieurs Dames !

Texte écrit par Nathanaël (5 ans), Véronique sa maman et Catherine sa tatie
Jardin du Vent, aout 2017

Le vélo Biscuit chocolat

On peut l’appeler Marie.
Marie c’est une dame avec des cheveux très longs et jaunes, jaunes comme le soleil avec des bouclettes moyennes. Quand ses cheveux sont abimés par le soleil et son casque de vélo noir, elle pleure parce que ses cheveux sont devenus marron.

Un jour où Marie pédale sur son vélo Biscuit chocolat, elle voit… elle voit ?
– Un éléphant ? Non !
– Un hippopotame ? Mais non !
– Un gros Camembert ? Mais noooon !
crocodile
Elle voit des crocodiles qui jouent à la pétanque. Ça alors ! Il y a le papa, la maman, le petit frère, la grande sœur, le grand-père et la mamie.

Marie a peur des crocodiles.
Heureusement une sorcière est juste à côté d’elle sous un arbre.  Elle dort, elle ronfle. Matie la réveille en criant « Cocorico ! » car elle a peur.
La sorcière se réveille, sort son épée et donne des coups à la famille crocodile qui a peur de la sorcière. C’est la guerre ! Les crocodiles lancent des boules de pétanque sur Marie et la sorcière qui s’endorment.

Heureusement la sorcière a eu juste le temps de jeter un sort : « Zoumbalazoumbambam !!! » et les crocodiles se retrouvent prisonniers dans le grenier d’une maison et reçoivent chacun une grosse fessée. Et la porte est fermée à clé.

Texte écrit par Anouk (3,5 ans), Isabelle sa maman et Sébastien son papa
Jardin du Vent, aout 2017

Tromperie dans la confiserie

colis en parachuteTchouuuu…pok…
« Le paquet les gars, le paquet est arrivé ! Vite goûte Raoul pour voir si ça te fait quelque chose ! »
Raoul était épuisé. Ses courbatures le faisaient atrocement souffrir. Il tremblait de froid malgré la chaleur. C’était la première fois de sa vie de cycliste qu’il allait découvrir le dopage.

Il ouvrit le paquet – Chuuuupp – puis le sachet – Schruuuuuu –  et mit le bonbon à la violette dans sa bouche. « Croque pas Raoul, t’es fou, ça va multiplier les effets ! »
bonbons à la violetteTrop tard ! Raoul avait déjà croqué le bonbon à la violette.
– C’est bon la iolette…
– Qu’est-ce que tu racontes ? demanda Cédric.
– J’ai haud, j’ai haud
– Regardez, il dégouline de sueur !
– Moie qui remblais froid, ai haud…
– Il est rouge écarlate il délire ! Oui les mecs ça a l’air costaud les bonbons à la violette !
Raoul se mit à tituber entre l’équipe de Chichi et Cie. Il monta sur son vélo et partit comme un éclair.
 » Raoul, Raoul ! Reste là, fais pas le con !  »

Raoul pédalait tellement vite que le goudron fondit.

Texte écrit par Anaïs (12 ans) et sa maman Virginie
Jardin du Vent, aout 2017

Coquillopomme

« Ça coûte rien qu’i disaient ! » quand i m’ont amené à la baraque à Jojo. « Coquillopomme – c’est comme ça qu’i m’ont appelé – Coquillopomme, tu vas être mon meilleur cuisto »

escargot en pate d'amandeEt me voilà, dans une guérite de fête foraine à fabriquer des chichis et autres friandises toute la journée. Pour faire de la pub, i z’ont même remplacé ma coquille par une pomme d’amour, avec la baguette en bois et tout.  Pour faire les churos, je poussais la pâte avec le dos de ma carapace, comme ça, ho hisse. Mais moi, je rêvais d’une autre vie, de choses simples, devenir brosseur de hibou par exemple.

Un jour j’ai décidé de m’enfuir, et pendant que Jojo servait des clients, j’ai lâché la pâte à chichi, j’ai piqué une mini paire de soleil et un mini bob Ricard à une peluche du stand de tir d’à côté, histoire de rester incognito, pis j’suis parti. Y’avait beaucoup de monde partout parce que c’était le Rour de France sucré.

Après de longs efforts, j’ai réussi à atteindre la route, et je me suis retrouvé là, au beau milieu des cyclistes qui roulaient plus vite que des autos. J’étais minuscule entre des pneus, des roues et leurs rayons. A chacun de leur passage en trombe, ma baguette vibrait. J’avais chaud et mal, mal aux « moluscles ». Des crampes d’antennes me guettaient, impossible de me recroqueviller dans ma coquille.

pomme d'amourJ’en voulais à Jojo de m’avoir collé une pomme dans le dos. C’était l’été et l’odeur du goudron chaud me rappelait celle de l’huile rance des chichis. Le sucre de ma coquillopomme commençait à fondre et laisser sur le sol d’épaisses traces plus gluantes que de la colle. Certains coureurs, restés scellés au bitume ont provoqué une chute collective. Du coup, les vélos encore en lice devenaient rares. J’ai alors eu une idée : en réussissant à m’agripper à l’intérieur d’un pneu, entre les rayons, je pourrais parcourir une grande distance en très peu de temps, et être enfin libre.

« Coquillopomme, concentre-toi. » Je guettais le prochain cycliste. UN, DEUX, cambrure de corps amorcée. TROIS, QUATRE, levé d’antennes. CINQ, SIX, prise d’élan par renversement de coquille vers l’arrière. SEPT, HUIT, rien du tout…suis collé !  Avais pas pensé à ça. Me voilà donc à la renverse, ventre à l’air, trop englué pour me dégager. La seule solution m’apparait, grignoter ma propre coquille, enfin pomme, pour m’en délivrer. Moralité : on est parfois amener à s’amputer pour avancer.

Texte écrit par Estelle
Jardin du Vent, aout 2017

limaceJe voudrais regagner ma maison pour que je puisse me développer et pouvoir regarder le Tour de France sucré. J’ai dit aux gens qui étaient figés que je ressemblais à une limace. J’aimerais ressembler à un escargot pour que je puisse vivre. J’ai laissé ma coquille quelque part. Tout d’un coup, je vois une pomme d’amour croquée. J’ai réussi à me la mettre sur le dos. Je vais pouvoir grandir à présent et continuer le Tour de France.

Texte écrit par Jennifer et Jeanine
Jardin du Vent, aout 2017

Tom l’escargot petit infirmier

Croix rougeJe répète depuis une heure à ce cycliste qui est tombé qu’il faut l’installer sur le brancard. Je charge l’homme sur ma coquille. Son beau tee-shirt est abimé, quel dommage !
Soudain je vois une caisse sombre tomber petit à petit sur moi. Elle est retenue par un mini parachute. Elle s’écrase sur ma coquille, heureusement le cycliste n’a rien. Ma coquille est fendue. Je lis un bouquin pour savoir comment me soigner. On me conseille de manger un peu. J’aperçois au milieu de la caisse éclatée des bonbons au miel.
J’en mange 1, puis 2, puis 3, puis 40. Ma coquille grossit et explose. Heureusement une femme cycliste appelée Julie qui a des bottes GPS me sauve la vie.

Texte écrit par Théo (13 ans)
Jardin du Vent, aout 2017

Lisa, les bottes GPS

Bottes fraisesJe m’appelle Lisa. Je suis une paire de bottes GPS, hypersophistiquées en caoutchouc avec des dessins de fraises. La cycliste Julie est en train de m’enfiler pour faire la course et c’est là qu’un colis s’est écrasé sur un escargot. Julie avait envie de l’ouvrir. « Danger, n’ouvrez surtout pas ce colis ! »

Je l’ai sauvée car je savais qu’il y avait de la drogue dedans. Le colis avait atterri sur du gazon. « Rapportez ce colis près d’une poubelle et jetez-le ! ». Dans cette poubelle il y a avait un mobile multicolore en plastique. Une fois qu’elle avait terminé de jeter le colis, Julie regarda le mobile et elle découvrit qu’il était en parfait état. Julie m’appela et me demanda si c’était un piège. « Aucun danger » mais elle préféra le laisser. Et nous nous sommes éloignées pour continuer la course du Tour de France sucré.

Texte écrit par Marie (9 ans)
Jardin du Vent, aout 2017

Les bonbons Toxicocos

bonbons hariboPendant le Tour de France, une coureuse était la seule à avoir pris le bon chemin grâce à ses bottes GPS. Tous les autres concurrents étaient perdus. Ils s’étaient engouffrés sur une route de campagne. Soudain un colis parachute tomba en plein milieu de la route. Les premiers s’arrêtèrent curieux de savoir ce qu’il y avait dans ce colis. A l’intérieur ils découvrirent des Haribo Dragibus .
Comme les cyclistes étaient gourmands, ils les dégustèrent. Bizarrement quelques coureurs baillèrent sans pouvoir s’arrêter. Leurs yeux se fermèrent et ils s’endormirent sur le route. Ils ne savaient pas qu’ils venaient de manger des bonbons Toxicocos fabriqués pour endormir tous les concurrents.

Texte écrit par Maxime (10 ans)
Jardin du Vent, aout 2017

 

danbger sommeilJe voudrais retourner dans ma ferme, laissez-moi faire mon travail habituel, Marcel peut marcher tout seul, il a pas besoin de moi pour se déplacer, je suis trop épuisé, si ça continue je vais finir à la casse. J’ai franchi la barre des 20 000 heures, mon moteur est en fin de vie.
Je souris devant les autres mais en vrai je suis fatigué de rouler tous les jours pendant 100 kms. J’aimerais juste me reposer. Je suis persuadé que si je continue comme ça je ne pourrais pas finir le Tour de France. J’espère que Marcel va appeler pour un nouveau tracteur pour que je puisse me reposer en paix.

Texte écrit par Florian (14 ans)
Jardin du Vent, aout 2017

Jardin du vent 66 été 2017 Tour de France sucré

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le Tour de France sucré sur NOV FM !

Atelier illustrationA l’approche des vacances d’été 2017, Carole Leroy-Gosselin, Sophie Bodin et Laurence Groyer étaient les invitées du midi d’Emmanuelle Mézerette sur NOV FM, pour présenter le Tour de France sucré dont les ateliers créatifs seront proposés cet été au Jardin du Vent de Notre-Dame-de-Monts, en Vendée.

Pour écouter le podcast NOV du 20 juin 2017

NOV FM logo

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Les invitées du midi du 20 juin 2017 :

  • Sophie Bodin, responsable du Jardin du Vent
  • Laurence Groyer, fidèle participante des ateliers d’écriture créative et inventrice du « Vélo Moule ta gaufre »
  • et moi-même, Carole Leroy-Gosselin, animatrice d’ateliers d’écriture

Ateliers créatifs ouverts à toutes les générations

Jardin du vent 65Quand on est en vacances en famille, les activités sont souvent séparées :  il y les ateliers pour les enfants, les activités pour les ados et celles pour les adultes. Les uns attendent souvent les autres au prix d’une organisation parfois fatigante.

Au Jardin du Vent, les ateliers peuvent se vivre ensemble. On peut par exemple faire le même atelier que mamie et papi. C’est délicieusement convivial !

Ateliers  » Ici on fait pousser des histoires » avec Carole

jardin-du-vent-carole-aurelien-alexis-elisa-2016-aout

Tour de France sucréRendez-vous
les mercredis matin
de 10h30 à 12h30
pour mettre
votre « grain de sucre » dans la folle aventure
du Tour de France sucré !

Étape n°1

On envoie un gros coup de vent dans les idées reçues du type :

Ah, non, mais moi j’ai pas d’imagination !

Je ne sais pas écrire, je n’étais pas bon en rédaction !

Oh vous savez « il » n’aime pas lire alors…

Étape n°2

On oublie tout ce que l’on pense ne pas savoir faire !

Étape n°3

Tour de France sucré 1On se fait confiance, on fait confiance à Carole et on plonge avec délice et insouciance dans le grand n’importe quoi de notre fantaisie comme… se mettre dans la peau d’un bonbon, d’un écureuil qui passait par-là, d’un cycliste pédaleur de Carambars !

Pour découvrir les textes des participants aux ateliers Ici on fait pousser des histoires !

Étape n°4

L’étape Réservation n’est pas nécessaire car je serai là les mercredis matin entre 10h30 et 12h30, pour tous les visiteurs curieux. Par contre, on peut consulter le calendrier des ateliers Ici on fait pousser des histoires.

Pour en savoir plus sur le concept du Tour du France sucré.

Ateliers Illustrations avec Sophie M

Rendez-vous les mardis matin
de 10h30 à 12h
avec la plasticienne et graphiste Sophie M !

Tour de France sucré 4Étape n°1

On réserve auprès du Jardin du vent car les ateliers sont limités à 15 personnes.

Étape n°2

On envoie voltiger les :

Mais je ne sais pas dessiner, ni peindre !

Je ne suis pas manuel !

Je n’ai pas assez d’imagination !

Tour de France sucré 3Étape n°3

On fait confiance à sa créativité et à celle de Sophie qui, si vous vous sentez bloqué(e), sera là pour vous guider et vous donner des astuces.

Calendrier des ateliers Illustrations

  • Juillet 2017 : mardis 11,18, 26
  • Août 2017 : mardis 1e, 8, 22

 

Infos pratiques sur le Jardin du vent

Tarifs des ateliers créatifs

  • Adulte : 6 € (4 euros avec Pass Culture et découverte)
  • Moins de 18 ans : 3 €

Le prix comprend l’atelier lui-même et la visite libre du Jardin du Vent.

Jardin du vent 6Le Jardin du Vent

29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 Notre-Dame-de-Monts
Tél : 02 28 11 26 43
http://www.jardinduvent.fr

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La folle aventure du Tour de France sucré !

Cinquième saison des ateliers d’écriture créative  » Ici on fait pousser des histoires ! », tous les mercredis matin de l’été 2017, au Jardin du Vent de Notre-Dame-de-Monts, en Vendée. Saison exceptionnelle consacrée à un événement exceptionnel : le Tour de France sucré !

Ici on fait pousser des histoires… très bizarres !

Comme tous les étés, je vous donne rendez-vous au Jardin du Vent de Notre-Dame de Monts, pour participer à des ateliers d’écriture improvisés, quel que soit votre âge, que vous pensiez « savoir écrire » ou non !

Tour de France sucréL’été 2017 a une saveur particulière : celle du TOUR DE FRANCE SUCRÉ : événement sportif improbable où les vélos roulent en fabriquant des bonbons, gaufres et autres gourmandises !!!

C’est incroyable, unique en France et… vous serez peut-être là !

La petite histoire du Tour de France sucré

Incubation

Le concept du Tour de France sucré est né de l’imagination des participants des ateliers d’écriture créative du Jardin du Vent.

atelier-ecriture-creative-70 Automne 2016, nouveau cycle d’ateliers d’écriture créative. Heureuse de retrouver notre joyeuse troupe de participants, je leur concocte une proposition loufoque agrémentée d’une pointe d’exigence descriptive.

Après soupirs et rires, chacun se plonge dans son imaginaire et invente, trébuche, précise, s’amuse et partage. Le concept d’un Tour de France gourmand pointe le bout de son nez !

Le sens du détail

Tour de France sucré Vélo Moule ta gaufre
L’aventure aurait pu s’arrêter là mais en découvrant le croquis du « Vélo moule ta gaufre », je fonds !

Comment résister à cette loufoquerie sucrée ?

La mise en scène écrite

Tour de France sucré Vélo berlingotDeux mois plus tard, je propose au groupe, qui s’est agrandi, de mettre en scène une étape du Tour de France sucré.

Tour de table chaleureux pour la répartition des rôles, travail des personnages, c’est parti ! La parole est donnée à une starlette bretonne, à un gendarme speed, à un vélo-berlingot, à une vache et même au vent !

L’aventure est tellement drôle que le Jardin du Vent décide de la poursuivre tout l’été en proposant des ateliers créatifs aux visiteurs : c’est là que vous intervenez !

Passage à la radio !

NOV FM logoPour entendre parler du Tour de France sucré de vive voix, RV sur le podcast de NOV FM du 20 juin 2017.

Ateliers créatifs du Tour de France sucré

Ateliers Illustrations avec Sophie M

Les mardis matin de 10h30 à 12h, sur réservation

Proposition de l’atelier

Tour de France sucré 3Illustrer une scènette du Tour de France sucré à partir de textes d’ atelier d’écriture créative Ici on fait pousser des histoires.

Cet atelier est animé par la plasticienne Sophie M, une créatrice de fées !

Techniques utilisées

Collage, dessin, peinture, gribouillage, grattage…

Tour de France sucré 3Public

Tout le monde : Enfants, ados, adultes, quels que soient votre niveau et expériences en arts plastiques !

Atelier limité à 15 personnes, sur réservation auprès du Jardin du Vent

Calendrier des ateliers Illustrations

  • Juillet 2017 : mardis 11,18, 26
  • Août 2017 : mardis 1e, 8, 22

Ateliers Ici on fait pousser des histoires avec Carole

Les mercredis matin de 10h30 à 12h30.
Vous venez à l’heure qui vous convient, sans réservation.

Proposition de l’atelier

Tour de France sucré 1Donner vie au Tour de France sucré en vous mettant dans la peau d’un personnage que je vous proposerai et s’amuser à le faire parler.

Écrire une scènette, un bout d’histoire… de manière autonome ou avec moi.

Pour découvrir les textes des participants aux ateliers Ici on fait pousser des histoires !

Public

Tout le monde : Enfants, ados, adultes !

Calendrier des ateliers Ici on fait pousser des histoires !

Pour consulter le calendrier de l’été 2017

Infos pratiques

Jardin du vent 41Participation aux ateliers créatifs

  • Adulte : 6 € (4 euros avec Pass Culture et découverte)
  • Moins de 18 ans : 3 €

Le prix comprend l’atelier lui-même et la visite libre du Jardin du Vent.

Le Jardin du Vent

29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS
Tél : 02 28 11 26 43
http://www.jardinduvent.fr

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le choix du Centre Shem’s d’introduire des Ateliers Écriture Émotion dans son parcours

Le Centre Shem’s, spécialisé dans la prévention de l’épuisement, propose à partir de février 2017, des  Ateliers Écriture Émotion animés par Carole Leroy-Gosselin (Les Z’ateliers de Carole).

Partenariat entre le Centre Shem’s et les Z’ateliers de Carole

Leila Liman Centre Shem'sDans l’article Le choix du partenariat avec le Centre Shem’s, je racontais de quelle manière la démarche proposée par ce centre de prévention de l’épuisement résonnait avec ma démarche personnelle et professionnelle.

Aujourd’hui, Leïla Liman, la créatrice de Shem’s, nous explique son choix d’introduire des Ateliers Écriture Émotion dans le parcours du Centre Shem’s.

Shem’s, un parcours vers l’autonomie

Apprendre à gérer son énergie

centre Shem's logoAu centre Shem’s, les personnes viennent construire, en autonomie, ce qui va les prémunir d’entrer, ou de continuer, sur un chemin qui risque de les conduire à l’épuisement.

Pour cela, elles vont apprendre à diminuer les dépenses d’énergie inutiles, apprendre à augmenter leur réserve d’énergie et savoir le faire dès que leur corps leur en donne le signal.

Libérer l’énergie bloquée en nous

émotions post-itCertaines émotions et ressentis restent enfouis longtemps à l’intérieur de nous.  Pour continuer à ne pas être envahis, nous mobilisons une grande quantité d’énergie pour continuer à les contenir et les bloquer quelque part.

Cela crée des contractures musculaires qui à leur tour mobilisent de l’énergie et créent des douleurs que l’on doit gérer. Quand nos réserves d’énergie commencent à baisser sérieusement, libérer cette énergie bloquée est alors primordiale  pour aider à remonter leur niveau.

Pour en savoir plus sur le Centre Shem’s, je vous invite à :

  • visualiser cette vidéo dans laquelle Leila Liman présente son approche
  • aller sur le site de Shem’s : http://www.shems-nantes.com

Le travail de l’Écriture Émotion au sein du parcours Shem’s

Le travail de Carole Leroy-Gosselin s’inscrit complètement dans cette démarche puisque ses ateliers Écriture Émotion allient plusieurs dimensions dont prendre du temps pour soi, se poser, chercher à l’intérieur de soi ce qui doit sortir pour nous alléger, accueillir ce regard sur soi avec bienveillance…

Extérioriser l’empreinte de l’émotion

écriturePar l’écriture, ce geste de la main qui naît d’un mouvement du corps, une trace sera laissée à l’extérieur de soi, de ce qui a laissé une empreinte à l’intérieur de soi.

C’est une autre manière de se libérer de ses émotions, de retrouver plus de fluidité à l’intérieur, et aller vers l’extérieur plus sereinement.

La force des mots

Passer par les mots est important, car le langage c’est aussi ce qui nous permet de nous lier à autrui. Savoir trouver les mots justes n’est donc pas anodin, et cela commence par les trouver pour soi.

Se relier plus justement à soi est un très bon moyen de dépenser moins d’énergie.

Carole Leroy-Gosselin est riche de diverses expériences et cet éclectisme enrichit son travail et cela est tout à fait dans l’esprit du Centre Shem’s.

Calendrier des Ateliers Écriture Émotion au Centre Shem’s

  • Samedi 25 février 2017
  • Samedi 8 avril 2017

Pour en savoir plus sur les Ateliers Écriture Émotion :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le choix du partenariat avec le Centre Shem’s pour les Ateliers Écriture Émotion

centre Shem's logoDepuis 2017, les Z’ateliers de Carole sont en partenariat avec le Centre Shem’s de Rezé (à côté de Nantes), spécialisé dans la prévention de l’épuisement, afin d’y animer des Ateliers Écriture Émotion les 25 février et 8 avril 2017.

C’est avec grand plaisir que j’interviens au sein de la structure de Leïla Liman dont la démarche réfléchie et pertinente m’a vraiment séduite.

Une approche intelligente pour prévenir l’épuisement

Prendre conscience

Nous entendons de plus ne plus parler d’épuisement à travers le burn-out ou l’épuisement parental, mais que signifie ce mot ?

Épuiser = vider ce que nous pouvons puiser
Vider nos réserves de vitalité, ce qui va sournoisement assécher nos réserves de concentration, de patience, d’écoute, d’audace, d’empathie, d’adaptation…

prévention épuisement Shem'sSous la pression de nos emplois du temps surchargés et des « je n’ai pas le choix », notre « puits intérieur » tremble, s’assèche, se craquèle et risque de s’effondrer. Il y a urgence à prendre conscience de nos réserves de vitalité pour mieux les ressourcer et les protéger.

A travers différentes approches dont les Ateliers Écriture Émotion, le Centre Shem’s propose un accompagnement personnalisé pour prévenir les risques d’épuisement de notre « puits intérieur » ou sa reconstruction en cas de burn out.

Apprendre à faire autrement

Mon désir d’intervenir au sein du Centre Shem’s est né d’une résonance personnelle avec la démarche proposée, résonance non pas théorique mais ancrée dans mon expérience du corps et des émotions.

Résonances personnelles

Les hasards de la vie m’ont amenée il y a une vingtaine d’années à découvrir des approches qui ont bouleversé ma vie :

  • la relaxation profonde
  • Faites le plein de vitalité docteur Charles Gibertla médecine chinoise à travers l’accompagnement en écriture du Fiu et des hommes, livre consacré à la médecine traditionnelle chinoise et à l’émotion (rééditiion au Souffle d’or : Faites le plein… de vitalité !, du Docteur Charles Gibert)
  • le yoga
  • le taï-chi-chuan
  • l’auto-massage

et des années plus tard :

  • le souffle intérieur
  • le BMC (Body Mind Centering) avec Maryline Charneau
  • l’approche GDS des chaînes musculaires

PaupièreAvant ces découvertes et pratiques, j’avais un rapport passif à ma santé. Quand j’étais malade, j’allais chez le médecin, je prenais mon ordonnance et je suivais la prescription sans trop me poser de questions. En l’espace de quelques mois, j’ai découvert fascinée que nous pouvions habiter notre corps « autrement » et gérer nos émotions de manières beaucoup plus simple et saine !

En 20 ans, j’ai pratiqué de multiples façons : en autodidacte, en étant accompagnée, de manière régulière ou improvisée, en faisant des pauses par choix, par flemme ou par oubli.

La liberté de l’autonomie

galets 1J’ai senti une étape majeure le jour où j’ai compris que la régularité dans mes pratiques apporterait un réel soulagement aux tensions musculaires dont je souffrais. Mon mental a un peu pesté mais j’ai pris la décision de ne pas me laisser le choix !

Je me suis donc plongée dans une pratique personnelle assidue de respirations, étirements et mouvements doux. Quel changement incroyable ! Le fait d’explorer de manière régulière mes « espaces intérieurs » m’a fait sentir à quel point le cerveau humain a besoin de répéter pour s’approprier une nouvelle habitude. Je le savais en théorie, là je l’expérimentais dans mon corps, dans mon souffle.

Cette transformation m’a apporté :

  • une connexion sensible avec le « puits intérieur » dont je parlais plus haut
  • un sentiment de sécurité, comme un abri calme où je peux me ressourcer en cas de gros stress et de fatigue
  • un goût de liberté grâce à la capacité de pouvoir « pratiquer » quand je veux, où je veux, sans déranger personne et gratuitement !

Leila Liman Centre Shem'sQuand j’ai découvert l’approche proposée par Leïla Liman au sein du Centre Shem’s, je me suis sentie en accord avec sa démarche car je la vis en moi depuis de nombreuses années. J’ai senti que les Ateliers Écriture Émotion que j’animais y avaient toute leur place.

Pour en savoir plus sur le Centre Shem’s, je vous invite à :

  • visualiser cette vidéo dans laquelle Leila Liman présente son approche
  • aller sur le site de Shem’s : http://www.shems-nantes.com

A venir : l’article de Leïla Liman pour expliquer son choix de proposer des Ateliers Écriture Émotion au sein du Centre Shem’s.

Les Ateliers Écriture Émotion

Les risques de saturation face aux mots

Nous sommes en permanence bombardés de mots : publicités, courriers, mails, actualité, messages divers.

saturation de motsNotre pauvre cerveau utilise un moyen très simple pour s’en protéger : la saturation ! Nous fermons nos portes intérieures à ce brouhaha vocal et visuel quasi permanent qui nous épuise à petit feu.

Cet envahissement des mots fait du tort au rapport que nous avons avec eux, donc au langage, à notre capacité à exister par les mots, à écouter et être écouté, à communiquer.

Des ateliers pour redonner souffle et vitalité aux mots !

Atelier écriture créativeLes Ateliers Écriture Émotion nous offrent la magnifique opportunité de nous poser :

  • au calme
  • ensemble
  • en prenant notre temps
  • dans une énergie de découverte, d’écoute et de partage bienveillant

Pour en savoir plus sur les Ateliers Écriture Émotion :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Questions-réponses sur les Ateliers Écriture Émotion

Carole Leroy-Gosselin anime des ateliers Écriture Émotion en Vendée. Voici les réponses aux questions posées régulièrement sur ces ateliers.

Quelle est la différence entre un atelier d’écriture créative et un atelier Écriture Émotion ?

questions-reponsesLes deux types d’ateliers que j’anime sont un rendez-vous avec la créativité de chacun. La différence se joue au niveau de l’implication personnelle des participants.

Dans un atelier d’écriture créative, les propositions d’écriture invitent rarement à parler de soi. Quand cela arrive, on reste dans l’évocation anecdotique, sans se dévoiler de manière trop intime. A l’inverse, les Ateliers Écriture Émotion sont un espace où l’on va pouvoir explorer, libérer, déposer et faire entendre sa parole, en passant par l’acte d’écriture.

Faut-il être bon en français pour participer à un Atelier Écriture Émotion ?

L’écriture renvoie souvent à l’école, aux fautes d’orthographe et aux souvenirs de rédaction. Quand on parle d’atelier d’écriture, beaucoup de personnes se mettent automatiquement en retrait et se dévalorisent, persuadées qu’elles seront incapables d’écrire, surtout en groupe !

Un atelier d’écriture est au contraire le lieu idéal pour se réconcilier avec l’acte d’écrire c’est-à-dire offrir à l’être unique que nous sommes, un espace bienveillant pour poser nos mots, sans avoir peur d’être jugé.

Pour lire l’article sur Les fautes d’orthographe, « pas graves » en Ateliers d’écriture créative !

Et la peur de la page blanche ?

page blancheToute personne l’a, qu’elle soit « bonne en français, littéraire ou pas ». Un atelier d’écriture n’est surtout  pas une succession de rédactions !

Mon travail est de convier les participants à s’exprimer en les invitant à se décaler par rapport à leur histoire de vie, par rapport à des émotions et croyances limitatives, étouffantes. La personne n’est pas seule face à une page blanche. Je l’accompagne et suis là en cas de doutes, de blocages.

Peut-on venir en couple ou en famille à un Atelier Écriture Émotion ?

Comme un Atelier Écriture Émotion est un espace où l’on vient explorer ses émotions, je conseille aux personnes très proches de venir séparément. Même si l’on s’entend très bien avec la personne aimée, il peut arriver que par pudeur, par peur de blesser, on n’ose pas écrire certaines choses. Je trouve plus sain de faire une démarche d’écriture Émotion dans des groupes différents.

Doit-on s’engager à participer à tous les Ateliers Écriture Émotion ?

Atelier écriture créativeComme dans toute démarche, la régularité amène à une construction invisible sur laquelle nous pouvons nous appuyer.

S’engager à participer aux ateliers de manière régulière amènera une autre énergie qu’une participation ponctuelle. Mais celle-ci est tout à fait possible car les Ateliers Écriture Émotion sont indépendants les uns des autres.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole l’invitée du midi de NOV FM, sélection d’albums jeunesse sur la Chine

A l’approche du Nouvel An Chinois, Carole Leroy-Gosselin était l’invitée du midi d’Emmanuelle Mézerette le mercredi 18 janvier 2017, sur NOV FM (Radio du Nord Ouest Vendée) pour présenter une sélection d’albums jeunesse sur la Chine.

NOV FM podcast des RV du midi du 18 janvier 2017

NOV FM sélection Chine 18 janvier 2017 Les RV du midiLe 28 janvier 2017, la Chine fêtera son entrée dans l’année du Coq de feu. Je profite de ces festivités pour vous présenter 7 albums jeunesse qui permettront aux jeunes et moins jeunes de découvrir l’immense richesse de la culture chinoise.

Un grand merci à NOV FM et à Emmanuelle Mézerette de m’avoir invitée le 18 janvier 2017 :

Pour réécouter la 1e partie des RV du midi du 18 janvier 2017

coq de feu rouge

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Pour réécouter la 2e partie des RV du midi du 18 janvier 2017

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

 

Légendes et contes traditionnels chinois

L’origine des grandes fêtes chinoises

Contes de Chine

Contes de Chine couverture SeuilTexte de Guillaume Olive
Illustrations de He Zhihong
Seuil jeunesse, 2014

Savez-vous pourquoi les enfants font éclater des pétards lors du Nouvel an chinois ? Ou quelle est la signification de la Fête des lanternes ?
Je vous invite à découvrir l’origine de ces célébrations traditionnelles à travers la lecture de ces huit légendes incontournables :contes de chine illustrations he zhihong

  • Nian le terrible
  • La demoiselle d’honneur Yuan Xiao
  • La montagne de cendres
  • L’exil du poète Qu Yuan
  • Le bouvier et la tisserande
  • La déesse Chang’E
  • A la recherche du maître Fei Zhangfang
  • Le dormeur et la passoire

Des illustrations pleines de charme dont les couleurs « délavées » confèrent une jolie douceur.

La version chinoise du Petit chaperon rouge

Din’Roa la vaillante

Texte de Jean-Louis Le Craver
Illustrations de Martine Bourre
Didier jeunesse,  2015

Din Roa la vaillante couverture didier jeunesseQuelle surprise d’apprendre qu’il existait une version chinoise du Petit chaperon rouge !  Point de loup dans ce conte mais un ours à la grosse voix qui se fait passer pour la grand-mère ! Heureusement la petite Din’Roa n’a pas froid aux yeux et en fait voir de toutes les couleurs à l’ours mangeur de petits enfants.

Comme d’habitude la collection A petits petons nous offre un univers drôle et craquant aux illustrations colorées. Un grand bravo !

Aux origines de la soie en Chine

La jeune fille et le cheval blanc

la fille et le cheval blanc couverture hongfeiTexte de Chun-Liang Yeh
Illustrations de Minji Lee-Diebold
HongFei,  2015

Cette légende chinoise du IVe siècle nous raconte l’étrange histoire d’une jeune fille qui promit à son cheval de l’épouser s’il ramenait son père parti à la guerre.

fille-et-le-cheval-couverture-hongfeiQu’arrive-t-il quand on donne sa parole et qu’on ne l’honore pas ? Les contes et légendes nous mettent en garde depuis les temps immémoriaux !

Les illustrations brodées apportent douceur et parfum d’enfance à cette légende dont la fin est sévère. Heureusement la magie de la métamorphose est là, avec la découverte de la naissance de la soie !

La Chine inspiratrice

La tradition de la pêche au cormoran

coeurLe pêcheur et le cormoran

Le pêcheur et le cormoran couverture KaleidoscopeTexte et illustrations de Stéphane Sénégas
Éditions Kaléidoscope, 2013

Un cormoran cherchait un endroit où bien vivre. Il remontait l’éblouissante rivière Li quand il attrapa un poisson trop gros et manqua de s’étouffer. Heureusement un pêcheur vint à son secours. Le cormoran resta avec lui et devint son compagnon de pêche.

Le pêcheur et le cormoran illustrations Stéphane SénégasUn album épuré aux illustrations d’une grande beauté. On entend le silence de l’attente, le plongeon du cormoran, la complicité entre l’homme et l’animal.

Un petit bijou !

 

Contes d’Andersen

Le rossignol et l’empereur de Chine

Rossignol de l'empereur de chine couverture ChanokAdaptation d’un conte d’Andersen par Kochka
Illustrations de Qu Lan
Editions Chan-Ok – Flammarion, 2013

Il y a fort longtemps, dans les vastes jardins du grand empereur de Chine, vivait un rossignol à l’apparence commune mais à la voix extraordinaire. L’empereur fut ébloui par le chant de l’oiseau et décida de le garder à ses côtés, dans une cage dorée.

le rossignol et l'empereur de Chine illustrations Chan-okCe conte nous rappelle avec sagesse que l’on ne peut tout posséder, malgré une richesse matérielle immense.

coeurGrand coup de cœur pour la beauté des illustrations dont la lumière m’a émerveillée.

 

 

Regards de la Chine

Regard sur le deuil

coeurMarée d’amour dans la nuit

Marée d'amour dans la nuit couverture HongFeiTexte de Xu Dishan
Illustrations de Mélusine Thiry
HongFei,  2008

A l’occasion de la fête des lanternes*, le jeune Bao-Huang se réjouit de sortir et ne comprend pas pourquoi son père est si triste. Celui-ci lui rappelle que cela fait 100 jours que son épouse s’est endormie. (*Lire Contes de Chine présenté ci-dessus pour découvrir l’origine de cette fête traditionnelle.)

Marée d'amour dans la nuit illustrations Mélusine ThiryCe magnifique album fera bientôt partie du dossier La mort et le deuil dans les albums jeunesse, sujet fort et parfois tabou pour les adultes.

Marée d’amour dans la nuit aborde le thème du deuil d’une manière étonnante pour notre culture occidentale : le père et l’enfant ne partagent pas la même émotion et il n’y a aucune culpabilité à cela. L’adulte est terrassé par le chagrin tandis que l’enfant est captivé par la beauté de la fête nocturne puis dérouté par les larmes de son père. Malgré ce décalage, chacun respecte l’émotion de l’autre et reste « avec lui » grâce au lien d’Amour.

Un album à partager entre enfants et adultes pour mettre des mots ensemble sur la liberté de vivre nos émotions différemment, tout en respectant l’Autre.

Regard sur la force des rêves

Sann

Sann couverture Ecole des loisirsÉcrit et illustré par Chen Jiang Hong
École des Loisirs, 2014

Sann naît dans un village déserté par ses habitants. La montagne s’est écroulée et tout le monde a décidé de partir, sauf sa famille à qui il reste de maigres champs..

La vie est rude. Chaque jour la mère de Sann le porte sur son dos pour aller travailler. Chaque jour elle s’épuise à escalader la montagne, rêvant qu’elle disparaisse. Suite à un étrange songe, Sann sait qu’il sera celui qui pourra déplacer la montagne.

Sann illustrations Chen Jiang HongQuel plaisir de retrouver l’univers de Chen Jiang Hong ! Je vous invite à découvrir Le petit pêcheur et le squelette qui comme Sann nous plonge dans une histoire étrange aux puissantes illustrations.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’aventure 2017 avec Les Z’ateliers de Carole

A l’occasion des vœux de nouvelle année, les Z’ateliers de Carole vous présentent l’ensemble des activités du premier semestre 2017.

carte bonne annéeJe remercie toutes les personnes rencontrées depuis 14 ans, petites et grandes, qui ont fait confiance à l’aventure humaine, pédagogique et créative des Z’ateliers de Carole.

Merci pour votre belle présence, votre soutien et vos encouragements. Je vous souhaite le bonheur des rencontres qui font grandir.

Au plaisir de vous retrouver en 2017 et de construire ensemble de jolis moments.

Carole

L’accompagnement individuel des Z’ateliers de Carole

Nous ne sommes pas des ordinateurs dans lesquels il suffirait de télécharger un logiciel d’apprentissage de la grammaire, de la patience, de l’audace, de la créativité, de la confiance en soi… Non, nous sommes de beaux humains imparfaits, continuellement en apprentissage de la vie et ceci quel que soit notre âge.

Les Z’ateliers de Carole accompagnent des enfants, adolescents et adultes sur le chemin de l’autonomie et de la confiance, en les aidant à apprivoiser et à gérer les moments de doute.

L’accompagnement individuel pédagogique

conjugaison cartesLes Z‘ateliers de Carole proposent un accompagnement pédagogique « sur mesure » ancré dans le concret et adapté à la personne qu’est l’apprenant, quel que soit le milieu scolaire ou professionnel dans lequel il évolue : cours de français Apprendre à apprendre.

  • enfants, adolescents, adultes
  • cours particuliers à domicile

L’accompagnement individuel en écriture

écritureL’écriture peut-être un chemin étonnant pour libérer la parole et s’ouvrir à sa créativité. L’accompagnement individuel en écriture est ouvert en priorité aux personnes  :

  • participant aux Ateliers Écriture Émotion
  • suivies en séances individuelles de gestion des blocages
  • engagées dans un projet d’écriture

L’accompagnement individuel dans la gestion des blocages

Le cerveau humain est adaptable aux problèmes qu’il rencontre. La nouveauté, la difficulté et le doute sont stimulants car ils nous poussent à inventer de nouvelles solutions, à sortir de nos zones de confort.

cerveaux-souffrance-bien-etreMais il arrive que certaines situations nous tétanisent : parler en public, passer un examen, affronter une hiérarchie, un changement de vie… Nous avons beau « vouloir », notre cerveau n’arrive pas à gérer la situation.

Il existe heureusement des solutions pour sortir de ces blocages et retrouver notre capacité à agir selon nos choix.

  • séances à domicile (aux environs de Challans, Saint-Gilles Croix de Vie, Saint-Jean de Monts)
  • pour enfants, adolescents, adultes

L’accompagnement collectif des Z’ateliers de Carole

Le plaisir de se poser en groupe dans la bienveillance et la convivialité, loin de tout concept de performance.

Plume écritureLes Z’ateliers de Carole animent des ateliers d’écriture :

  • de manière régulière à Notre-Dame de Monts et Aubigny en Vendée, à Rezé en Loire Atlantique
  • de manière ponctuelle à la demande d’associations, communes, établissements scolaires, particuliers…

Ateliers d’écriture créative du Jardin du Vent

Partenariat avec Le Jardin du Vent de Notre-Dame-de-Monts

Quel bonheur de travailler dans un tel lieu ! Depuis 2013, j’y anime des ateliers d’écriture créative. Imaginez : en hiver, l’ambiance cocooning de la bibliothèque du Jardin du Vent pour accueillir un groupe « ouvert », une fois par mois en soirée. En été, la féérie du Jardin  en pleine nature avec les ateliers improvisés Ici on fait pousser des histoires !

Calendrier des ateliers d’écriture créative de janvier à mai 2017

  • atelier écriture créative 69jeudi 5 janvier 2017
  • jeudi 2 février 2017
  • jeudi 9 mars 2017
  • jeudi 6 avril 2017
  • jeudi 4 mai 2017

De 20 h à 22h15
Participation : 3 euros l’atelier
Renseignements et inscriptions auprès de Carole au 06 13 90 35 10

Ateliers Écriture Émotion

femmeAutant l’atelier d’écriture créative est un espace de récréation où le « je intime » reste en coulisses, autant l’atelier Écriture Émotion est un espace où chacun peut dévoiler sa sensibilité intime et libérer, par l’écriture, les émotions inscrites dans son histoire et son corps.
Les Z’ateliers de Carole sont heureux de vous annoncer deux nouveaux partenariats pour cette nouvelle année 2017 :

Ateliers Écriture Émotion au Centre Shem’s à Rezé

logo centre Shem's de RezéInstallé à Rezé, à quelques minutes de la charmante commune de Trentemoult et à 15 minutes du centre de Nantes, le centre Shem’s m’a séduite par l’intelligence de sa démarche axée sur la prévention de l’épuisement.
Pour en savoir plus  : http://www.shems-nantes.com

Je vous invite à nous y retrouver le samedi 21 janvier 2017 à l’occasion d’une journée Portes ouvertes. Je serai présente l’après-midi pour présenter les Ateliers Écriture Émotion.

Calendrier des Ateliers Écriture Émotion au Centre Shem’s :

  • samedi 25 février 2017
  • samedi 8 avril 2017
  • samedi 13 mai 2017

Atelier ouvert aux adultes, 68 euros la journée
Renseignements et inscriptions auprès de Carole au 06 13 90 35 10

Ateliers Écriture Émotion au Centre Vitalité 85 d’Aubigny

logo du Centre Vitalité 85 d'AubignyInstallé à Aubigny, à quelques minutes de la Roche Sur yon, le centre Vitalité 85 m’a séduite par son dynamisme.
Pour en savoir plus : http://www.centrevitalite85.fr

Calendrier des Ateliers Écriture Émotion au Centre Vitalité 85 :

  • samedi 4 février 2017
  • samedi 4 mars 2017
  • samedi 1e avril 2017

Atelier ouvert aux adultes, 68 euros la journée
Renseignements et inscriptions auprès de Carole au 06 13 90 35 10

Formations en littérature jeunesse

Partenariat avec Lire et Faire Lire Vendée (85)

J’interviens en tant que formatrice à la littérature jeunesse auprès des bénévoles de cette belle association depuis 2013. Ce travail de médiation permet de faire découvrir la richesse souvent insoupçonnée de la littérature jeunesse dans des domaines sensibles comme la lutte contre le racisme, le sexisme, la différence…

Lire et faire lire logoLire et faire lire est un programme national d’ouverture à la lecture et de solidarité intergénérationnelle : des bénévoles de plus de 50 ans lisent des histoires aux enfants dans les structures éducatives pour transmettre leur goût de la lecture et de la littérature.

 

Calendrier 2017 des formations auprès de Lire et faire lire 85

  • Lire et faire lire Vendée, avril 2014Mardi 21 mars 2017, aux Sables d’Olonne, matinée
    Représentation du handicap dans les albums jeunesse
  • Lundi 27 mars 2017, à Fontenay Le Comte, matinée
    Représentation du Vivre ensemble dans les albums jeunesse

Renseignements et inscriptions auprès d’Émilie Piveteau : lfl.fol85@wanadoo.fr

Conférences des Z’ateliers de Carole

Faire la lecture à mon enfant et lire avec mon enfant, une vraie différence !

Une conférence interactive pour explorer ensemble les idées reçues sur la lecture et la littérature jeunesse.

Comment aider son enfant à apprendre ?

Une rencontre interactive pour :

  • S’interroger sur l’accompagnement des parents « après l’école »,
    au « moment des devoirs »
  • Proposer des outils simples, à la portée de tous

logo-apel
Conférence organisée par l’APEL de l’École Nazareth de Notre-Dame-de-Monts :  Mardi 14 mars 2017, à 20h30
Entrée libre
14 rue du Calvaire
85690 Notre-Dame-de-Monts

L’aventure NOV FM !

En partenariat avec NOV FM

NOV FM Emmanuelle Mézerette Carole Leroy-Gosselin Noël 2016Les Z’ateliers de Carole sont partenaires avec NOV FM (radio du Nord-Ouest Vendée) depuis octobre 2010. Plus de 780 chroniques littéraires jeunesse animées en 5 ans, ça crée des liens !

Depuis 2016, l’aventure continue sous forme de directs ponctuels au sein de l’émission Les RV du midi, animés par ma grande complice Emmanuelle Mézerette.

Les RV du midi sur NOV FM

Au programme : de la littérature jeunesse bien sûr, en lien avec des thématiques, mais aussi des interventions autour de l’apprentissage, des ateliers d’écriture créative ou des annonces d’événements.

Calendrier des RV du midi de janvier à mars 2017

  • coq de feu rougeMercredi 18 janvier 2017, à 12h40
    Sélection d’albums jeunesse sur la Chine à l’occasion du Nouvel an Chinois
  • Mardi 7 mars 2017, à 12h40
    Comment aider son enfant à apprendre ?
    Annonce de la Conférence que j’animerai le mardi 14 mars 2017 à Notre-Dame de Monts, à 20h30..
    Conférence organisée par l’APEL de l’école de Nazareth
    Entrée libre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole l’invitée du midi de NOV FM, petite sélection d’albums jeunesse pour Noël 2016

Le vendredi 10 décembre 2016, Carole Leroy-Gosselin était l’invitée du midi d’Emmanuelle Mézerette sur NOV FM (Radio du Nord Ouest Vendée) pour présenter quelques idées cadeaux pour Noël 2016 : des albums jeunesse bien sûr !

NOV FM Emmanuelle Mézerette Carole Leroy-Gosselin Noël 2016

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

C’est une tradition ! Tous les ans, je viens avec ma hotte de livres jeunesse proposer ma petite sélection aux auditeurs de NOV FM.

Quelle gymnastique de choisir 8 titres parmi toutes les merveilles que j’ai dans ma bibliothèque !

Chez Didier jeunesse

Le joyeux abécédaire

Le joyeux abédécadaireÉcrit et illustré par Maria Jalibert, Didier jeunesse,  2016

coeurDès que j’ai ouvert cet album j’ai éclaté de rire !
Pourtant je ne suis pas fan des abécédaires qui je l’avoue m’ennuient un peu par leur côté scolaire et statique. Quel bonheur de découvrir un abécédaire décalé, drôle et inventif !

Le joyeux abécédaire A

 

Maria Jalibert a récupéré un nombre incalculable de jouets en plastiques et les a mis en situation pour leur attribuer une lettre. On peut ainsi trouver :

C comme un  « caniche crâneur dans une calèche »
T comme une « tortue joueuse de trompette »
F comme un « fuyard sur fer à friser » !

Un album à explorer ensemble quel que soit l’âge des enfants : les petits se régaleront des détails visuels, les plus grands n’hésiteront pas à aller chercher leurs jouets et à trouver de nouveaux exemples loufoques. Sans oublier l’invention de 1000 histoires à partir des situations mises en scène!

Max lapagaille

Max LapagailleConcept et photographie Jan Von Holleben, Didier jeunesse, 2015

Connaissez-vous le concept du Cherche et trouve ?
Les enfants doivent retrouver dans des pages saturées de détails un personnage, un objet, un détail justement ! Pour les adultes c’est en général un cauchemar visuel, pour les enfants… le bonheur ! Leur sens de l’observation, très développé à la base, est mis à rude épreuve et ils adorent !

Max Lapagaille détailLa plupart des livres Cherche et trouve que je connais sont illustrés et retiennent rarement mon attention sur un plan esthétique… ce qui est normal vu que ce n’est pas le but du concept.  Max Lapagaille est un Cherche et trouve beau et vraiment original. On y respire !

Les planches sont faites de montages photographiques où des enfants sont mis en scène de manières drôle, créatrice et surprenante : acrobaties pour représenter une girafe, un tracteur, en apesanteur sur des nuages…

En coulisse de ce bel album : 16 mois de production, 250 enfants, 5000 photos. Étourdissant !

Chez Motus

Achète, achète, achète

Achète achète achètecoeurÉcrit par David Dumortier, illustré par Anatassia Elias, Motus, 2016

Un pied de nez poétique à notre société de consommation

Je ne sais pas pour vous… mais personnellement la période commerciale des fêtes de Noël me hérisse de plus en plus. Je ne supporte plus cette accumulation de biens qui la plupart du temps finiront au fond d’un placard ou dans un vide-grenier.

Achète achète achète illustrationQuelle belle surprise le jour où j’ai découvert Achète achète achète ! Un petit bijou de poésie qui détourne avec humour l’acte d’achat. Les billets de banque se transforment en billets poétiques à découper et glisser avec un sourire dans la poche de nos proches, quel que soit leur âge :

Achète, achète
Une coccinelle
Qui ne se voit pas.
Comment est-elle ?
C’est un point
Au bout
D’une phrase…

Les livres

Les livresÉcrit par Christos, illustré par Lili Chemin, Motus, 2016

Pour la première fois de sa vie, le petit chat Vladimir rentre dans une bibliothèque. Il paraît qu’il y a des choses incroyables : des livres ! Sa maman l’a prévenu : les livres sont magiques.  Ah bon ? Vladimir fait glisser son doigt sur les images, comme sur sa tablette… ça ne marche pas ! Les livres illustrations

Les livres sont rigolos mais pas magiques, ça c’est sûr. Jusqu’à ce que sa maman lui propose de lui lire une histoire.  Alors là !

Un album tendre pour rappeler aux enfants combien les livres sont incroyablement magiques!

Chez Thierry Magnier

Une île

une-ileÉcrit et illustré par Fanny Michaëlis, Thierry Magnier, 2015

Imaginez… un bout de monde presque submergé par les eaux. Le « presque » ne tient qu’à un pacte passé entre la mer et les pêcheurs : tant qu’un humain pourra fouler le sable des côtes, la mer n’engloutira pas le minuscule bout de terre.

une île illustrationUn jour, ne restent plus sur la péninsule qu’un couple de pauvres pécheurs et une vieille vieille accoucheuse qui va aider la femme du pêcheur à mettre au monde… une étrange poche de fourrure !

Quel plaisir de se plonger dans l’univers de ce conte à l’écriture « goûteuse ».

A lire serrés les uns contre les autres, les oreilles et les yeux grand ouverts !

Avec du temps

coeuravec-du-tempsÉcrit par Isabel Minhos Martins, illustré par Madalena Matoso, Thierry Magnier, 2016

A une époque où tout va si vite, un album sur les toutes petites choses lentes, signes que le temps passe et que l’on grandit en douceur.

Avec du temps illustrationCoup de cœur pour cet album qui raconte avec beaucoup de silences la subtilité du verbe Grandir… ce qui se voit mais aussi ce qui se ressent, ce qu’on a l’impression parfois de perdre… ou de gagner.

Une jolie invitation à poursuivre avec l’enfant la recherche d’indices sur le temps qui passe,  dans le petit quotidien.

 

Chez HongFei

coeurUn labyrinthe dans mon ventre

Un labyrinthe dans mon ventreTexte et illustrations de Mélusine Thiry, Hongfei, 2015

Comment parler des émotions qui vibrent en nous ? Les parents sont souvent tentés de chercher un livre qui explique tout : c’est quoi être triste ? être en colère ?…

un labyrinthe dans mon ventre illustrationEn pouvant décrire quelque chose que lui-même ne maitrise pas toujours, l’adulte a le sentiment de rassurer l’enfant. Mais celui-ci l’est-il vraiment ?

J’aime les livres qui laissent un espace au lecteur, espace dans lequel il va pouvoir à son rythme d’enfant se poser des questions, les verbaliser ou les dessiner s’il en ressent le besoin.

Dans mon ventre, il y a un labyrinthe,
dans ce labyrinthe les paysages se succèdent,
dans ces paysages mes sentiments voyagent.

J’ai retrouvé dans Un labyrinthe dans mon ventre l’espace des contes où l’enfant peut puiser à l’infini ce dont il a besoin dans son instant présent. En se promenant ensemble dans ce bel album, l’enfant et l’adulte ouvrent des portes, explorent ou non ce qu’il y a derrière, se racontent… Je suis convaincue que cette démarche d’écoute vaut 1000 explications.

Réunis

RéunisÉcrit par Yu Liqiong, illustré par Zhu Chengliang, Hongfei, 2015

La petite Maomao n’a pas revu son papa depuis un an. C’est à l’occasion du Nouvel an chinois qu’elle le retrouve, à la fois curieuse et intimidée par cet homme qu’elle connaît si peu.

Réunis illustrationsHeureusement les gestes du quotidien partagés avec son papa estompent sa peur et créent des liens invisibles entre l’homme et la petite fille qui vont de nouveau être séparés longtemps.

Un album vraiment touchant sur le thème rarement évoqué des longues séparations entre parents et enfants. Les illustrations chaleureuses nous accueillent avec douceur au sein de ces retrouvailles et nous invitent à découvrir les préparatifs et la symbolique du Nouvel An chinois.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nouveau cycle d’ateliers d’écriture créative au Jardin du vent

Le cycle d’ateliers d’écriture créative animé par Carole Leroy-Gosselin reprend le jeudi 3 novembre 2016 au Jardin du Vent de Notre-Dame-de-Monts en Vendée. A cette occasion Carole Leroy-Gosselin et deux participants ont été invités sur NOV FM, une radio du Nord-Ouest Vendée.

Atelier d'écriture créative 52Des ateliers d’écriture mensuels proposés au Jardin du vent

Fort du succès des saisons précédentes, le Jardin du Vent de Notre-Dame-de-Monts (85690) renouvelle sa proposition d’ateliers d’écriture créative. Un moment de partage décalé, convivial et joyeux !

Calendrier du cycle 2016-2017

Un jeudi par mois, de 20h à 22h15

  • Jeudi 3 novembre 2016
  • Jeudi 1e décembre 2016
  • Jeudi 5 janvier 2017
  • Jeudi 2 février 2017
  • Jeudi 9 mars 2017
  • Jeudi 6 avril 2017
  • Jeudi 4 mai 2017

Participation : 3 euros l’atelier
Possibilité de venir ponctuellement ou à tous les ateliers.
Réservation auprès de Carole : 06 13 90 35 10

Atelier d'écriture créative 36Des ateliers ouverts au grand public

Nul besoin de savoir « bien écrire » pour participer à un atelier d’écriture créative !

Il suffit d’être un brin curieux, d’être dans le désir de découvrir votre créativité et celle des autres participants, de faire confiance à la bienveillance qui règne au sein du groupe.

Les invités du midi de NOV FM

Si vous désirez en savoir plus sur les ateliers d’écriture créative que j’anime, je vous invite à écouter cette chouette interview du 27 octobre 2016 (NOV FM, Radio du Nord Ouest Vendée) :

  • Dans la 1e partie (7 premières minutes), j’y explique la démarche de mes ateliers d’écriture créative.
  • Dans la 2e partie, vous découvrirez le témoignage très vivant de Simone et Gilles, deux participants des ateliers du Jardin du vent.

NOV FM logo

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Atelier d'écriture créative 47

 

Pour en savoir encore plus, rendez-vous sur la page dédiée aux ateliers d’écriture créative.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Retrouvez « Les Z’ateliers de Carole » sur leur Page Facebook !

logo facebook
Les Z’ateliers de Carole ont maintenant leur Page Facebook où vous pouvez retrouver l’actualité des Z’ateliers de Carole bien sûr mais également découvrir des informations sur les pédagogies alternatives, des pistes pour mieux apprendre à tout âge et l’actualité de la littérature jeunesse !

Page Facebook : « Les Z’ateliers de Carole »

L’actualité des Z‘ateliers de Carole

Z'ateliers de Carole coursLes cours de français personnalisés

Retrouvez des informations pratiques (stages, cours, conférences, ateliers familles), conseils et articles en lien direct avec la pédagogie proposée au sein des Z‘ateliers de Carole :

page Facebook Z'ateliers de Carole textes ateliers d'écriture créativeLes ateliers d’écriture créative

  • les dates des ateliers d’écriture créative proposés toute l’année au Jardin du Vent de Notre-Dame-de-Monts (85690)
  • l’actualité des ateliers d’écriture ponctuels
  • les informations sur l’accompagnement en projets d’écriture personnelle

La littérature jeunesse

Des pistes de réflexion et d’action

La Page Facebook des Z‘ateliers de Carole va bien au-delà de sa propre actualité.
J’aime prendre le temps de lire et de trier les articles partagés sur les réseaux sociaux. Certains sont de véritables pépites que j’ai le bonheur de partager sur ma page.

page facebbok z'ateliers de carole autre articleApprendre autrement

  • articles/livres de réflexion sur l’apprentissage, quel que soit le domaine, sur les neurosciences, sur des expériences novatrices…
  • articles sur la pédagogie alternative avec une mise en avant des démarches faites en Pays de la Loire

page Facebook Z'ateliers de Carole wagon bibliothèqueL’actualité littéraire jeunesse

  • les dernières parutions de mes auteurs, illustrateurs et éditeurs jeunesse préférés !
  • les initiatives extra en lien avec la littérature jeunesse

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carole l’invitée du midi de NOV FM, et si on parlait d’orthographe et de culture générale ?

faute d'orthographeLe vendredi 23 septembre 2016, Carole Leroy-Gosselin était l’invitée du midi d’Emmanuelle Mézerette sur NOV FM (Radio du Nord Ouest Vendée) pour parler des demandes les plus récurrentes des parents faisant appel aux Z‘ateliers de Carole : « Mon enfant fait trop de fautes d’orthographe », « Mon enfant manque de vocabulaire et de culture générale ».

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!


NOV FM logoMerci à Emmanuelle Mézerette de m’avoir invitée sur NOV FM, une radio locale pleine d’énergie où j’ai animé avec bonheur pendant plus de 5 ans des chroniques littéraires jeunesse hebdomadaires.

Sensibiliser au problème des fautes d’orthographe

Mon intervention du 23 septembre 2016, proche de la rentrée scolaire, avait pour objectif de sensibiliser les auditeurs de NOV FM au problème des fautes d’orthographe.

fautes d'orthopgraphe
J’ai la chance d’accompagner des personnes en difficulté en français de tout âge : des enfants, des collégiens, des lycéens, des étudiants, des adultes, avec au centre de toutes les demandes une problématique récurrente : les fautes d’orthographique.

Le fait de travailler avec des publics très différents m’a permis au fil des années :

  • de développer une vision globale de l’enseignement de l’orthographe
  • de voir à quel point une trop grosse faiblesse en orthographe était urgente à traiter car elle peut devenir un réel handicap pour passer un concours, trouver un emploi et tout simplement s’exprimer au quotidien.

Accompagner son enfant dans la construction de sa culture générale

Quand on évoque la nécessité, voire l’urgence, de développer la culture générale de son enfant, il arrive d’entendre :

Nous n’avons pas le temps d’aller au musée.
On est pas des intellos dans la famille.
Le week-end on se pose.
On ne regarde pas les infos, ça va traumatiser les enfants.

Mon travail d’accompagnement au sein des familles m’a permis de réaliser à quel point les parents sous-estimaient leur rôle. On peut tout à fait ouvrir son enfant au monde avec des approches simples, à la portée de chacun. L’urgence est d’en prendre conscience.

Ce sont rarement les réponses qui apportent la vérité, mais l’enchaînement des questions.   Daniel Pennac

enfant avec loupeUn enfant a des yeux, des oreilles, une curiosité naturelle. Il se passe en effet des choses terribles dans le monde, ou à deux pas de chez nous, et même à la maison. Le déni de ces réalités ne fera qu’amplifier l’angoisse de l’enfant et l’isoler de ceux qui savent. Il existe un merveilleux remède : la culture ! Et un deuxième, d’une richesse incroyable : partager cette culture ensemble !

Je profite de cette page pour faire le lien avec un article que j’avais publié en décembre 2014 sur le site des Z’ateliers de Carole : Comment intéresser son enfant à l’histoire ?

Livres conseillés pendant l’émission

DicléDICLÉ, Dictionnaire pour lire et écrire

Sybille Grandamy, Danièle Manesse, André Ouzoulias
Éditions Retz

Ce DICtionnaire pour Lire et pour Écrire (DICLÉ) a été pensé et conçu pour accompagner des apprenants, enfants, adolescents et adultes, dans leur appropriation du français écrit.

Diclé Partie Dictionnaire pour lire

Diclé pour lireQuand le mot est écrit sous nos yeux et que l’on cherche sa définition.

Que des définitions simples, claires et concrètes !
Ex : dans un dictionnaire classique, pour le mot « colline » on parle de « relief » et de « faible altitude ». Mais tous les enfants ne savent pas ce qu’est le relief ou l’altitude ! Là, Le dictionnaire DICLE* utilise une périphrase comme définition : « petite montagne avec un sommet rond ». C’est bien plus clair pour eux ! Le dictionnaire étant fait pour nous éclairer, il faut que la définition le soit !

Diclé Partie Dictionnaire pour écrire

Diclé pour écrireQuand on ne connaît pas l’orthographe d’un mot.
Les mots y sont orthographiés de manière quasi phonétique (son image sonore), comme pourrait écrire un enfant. Cela renvoie immédiatement à la bonne orthographe. C’est le cas du mot « habile », trouvé à « abile » qui renvoie à la bonne graphie. Cette stratégie s’inspire de ce qui se pratique dans les classes Freinet.

Les p’tits romans historiques des éditions Oskar

Souvenirs cachés d'un taxi de la Marne
Oskar Editeur
propose un choix incroyable de romans historiques abordant toutes les périodes de l’Histoire. Je lis régulièrement les livres de cet éditeur aux élèves des Z‘ateliers de Carole… et malgré leur goût modéré pour l’Histoire, ils adorent !

Collection Français d’ailleurs chez Casterman

coeurUne collection Coup de coeur qui peut vraiment aider les enfants et adolescents à comprendre le vécu des personnes qui quittent leur pays pour s’installer en Europe.

Les deux vies de NingLes deux vies de Ning
De Valentine Goby

Belleville, années 1990… Ning est un jeune Chinois tout juste arrivé à Paris pour rejoindre sa mère, une immigrée confrontée à la dure réalité des sans-papiers. Pour elle qui risque à tout moment d’être expulsée, il doit garder le silence sur son passé, s’inventer une nouvelle identité et accepter de vivre seul dans un foyer pour mineurs.

La vie avec les autres adolescents est difficile, l’apprentissage de la langue l’est encore plus, mais Ning s’accroche avec l’espoir de vivre un jour avec sa mère. Pour en savoir plus…

Apprendre en s’amusant

Déjoue les pièges de l'Histoire« Déjoue les pièges… » chez Gulf Stream

Une collection extra de livres-jeux pour chercher les erreurs qui se sont glissées par exemple dans des périodes historiques ! Pour en savoir plus…

histoire jeu des 7 famillesLe jeu des 7 famille de l’histoire chez Bordas

Une super façon de s’interroger et de réviser ensemble en famille !

Ce jeu des familles réinvestit des connaissances transmises à l’école élémentaire. En suivant les règles d’un jeu qu’il connaît bien, l’ enfant  mémorise facilement les époques historiques, les figures emblématiques ainsi que les principaux évènements et symboles.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Été 2016… Ateliers d’écriture créative du Jardin du vent

Quatrième saison estivale des ateliers d’écriture créative  » Ici on fait pousser des histoires » !, tous les mercredis matin de l’été 2016, au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée.

Faire pousser des histoires ?

Oui… mais comment ça pousse ces choses là ?

Et bien Carole improvise un jeu d’écriture avec vous, votre famille et/ou d’autres visiteurs, quel que soit leur âge. Si, si ! La magie du Jardin du vent permet à chacun de se remettre en contact avec son âme d’enfant. Après il suffit d’écouter les mots qui poussent, avec bienveillance et bonne humeur, et de les partager.
Vous verrez, ça marche !

Jardin du vent sculptures Denis TricotVous pouvez participer à autant de propositions de jeux d’écriture que vous le souhaitez pendant toute la durée de l’animation.

Infos pratiques

Jardin du vent 24Ça se passe où ?

Jardin du Vent
29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS
Tél : 02 28 11 26 43
www.jardinduvent.fr

Ça se passe quand ?

Jardin du vent 41

Les ateliers « Ici on fait pousser des histoires »
ont lieu avec Carole
tous les mercredis matin,
de 10h30 à 12h30.

Il faut réserver ?

Pas la peine ! Il suffit de venir un mercredi matin de l’été entre 10h30 et 12h30.

C’est combien ?

Le prix de l’entrée au jardin du vent qui permet d’avoir accès à toutes les animations pour la journée.
Adulte : 6 €
Moins de 18 ans : 3 €

Jardin du Vent 42Quelques pousses d’écriture de l’été 2015

Combien de pots de noisettes mange l’écureuil ? se demande Valentin.
Est-ce qu’on peut l’apprendre à l’école ?
Oui ! dit la fourmi.
Après 17 heures de vélo ou d’hélicoptère sans H, on ira voir la vache avec Papi Michel.

Et l’araignée, est-ce qu’elle fait VROUM dans sa toile ?
Non, dit le papillon volant, c’est Goulouque qui connaît la réponse.
Et en cas de victoire du temps de vol,
Carabistouile aura peut-être la réponse !

— Valentin (5.5 ans), Evan (21 mois), Sandrine, Aurélie, Michel

En attendant, on va aller là !
Là où on retourne en enfance
Là où les crayons bleus chantent tranquillement.

Porc-epicLà où les chapeaux blancs et noirs volent gentiment d’habitude
Là où les oiseaux découvrent le monde des bulles
Là où on entend des pas qui dansent au rythme du vent.

Là où Margot rigole en entendant
les porcs-épics jouer de la guitare électrique.

Là où nous voyons les enfants se sentir bien avant d’aller dormir.

— Jason et Tiphanie

Pour découvrir tous les écrits…

 

Ateliers d’écriture mensuels, reprise le 3 novembre 2015

Le cycle d’ateliers d’écriture créative animé par Carole Gosselin reprend le mardi 3 novembre 2015 au Jardin du Vent de Notre-Dame-de-Monts, en Vendée.
Créativité, bienveillance et partage sont au rendez-vous !

Atelier d'écriture créative 45Des ateliers d’écriture ouverts à tous les publics !

  • aux adultes et aux adolescents
  • aux personnes qui ne sont pas habituées à écrire
  • à celles qui pensent ne jamais pouvoir le faire !
  • à celles qui écrivent déjà
  • à toute personne simplement curieuse à l’idée de vivre un atelier d’écriture !

Des ateliers d’écriture créative pour quoi faire ?

Atelier d'écriture créative 47Les ateliers d’écriture créative intriguent beaucoup les personnes qui ne connaissent pas.

  • Y apprend-on à écrire de belles lettres ? NON !
  • Faut-il être bon en orthographe ? NON !
  • Faut–il être un grand lecteur ? NON !
  • On y fait quoi alors ?

Quelques réponses sur les ateliers d’écriture créative

  • On écrit ensemble, en venant avec ce que l’on est, en toute simplicité.
  • On explore des expériences d’écriture, parfois bien étranges !
  • On désapprend à écrire pour écrire autrement, de façon surprenante, créative.
  • On écrit et souvent on rit !

Quelques témoignages de participants

Atelier d'écriture créative 53Ce sont des moments de bonheur, ludiques, sans se prendre la tête. Nous y allons pour nous détendre, les divers exercices proposés nous font voyager, nous surprennent agréablement.

 

J’aime énormément la convivialité de ces rendez-vous où personne ne juge personne, tout le monde évolue à son rythme, fait de son mieux et arrive à produire quelque chose venant véritablement de lui.

 

Atelier d'écriture créative 52A l’issue de plusieurs ateliers, j’ai eu le sentiment de me réapproprier mon existence au moyen des mots, et par conséquent de pouvoir pénétrer dans un espace de liberté

 

Une « maternité de mots », protégée par un cadre

Difficile de vivre librement l’aventure de sa créativité si l’on se sent ou s’imagine jugé(e).
Un atelier d’écriture a un cadre qui est verbalisé auprès des participants. Quelques exemples :

Bienveillance

Jardin du vent 13

L’atelier d’écriture est un lieu de création, de naissance, une « maternité de mots », qui pour vivre librement ont besoin de l’écoute et du respect de chacun.

Confidentialité

Atelier écriture créative 24Il est demandé aux participants de ne pas parler des textes produits par les autres personnes.

Exception : si le participant désire partager son texte (ou une partie de celui-ci) qui sera mis en ligne sur le site des Z‘ateliers de Carole ou un autre support choisi.

Droit de détourner les consignes

Jardin du Vent 39
ou d’écrire sur ce qui résiste face à la contrainte proposée.
Le « hors-sujet » n’a pas de sens dans un atelier d’écriture créative.

Droit de faire des fautes d’orthographe, d’inventer des mots

Nous se sommes pas dans un cadre scolaire où les fautes sont surveillées de près !
Pourquoi ? Pour que toute personne, quels que soient son âge et son niveau scolaire, puisse vivre librement l’expérience des mots, sans peur d’être jugée.

Si un participant se sent mal à l’aise avec l’orthographe et désire que son texte soit vu, je prends soin de l’aspect orthographique, dans la bienveillance, tout simplement.

Ça se passe où et quand ?

Où ?

Jardin du Vent 9Au Jardin du Vent de Notre-Dame de Monts, un lieu plein de charme que j’adore !

Le Jardin du Vent
29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS

Quand ?

Un mardi par mois, de 20h à 22h.

Mardi 3 novembre 2015
Mardi 1er décembre 2015

Mardi 5 janvier 2016
Mardi 2 février 2016
Mardi 8 mars 2016
Mardi 5 avril 2016
Mardi 3 mai 2016

Les participants sont libres de venir aux dates de leur choix mais il est vrai, que pour la cohérence et complicité au sein du groupe, il est conseillé de venir de façon régulière.

La participation est de 5 euros par atelier.

Et pour s’inscrire ?

L’inscription peut se faire :

  • Jardin du Vent 28auprès de moi
    par téléphone au 06 13 90 35 10 ou par mail : contact@leszateliersdecarole.com
  • auprès du Jardin du Vent,
    sur place
    ou par téléphone au 02 28 11 26 43

Eté 2015… Au Jardin du vent, on fait pousser des histoires !

Troisième saison estivale des ateliers Ici on fait pousser des histoires !, tous les mercredis matin de l’été 2015, au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée.

Ici on fait pousser des histoires !

Le principe

  1. jardin-du-vent-9Carole propose des petites « missions » improvisées au sein du Jardin du Vent, à vous-même, votre famille et/ou d’autres visiteurs.
  2. Vous partez en exploration, nez et imagination au vent !
  3. Vous revenez avec vos trouvailles et Carole vous accompagne pour les transformer en pousses d’écriture !
  4. Partage et semence de vos textes !

Le tout dans l’improvisation, la bonne humeur et la bienveillance !

Quelques pousses d’écriture !

Toiles cirées aquatiques

Au Jardin du Vent
L’eau est là comme de la fumée froide
où les gens passent comme des épouvantails
pour se rafraîchir et se reposer dans des fauteuils bizarres.

Paysage 14Au Jardin du Vent
Il y a un tipi entouré de bois-fleurs
et des toiles cirées aquatiques
où les visiteurs plongent dedans.

Au Jardin du Vent
Bonjour ! dit la cabane en plastique-carambar
Salut ! klaxonnent les voitures qui courent en mâchouillant leurs pneus.

— Hugo (5 ans), Thess (10 ans) et leurs parents Valérie et Benoit,

Mon chien Lavande

Ici, à 11h59
Mon chien Lavande sent les chaussettes très hautes de ma grand-mère aux ongles verts.

pieds enfant dans l'herbeLà, à 12h02, le manège baille en faisant attention à ne pas écraser les pieds courts et blancs du petit garçon qui se promène.

Ici, les voiles du moulin à vent sont très bruyantes car le vent fatigué y souffle en éternuant.
« A tes souhaits » lui répond la machine à bulles.

— Jasmine (11 ans)

Pour découvrir tous les écrits des participants

Des ateliers ouverts à tout le monde

Jardin du vent 33Que vous soyez en famille, entre amis ou seul(e), et quel que soit votre âge… vous êtes les bienvenus !

Vous pouvez participer à autant de propositions de jeux d’écriture que vous le souhaitez pendant toute la durée de l’animation, entre 10h30 et 12h30.

Un atelier peut durer entre 15 minutes et 30 minutes selon le temps d’exploration que vous désirez prendre pour déambuler dans le Jardin du Vent, seul(e), en binôme, à plusieurs…

Jardin du vent 6Retrouver son âme d’enfant

Pour vous aider à ouvrir la porte de votre imagination et retrouver votre âme d’enfant, rien de tel que l’ambiance champêtre et féérique du Jardin du Vent :

  • une cabane tombée d’un arbre
  • un vrai tipi
  • un moulin à vent
  • une cabane de conte de fée
  • un chemin dans la brume
  • un jardin à papillons
  • une machine à bulles…

Jardin du vent 19Jardin du vent 29Jardin du Vent 21Jardin du vent 38

Interview sur NOV FM

NOV FM logo

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Les prochains ateliers « Ici on fait pousser des histoires ! »
de l’été 2015

  • Jardin du vent 30Mercredi 5 août 2015
  • Mercredi 12 août 2015
  • Mercredi 19 août 2015
  • Mercredi 26 août 2015

De 10h30 à 12h30, sans réservation.

Infos pratiques

Jardin du vent 13Coordonnées

Jardin du Vent
29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS
Tél : 02 28 11 26 43

Pour tout savoir sur le jardin du vent

Rendez-vous sur leur site : http://www.jardinduvent.fr/

 

Lutter contre le racisme grâce aux albums jeunesse

oeufs racistesComment les albums jeunesse peuvent-ils sensibiliser les enfants à la différence et à la lutte contre le racisme ?

NOV FM RV du midi 2015 mars racisme dans albums jeunesseCe dossier est en lien avec l’émission Les rendez-vous du midi, dont j’étais l’invitée le 26 mars 2015, à 12h40, sur NOV FM.

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Face à une société se laissant gagner par la peur et le rejet de l’autre, la littérature jeunesse offre de jolies graines à nos enfants :

  • graines de sensibilisation à la différence
  • graines de questionnements et de trouble, car « l’autre » peut interroger et déranger
  • graines de la mémoire pour ne pas oublier l’Histoire

Mains en cercle
Dans ce premier dossier consacré à la lutte contre le racisme via la littérature jeunesse, je me suis intéressée à la richesse des approches qu’offrent les albums jeunesse.

Comme vous le verrez, elles sont multiples et surprenantes !

Différents mais égaux

Une terre pour tous

Mais au fait, pourquoi tous les êtres humains, habitants d’une même terre, ne se ressemblent-ils pas ? Grande question ! Peut-être que Papi Céleste et Mamie Lune pourront-ils nous répondre !

EEt Papi Céleste crea l'Hommet Papi Céleste créa l’Homme
Texte de Gyula Böszörményi
Illustrations d’Irisz Agocs
Océan, collection Ti Lecteurs, 2003

Au moment d’insuffler la vie à l’Homme, Papi Céleste s’interroge. Les mains et les pieds lui paraissent une bonne idée, mais la couleur blanche parait fade et terne à Mamie Lune.

main noire main blanchePour lutter contre l’ennui d’une telle création uniforme, ils décrètent la diversité pour l’homme et la femme. Ainsi naissent les hommes rose pâle, les jaunes, les cuivrés, les brun ébène, petits, grands ou minces !

  • Pour découvrir ma chronique radio Tu l’as lu dis ? sur cet album, merci de cliquer ICI.

La différence ? Juste une question de point de vue !

Quelle est ma couleur ?Quelle est ma couleur ?
Texte d’Antoine Guilloppé
Illustrations de Géraldine Alibeu
La Joie de lire, 2003

Un enfant français d’origine maghrébine s’interroge : son chien le considère comme son petit maître mais lui-même est l’élève de son maître d’école. Pour les autres élèves, il est un copain arabe, alors que pour les Arabes, il est français et pour les Français, il est d’origine étrangère !

  • Pour en savoir plus sur cet excellent album, merci de cliquer ICI.
    Cet album a également été présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM, le jeudi 26 mars 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

Main blanche main noireMain blanche main noire / Manu bianca, manu negra
Texte de Jacqueline Favreau
Illustrations de Reine Berthelot
L’Harmattan, 2004

Il y a un nouveau dans la classe depuis ce matin. Il a la peau noire. Il est arrivé en même temps que la neige ! La neige toute blanche, et lui tout noir. A l’heure de la récré, on a marché dans la neige, ça faisait des traces…

Ce joli conte bilingue français-corse raconte avec simplicité et justesse la subjectivité de la différence. Bravo !

  • Cet album a été présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM, le jeudi 26 mars 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

Quand la différence fascine !

Rêve noir d'un lapin blancRêve noir d’un lapin blanc
Texte de Maria Machado
Illustrations d’Hélène Moreau
Vents d’ailleurs, 2002, 2005

Sous le charme d’une jolie petite fille aux cheveux tirebouchonnés, un lapin blanc rêve et s’interroge : quand il sera papa, que devra-t-il faire pour avoir une petite fille aussi noire et jolie qu’elle ? Se plonger dans un bain de peinture noire ? Mystère, mystère !

Un album enchanteur, tendre et coloré. Que du bonheur !

Métissages

Petit oursinPetit oursin
Texte de Martine Lagardette
Illustrations de Sophie Mondésir
Père Castor, 2000, 2002

cheveux enfantJustine ne voit pas souvent sa grand-mère qui vit aux Antilles, mais elle lui écrit des lettres et lui parle de ses ennuis, comme par exemple ses cheveux qu’elle voudrait tellement avoir bien liiiiiisses, comme sa maman et son amie Mélodie !

Une jolie approche pour apprendre en douceur à accepter ce qui nous distingue des autres et à s’amuser avec !

Enfants de la Lune et du SoleilLes enfants de la Lune et du Soleil
Texte de François David
Illustrations d’Henri Galeron
Motus, 2001

Envie de boucler la boucle de cette première partie joyeuse et optimiste avec ce magnifique album des éditions Motus.

J’ai commencé par la sagesse de Papi Céleste et Mamie Lune à la création de l’Homme sur terre, avec Et Papi Céleste créa l’Homme… Voici leur rêve réalisé avec Les enfants de la Lune et du Soleil : créer la diversité humaine ! Les parents de toutes couleurs donnent naissance à des bébés dorés et adorés… Les peaux, les visages sont incroyablement présents et accompagnent à merveille la poésie de mots.

  • Cet album a été présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM, le jeudi 26 mars 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

le racisme est un délit
Malheureusement Mamie Lune, plus lucide que son mari, avait pressenti que la différence sur Terre pourrait engendrer des conflits, rejets, jalousies et violences.

Différents donc rejetés

Discrimination

Horacio ne veut plus aller à l'écoleHoracio ne veut plus aller à l’école
Texte et illustrations de Loreto Corvalan
Thierry Magnier, 2012

Depuis quelque temps, Horacio refuse d’aller à l’école. Ce petit lapin noir ne veut plus parler, plus manger et plus apprendre. Il se sent tellement triste qu’il veut mourir. Autour de lui, tout le monde s’inquiète : son papa, sa maman, le médecin et son maître d’école, jusqu’au jour où ce dernier donne une leçon sur la discrimination à ses camarades au pelage blanc.

Cet album sensible avec très peu de texte va à l’essentiel. Je pense qu’il peut permettre à beaucoup d’enfants de se retrouver dans la situation racontée, soit en tant que personne victime de rejet du groupe, quelle qu’en soit la raison, soit du côté de ceux qui rejettent, parfois sans s’en rendre compte.

Peau noire peau blanchePeau noire peau blanche
Texte d’Yves Bichet
Illustrations de Mireille Vautier
Gallimard jeunesse, 2000

Le père d’Issam est noir et vient du Sénégal, sa mère est blanche et française. Issam est le petit dernier de la famille. Comme son papa grutier est parfois au chômage, il va là où il y a du travail. La famille déménage souvent et il n’est pas toujours facile pour Issam d’intégrer une nouvelle école. Il ne comprend pas la méchanceté de certains enfants. « Pourquoi ?  » demande-t-il à sa mère.

Le jour où la famille d’Issam décide de rentrer vivre au Sénégal, c’est la maman qui se sent seule et isolée. « Pourquoi ?  » demande-t-elle en larmes.

Un album tendre et intelligent qui permet de rentrer dans le cœur de cet enfant et de ressentir son sentiment d’injustice. « Pourquoi suis-je rejeté, moi ? Pourquoi je n’arrive pas à me faire des amis ?  » Des questions que beaucoup d’enfants se posent et auxquelles il n’est pas facile de répondre en tant qu’adulte. Cet album peut aider à accompagner ou à expliquer ce qu’est le rejet, le racisme, et montrer que n’importe qui peut en être victime !

Préjugés

« Ils ne sont pas comme nous ! »

NeigeNeige
Texte d’Olga Lecaye
Illustrations de Grégoire Solotareff
École des Loisirs, 2000

Un couple de loups bruns et gris donna naissance à un louveteau tout blanc. On n’avait jamais vu ça ! Les parents l’abandonnèrent dans la forêt sans même lui donner de nom. Le jeune loup blanc grandit seul et affamé… Quelle ne fut pas sa surprise de rencontrer un jour un loup noir ! Et quel choc pour le loup noir de croiser pour la première fois de sa vie un loup blanc ! Après la méfiance, chacun eut vraiment pitié de l’autre, qu’il trouvait si laid !

  • Pour en savoir plus sur cet album, merci de cliquer ICI.

Cousin RatinetCousin Ratinet
Texte et illustrations de Claude Boujon
École des Loisirs, 1994

Trois rats gris, Ratinos, Ratinus et Ratinas, vivent sur un terrain vague, dans des gros tuyaux ou de vieilles boîtes de conserves. Quand ils voient arriver leur cousin Ratinet, le rejet est immédiat car ce rat blanc, propre et bien élevé, n’est pas de chez eux !

Un album plein d’humour qui permet de réfléchir à l’absurdité des critères de rejet de « l’autre ».

« Ils sont bizarres ! »

Jinju, oh les amoureux !Série Jinju
Oh les amoureux !

Texte de Lim Yeong-Hee
Illustrations d’Amélie Graux
Chan-Ok – Flammarion, 2012

Depuis que Kevin s’est moqué de ses yeux bridés, Jinju a honte et ne veut plus montrer ses « yeux petits et bizarres. » Heureusement Jérémie est là pour la consoler. Et si Jinju avait un amoureux ?!

  • Pour découvrir ma chronique radio Tu l’as lu dis ? sur cet album, merci de cliquer ICI.

Autant il est facile de trouver des enfants asiatiques dans les contes, autant ils sont rares dans les albums ayant pour cadre notre monde contemporain. Quel plaisir et soulagement de découvrir la série Jinju, destinée aux petits !

Yozakura, la fille du cerisierYozakura, la fille du cerisier
Texte et illustrations de Mureil Diallo
Vents d’ailleurs, 2012

Fille d’un vénérable cerisier et de la nuit, Yozakura est différente. Ses origines, sa peau et ses cheveux très bruns intriguent et suscitent jalousies et méchancetés. « Ils m’ont traitée de monstre parce que je ne leur ressemble pas. »

Ce bel album grand format évoque, sous forme de conte, la peur de l’autre et l’humiliation du rejet. Les illustrations de toute beauté, à l’esthétisme japonais, accompagnent un texte conséquent et sensible, destiné aux enfants plus âgés.

« Ils ne sont pas de chez nous ! »

Risson au pays des Longues oreillesRisson au pays des Longues oreilles
Texte et illustrations de Stibane
Pastel / Ecole des Loisirs, 2002

Risson marchait depuis longtemps quand il arriva au Pays des Longues Oreilles.  « Bel endroit… Il doit y faire bon vivre », se dit-il. Mais on ne s’installe pas chez les Longues Oreilles ! Il faut passer des épreuves pour montrer sa force, son courage, son intelligence…

Jusqu’où faut-il aller pour s’intégrer à un groupe qui, dans tous les cas, refuse notre différence ?

PatatesPatates
Textes et illustrations de Lionel Le Néouanic
Seuil jeunesse, 2002

Les Belles de Fontenay sont des pommes de terre claires, fières et heureuses d’avoir toujours vécu sur « leur terre », dans « leur patrie ». Le jour où la famille Patates douces, pommes de terre foncées, s’installe près de chez elles, c’est la panique !

Qui sont ces patates étrangères qui viennent les envahir et qui en plus ne vivent pas comme elles ? Heureusement, la jeune génération va leur prouver que leurs « idées rassies » sont inacceptables !

  • Pour en savoir plus sur cet album, merci de cliquer ICI.
    Cet album a également été présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM, le jeudi 26 mars 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

Côté coeurCôté cœur
Texte de Rascal
Illustrations de Stéphane Girel
Pastel / Ecole des Loisirs, 2000

Pas évident d’être l’enfant d’un papa raciste. François ne comprend pas et ne peut s’imaginer lui ressembler plus tard. Heureusement, il y a Anissa, la petite-fille de Mémé Nadjati, Anissa qu’il aime maintenant et pour toujours !

Il est rare et intéressant de découvrir le point de vue d’un enfant dont le parent est raciste. « Mon père n’aime pas les Bougnoules ». Les étrangers « font des enfants comme les lapins ». Les mots sont précis, crus, comme la réalité des propos racistes. On pourrait imaginer un album dur ? Non, juste réaliste et heureusement contrebalancé par la poésie des mots fleurs qu’aiment les deux enfants.

« C’est de leur faute ! »

La saison des bannisLa saison des bannis
Texte et illustrations de Stibane
Pastel / Ecole des Loisirs, 1999

Dans la grande forêt, des petits rongeurs vivent en bonne entente. Mais, un jour, il se met à pleuvoir énormément et la vie devient dure. « Il y a forcément un coupable ! » insinue Elmer la souris grise.

Un très chouette album à partager avec des petits pour raconter ce qui se passe très souvent chez les grands en cas de crise : attribuer la difficulté du moment à l’autre, l’Etranger !

Le grand lapin blancLe grand lapin blanc
Texte de Michaël Escoffier
Illustrations d’Eléonore Thuillier
Kaléidoscope, 2011

Rien ne va plus au Pays des lapins : les carottes et les navets disparaissent mystérieusement ! Tout le monde s’inquiète et a faim. Arrive alors un grand lapin blanc qui dit avoir la solution :  il suffit d’expulser les lapins noirs, puis les lapins gris, puis…

Le gentil p’tit lapin assiste intrigué et impuissant à la montée du rejet violent et décide de mener son enquête.

Cet album tendre et teinté d’humour peut ouvrir de jolis échanges avec les enfants sur l’importance de ne pas croire tout ce que l’on entend et réfléchir avant d’agir.

La mémoire de l’Histoire

Je profite de cette dernière partie dédiée à l’Histoire pour rappeler la terrible définition du racisme :

« Théorie de la hiérarchie des races, qui conclut à la nécessité de préserver la race dite supérieure de tout croisement et à son droit de dominer les autres.
Ensemble de réactions qui, consciemment ou non, s’accordent avec cette théorie.
(Dictionnaire Le Petit Robert)

Esclavage

Ségrégation raciale

Bus de RosaLe bus de Rosa
Texte de Fabrizio Silei
Illustrations de Maurizio A.C. Quarello
Sarbacane / Amnesty International, 2011

Rosa ParkPour les plus grands, toujours chez Sarbacane en collaboration avec Amnesty International, une approche très réaliste de la ségrégation raciale vécue par les Afros-Américains aux Etats-Unis dans les années 50.

Un magnifique hommage à Rosa Parks.

  • Pour en savoir plus sur cet album, merci de cliquer ICI.

Choco et GélatineChoco et Gélatine
Texte et illustrations de Yann Kebbi
Sarbacane / Amnesty International, 2014

Ours en chocolatPour les plus jeunes, un album grand format, vraiment étonnant, tout en friandises multicolores… où les nounours en chocolat n’ont pas le droit de se montrer dans les endroits publics avec les sucreries d’autres couleurs !

  • Pour en savoir plus sur cet album, merci de cliquer ICI.
    Cet album a également été présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM, le jeudi 26 mars 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

Antisémitisme

Le petit garçon étoileLe petit garçon étoile
Texte de Rachel Hausfater
Illustrations d’Olivier Latyk
Casterman, 2001, 2014

Il était une fois un petit garçon qui ne savait pas qu’il était une étoile. Au début il en était fier mais on lui a vite fait comprendre que son étoile avait trop de bras…

Un album bouleversant, tout en finesse et en métaphores, qui suggère plus qu’il ne raconte, la violence de la ségrégation : la différence pointée du doigt, le rejet, la honte, le sentiment de disparaître en tant que personne, la peur, la violence, l’horreur de la Shoah…

Islamophobie

Je ne m'apelle pas Ben Laden !Je ne m’appelle pas Ben Laden !
Texte de Bernard Chambaz
Illustrations de Barroux
Rue du Monde, Collection Histoire d’Histoire,
2011

Etats-Unis…
Depuis la petite école, John et Nassir sont les meilleurs amis du monde. Mais l’attentat du 11 septembre 2001 fait exploser leur amitié. Nassir, qui est de confession musulmane, est rejeté par la famille de John, de confession baptiste, ainsi que par d’autres camarades.

Un album d’une grande pertinence pour raconter et expliquer avec émotion les dangers de l’amalgame entre islam et islamisme.

Migrations

Collection Français d’ailleurs

Deux vies de NingLes deux vies de Ning, De la Chine à Paris-Belleville
Texte de Valentine Goby
Illustrations de Philippe De Kemmeter
Autrement, 2013

Belleville, années 1990…
Ning est un jeune Chinois tout juste arrivé à Paris pour rejoindre sa mère, une immigrée confrontée à la dure réalité des sans-papiers. Pour elle qui risque à tout moment d’être expulsée, il doit garder le silence sur son passé, s’inventer une nouvelle identité et accepter de vivre seul dans un foyer pour mineurs.

Une fois de plus, je suis touchée en plein cœur par ce nouveau récit de la Collection Français d’ailleurs, qui permet  vraiment de rentrer dans l’intimité d’un enfant immigrant en France.

  • Pour en savoir plus sur cet album, merci de cliquer ICI.

 Souvenirs

Mon papa roulait les RMon papa roulait les R
Texte de Françoise Legendre
Illustrations de Judith Gueyfier
Sarbacane / Amnesty International, 2015

Une jeune fille se souvient avec émotion de son papa qui roulait les R, sans qu’elle s’en rende compte à l’époque. Souvenirs de la voix lointaine de ses grands-parents dans le gros téléphone noir, des colis envoyés à la famille, des odeurs de cuisine, des amis venus de loin comme son père…

  • Cet album tendre a été présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM, le jeudi 26 mars 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

 

mains mondePour finir ce dossier sur une note d’humour, un album coup de cœur qui nous rappelle à quel point la langue française s’est enrichie au contact de cultures étrangères !

Oeuf du coqL’oeuf du coq
Texte d’Hubert Ben Kemoun
Illustrations de Bruno Heitz
Duculot, 2005

Un coq autoritaire et maniaque arrive un jour dans un zoo et explique à ses pensionnaires que dorénavant, ils ne devront parler qu’en « pur français » !

Il n’est pas drôle ce coq ! Interdiiiction de prononcer le mot DRÔLE qui est d’origine hollandaise !!!

  • Cet excellent album a été présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM, le jeudi 26 mars 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

La mort et le deuil dans les albums jeunesse

chagrinComment les albums jeunesse sur la mort et le deuil peuvent accompagner, apaiser, apporter des réponses et de nouvelles pistes de questionnements aux enfants et à leurs proches.


NOV FM RV du midi 2015 janvier mort et deuil dans les albums pour enfantsCe dossier est en lien avec l’émission Les rendez-vous du midi, dont j’étais l’invitée le 29 janvier 2015, à 12h40, sur NOV FM.

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Comment parler de la mort aux enfants ?

Une question récurrente

Mon travail en tant que médiatrice du livre m’amène à rencontrer un large public : les enfants et adolescents bien sûr, mais également des parents, grands-parents…, enseignants, professionnels du livre, médecins, psychothérapeutes, éducateurs, animateurs…

Quand je leur parle de la richesse incroyable de la littérature jeunesse, une question revient : Auriez-vous un bon livre à nous conseiller pour expliquer, raconter la mort aux enfants ?

La peur de mal faire

enfant-tristeBeaucoup d’adultes se sentent démunis devant les questions des enfants sur la mort et sont eux-mêmes très mal à l’aise avec ce sujet.

  • Si on lui parle de la mort, ne va-t-il pas être choqué, faire des cauchemars ?
  • Est-il assez grand pour comprendre ?
  • A quel âge en parler ?
  • Faut-il attendre un décès pour lire un livre sur le sujet ?
  • Et surtout : comment en parler ?

Les questions se bousculent dans la tête des adultes, les enfants attendent des réponses, parfois la gêne s’installe en amenant son cortège d’angoisses, car quand on ne sait pas, on imagine… avec le risque de déformer la réalité.

Au revoir grand-pèreLa richesse de la littérature jeunesse

Quand je vois la qualité, la pertinence et la beauté de certains albums jeunesse abordant les thèmes de la mort et du deuil, je me dis qu’il serait vraiment dommage de passer à côté.

N’hésitez pas à demander conseil à des professionnels du livre, prenez le temps de découvrir ces petits bijoux et faites confiance à vos enfants. Ils prendront ce qu’ils ont à prendre, là où ils en sont.

Ces livres ne leur apporteront pas « la réponse », et l’avons-nous adultes ? Seulement une réponse, d’autres questions, une piste, un accompagnement doux pour les aider à apprivoiser la peur de la mort et le chemin du deuil.

Le regard des albums jeunesse sur la mort et le deuil

La mort en général

Le goût de la vie

Pour commencer, un album tout en légèreté et en humour pour nous rappeler à quel point la vie est éphémère. Une jolie invitation à savourer… la vie !

L'éphémèreL’éphémère
Texte et illustrations de Stéphane Sénégas
Kaléidoscope, 2007

Deux frères découvrent un drôle de petit insecte, un éphémère. Lorsqu’ils comprennent que leur nouvel ami ne vit qu’un seul jour, ils décident de tout faire pour que cette journée unique soit mémorable !

  • Cet album sera présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM,  le jeudi 29 janvier 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

Quand la mort vient chercher les vivants

Au creux de la noisetteAu creux de la noisette
Texte de Muriel Mingau
Illustrations de Carmen Segovia
Milan, 2005

Quand la Mort s’approche de la maison pour emporter sa mère malade, Paul réussit à l’enfermer dans une noisette. Sa maman guérit mais… curieusement, les poissons ne peuvent plus être pêchés, les œufs ne peuvent plus être pondus !

Ce bel album inspiré d’un conte populaire écossais m’a été conseillé par une psychologue. Que se passerait-il si la mort disparaissait ? Et bien… la vie disparaitrait ! A méditer à tout âge !

La visite de Petite mortLa visite de petite mort
Texte et illustrations de Kitty Crowther
Pastel, 2004

Petite Mort se désole : les gens qu’elle emmène au royaume de la Mort sont tristes. Ils soupirent, ils ont froid. Jamais personne ne lui parle… Jusqu’au soir où Petite Mort vient chercher Elsewise. La fillette l’accueille avec joie: « Enfin, vous êtes là!» s’écrie-t-elle en souriant.

Quel album étonnant ! Les couleurs sont sombres, le sujet de la mort est abordée frontalement… de quoi mettre mal à l’aise beaucoup d’adultes ! Et pourtant ! Ce livre plaît aux enfants car malgré son sujet noir, cet album reste tendre, léger, très humain. J’ai été très touchée par l’inversion des rôles : c’est Petite Mort qui se sent triste du départ de sa petite amie malade.

Quand la douleur est trop forte

Le coeur et la bouteilleLe cœur et la bouteille
Texte et illustrations d’ Oliver Jeffers
Kaléidocope, 2010

C’est l’histoire d’un petit fille pleine de vie et curieuse de tout. Suite à la mort d’un être cher, son chagrin est tellement fort qu’elle décide de mettre son cœur dans une bouteille pour le protéger. Mais une fois à l’abri, la vie n’a plus la même saveur.

Être confronté(e) à la mort d’un être cher, c’est découvrir l’insupportable douleur de l’absence. Comment gérer cette souffrance ? Comment s’en protéger ? En se coupant de ses émotions ?

Cet album aborde avec subtilité ce délicat problème qui peut tout à fait concerner d’autres souffrances car à aucun moment les termes de « mort », « décès », « deuil » ne sont prononcés.

Un album universel.

Temps suspendu et complicité animale

KidKid
Texte de Corinne Lovera Vitali
Illustrations de Loren Capelli
Éditions du Rouergue, 2010

Kid est le chaton qu’une personne trouve un été, été douloureux en dehors du temps, le temps que ses parents meurent à petit feu, à l’hôpital. Quand elle revient chez elle à la fin de l’été, Kid s’installe, plein de vie et d’affection.

Un album rare, qui malgré les années qui passent, reste présent en moi. Esthétique, silencieux,  subtil… un livre atypique qui touche les enfants et les adultes, de façon implicite. Un grand coup de cœur !

Si les morts n’étaient pas morts ?

C'était écrit comme çaC’était écrit comme ça
Texte et illustrations de ZAD et Didier Jean
Utopique / 2 Vives voix, 2010

Impossible de ne pas parler de cet album bouleversant qui raconte la vie d’un enfant qui « aurait dû » être conçu le 9 juin 1944.  Mélange de douceur et d’horreur, de lumière enfantine et de noirceur meurtrière.

  • Pour en savoir plus sur cet album, merci de cliquer ICI !

main personne âgée main enfantLa mort de papi, mamie

Un papi plein de vie !

Bon papaBon papa
Écrit et illustré par Stibane
Pastel / École des Loisirs, 2012

Bon Papa, il est tellement vieux qu’il a dû connaître les dinosaures ! Mais il est tellement farceur et plein de vie que son petit-fils oublie souvent qu’il est âgé.

Pour les p’tits bouts, un album simple, tendre et drôle pour parler de façon légère de la « présence » de la personne disparue, après sa mort.

Présence complice

La caresse du papillonLa caresse du papillon
Écrit et illustré par Christian Voltz
Éditions du Rouergue, 2005

Un petit garçon demande à son papi où est passée sa mamie qui est morte. Son Papapa lui explique que pour certaines personnes, Mamama serait sous terre ou au ciel, mais ça l’étonnerait ! Alors où est-elle ?

Cet album à l’univers graphique craquant offre une jolie approche pour aborder, avec les petits, la mort et la magie de la présence de « l’autre », par la complicité du souvenir.

  • Pour accéder à la page dédiée à cet album dans La bibliothèque des Z‘ateliers de Carole, merci de cliquer ICI !
  • Cet album sera présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM,  le jeudi 29 janvier 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

Plus fort que la mort !

Mais quelle idée !Mais quelle idée !
Texte de Pascal Brissy
Illustrations de ZAD et Didier Jean
Utopique / 2 Vives voix, 2014

Quand Tibelle la petite écureuil apprend que son papi va bientôt mourir et que personne n’y peut rien, elle est bien décidée à prouver le contraire à tout le monde !

Un très chouette album pour parler de la mort aux petits. Je trouve que l’auteur a réussi à parler du décès du papi avec des mots vrais, sans cacher la réalité, tout en y réussissant à glisser une jolie pointe d’humour. Bravo !

Un livre caresse

Oko un thé en hiverOko un thé en hiver
Texte et illustrations de Mélanie Rutten
MeMo, 2010

Madeleine est morte de vieillesse. Tout le monde se réunit pour lui rendre hommage car Madeleine, c’était un peu la grand-mère de tous au village.

On parle de Madeleine mais aussi d’un yéti qui rôderait la nuit dans la montagne. On se souvient, on rit, on pleure, on garde des objets qui lui ont appartenu.

Quelle belle histoire ! Madeleine n’est plus là physiquement mais la vie continue par touches subtiles de souvenirs, d’objets touchés, de moments délicieux ou plus lourds, ensemble ou seul, de rencontres étonnantes.

Le choix de partir

Comment Mémé est montée au cielComment Mémé est montée au ciel
Écrit par Titus
lllustré par Chiara Arsego
Marmaille et compagnie, 2014

Depuis le décès du pépé, la mémé de Thomas habite seule dans sa petite maison. Les journées sont longues car son corps est très fatigué. Son grand plaisir reste le patinage artistique qu’elle regarde pendant des heures à la télévision. Une nuit, lorsque Mémé s’endort, elle glisse dans un drôle de rêve où elle fait du patinage dans le ciel ! Au petit matin, on a beau sonné à sa porte… elle ne veut plus quitter son rêve.

Un chouette album qui aborde la mort comme un soulagement et surtout un choix : la grand-mère s’endort et décide de ne pas revenir à sa vie devenue si fatigante. J’ai beaucoup aimé le passage où l’on comprend qu’elle fait ce choix : les secours lui parlent, l’appellent mais elle préfère partir « ailleurs ». Une jolie façon d’apaiser la peine de ceux qui restent.

  • Cet album sera présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM,  le jeudi 29 janvier 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

J'ai laissé mon âme au ventImmortalité

J’ai laissé mon âme au vent
Écrit par Roxane Marie Galliez
lllustré par Eric Puybaret
De La Martinière jeunesse, 2013

Un grand-père décédé s’adresse à son petit-fils pour lui dire que malgré sa disparition, il sera toujours à ses côtés… sous d’autres formes : le vent, les fleurs, les saisons….

Ce livre est accompagné d’un sachet de graines d’immortelles que l’enfant pourra planter pour les voir naître, grandir et ne jamais mourir…

« J’ai préparé l’été » murmure le grand-père à son petit-fils, « il viendra comme chaque année, après le printemps. »

Murmures du vent, du souffle de l’air sur les feuilles et sur la peau, immortalité de l’âme du grand-père qui continue à veiller sur son petit-fils et l’invite à savourer la vie. Aucune tristesse dans ce magnifique album… juste la merveilleuse présence de la personne disparue.

  • Cet album sera présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM,  le jeudi 29 janvier 2015, à 12h40.

statueLa mort de papa, maman

Autant la mort d’une personne âgée peut-être abordée par la logique de la vieillesse, du corps fatigué de vivre, autant le décès du parent reste un sujet tabou. J’ai trouvé beaucoup moins d’albums jeunesse abordant ce sujet, surtout la mort de la maman.

Maman est morte

La croûteLa croûte
Texte de Charlotte Moundlic
Illustrations d’Olivier Tallec
Les Albums du Père Castor, 2009

« Maman est morte ce matin »… Voici les premiers mots de cet album bouleversant, raconté à la première personne par un petit garçon. On pourrait imaginer une histoire très triste… et bien non.

Tout est abordé : la colère, le chagrin, le sentiment de se sentir responsable de son papa, la peur panique d’oublier sa maman, la voix tendre de celle-ci dans sa tête, l’apaisement un jour… et la vie qui peut reprendre son cours. Non, ce n’est pas un album triste car tout est raconté avec justesse, intelligence et tellement de tendresse. Et les illustrations sont si craquantes !

  • Cet album sera présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM,  le jeudi 29 janvier 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

Papa est mort

Au revoir, papaAu revoir, papa
Texte d’Emmanuelle Eeckout
Illustrations d’Émile Jadoul

Le papa de ce petit garçon est mort il y a longtemps. Il se demande s’il ne les a pas oubliés, là-haut, dans le ciel. Et Maman, est-ce qu’elle a oublié papa ? Elle a un nouvel amoureux qui n’a pas le droit de voler sa maman !

Un album tendre et pertinent pour aborder le délicat passage de la nouvelle rencontre amoureuse du parent veuf. Le fait de mettre en mots toutes les pensées de l’enfant, sa peur de trahir son père en s’attachant au nouvel amoureux de sa mère, ses ressentis contradictoires… peuvent apporter une aide précieuse aux enfants confrontés à la même expérience.

8 minutes et 19 secondes8 minutes et 19 secondes
Texte de Rascal
Illustrations d’Hubert Grooteclaes
Pastel, École des Loisirs, 2014

« Il faut 8 minutes et 19 secondes pour que la lumière du soleil parvienne jusqu’à la Terre. Tes yeux allaient plus vite pour me dire que tu m’aimais. »

Un album délicat dont le texte pourrait se lire comme un poème, paroles d’amour d’un enfant à son père ou… grand-père disparu. Le lecteur est libre d’interpréter.

Les photographies sépia et légèrement floues donnent un charme étrange à ce très beau livre… sur la vie qui « continue avec nos souvenirs de toi. »

  • Cet album sera présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM,  le jeudi 29 janvier 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

La poupée de Ting-TingLa poupée de Ting-Ting
Texte de Ghislaine Roman
Illustrations de Régis Lejonc
Seuil jeunesse, 2015, Nouveauté

Un matin, en partant aux champs avec sa grand-mère, la petite Ting-Ting cherche en vain sa poupée bleue. Son inquiétude grandit peu à peu car elle craint que sa mère ne l’ait prise avec les autres poupées qu’elle vend au marché. A cette idée le cœur de Ting-Ting se serre car cette poupée lui avait été offerte par son père quelques heures avant de mourir.

Quel album délicat ! Les illustrations de toute beauté captent le regard et nous entraînent dans le quotidien de la petite Ting-Ting. Beauté des visages et des paysages asiatiques, présence bienveillante de la grand-mère, secrets murmurés dans le creux des arbres… un petit bijou.

  • Cet album sera présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM,  le jeudi 29 janvier 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

La mort d’un enfant

Fleur qui pousseComme je le disais plus haut, j’ai trouvé beaucoup moins d’albums parlant de la mort des parents par rapport à celle des grands-parents. Le choix se restreint encore plus quand on aborde l’insoutenable sujet de la mort d’un enfant. Il me paraît essentiel que des albums abordent ce drame qui est bien une réalité.

N’ayant trouvé qu’un seul titre encore abordant ce sujet avec une approche réaliste, je ne peux m’empêcher de présenter deux albums bouleversants, malheureusement épuisés. N’hésitez pas à les chercher en médiathèque.

La mort d’un frère / d’une sœur

Je suis venu tout seulJe suis venu tout seul
Texte et illustrations de Nicole Dedonder
Motus, Collection Mouchoir de poche, 2011

Le grand frère de Rémy est mort… Rémy vient le voir tout seul au cimetière, s’allonge sur sa tombe, lui parle, l’interroge et s’interroge, observe les visiteurs, les autres tombes, leur donne des notes qu’il inscrit dans son carnet secret.

Grand coup de cœur pour ce petit livre dont le ton est tellement juste ! Rémy nous raconte en toute simplicité, sans tabou, la vie du cimetière, lieu peu évoqué en littérature jeunesse. C’est touchant, drôle, tellement sincère. Un livre qui, je pense, peut être d’une grande aide car il pose en mots les pensées des enfants.

  • Cet album sera présenté lors de l’émission Les rendez-vous du midi, sur NOV FM,  le jeudi 29 janvier 2015, à 12h40 (voir lien en haut de page).

La mort d’un copain / d’une copine

Deux albums coups de cœur, malheureusement épuisés, qui arrivent à raconter en toute simplicité des choses très graves, sans entrer dans l’angoissant ni le larmoyant.

Adieu ValentinAdieu Valentin
Texte de Marit Kaldhol
Illustrations  de Wenche
Pastel, 1990
Épuisé

Sara et Valentin sont amis depuis toujours. Lorsqu’ils seront grands, ils se marieront ! Aujourd’hui ils jouent ensemble au bord du lac. Sara s’absente quelques minutes. A son retour c’est le drame : elle ne voit plus Valentin, juste son petit bateau qui flotte sur l’eau. Valentin est mort noyé.

La lecture de cet album m’a vraiment bouleversée. Le sujet est terrible mais malheureusement d’actualité. Combien d’enfants meurent noyés chaque année ? Que se passe-t-il dans la tête et le cœur de leurs petits camarades ? Comment surmonter son chagrin et continuer à vivre ?

Je trouve que ce petit album a une force incroyable : par son histoire bien sûr, mais aussi par ses illustrations légèrement floues, par la présence des gestes, les bras qui accueillent et consolent, les larmes chagrin, les voix rassurantes des adultes.

L'étoile de LéaL’étoile de Léa
Texte de Claude K. Dubois
Illustrations de Patrick Gilson
Mijade, 2002
Épuisé

La petite Léa est gravement malade. Tout le monde le sait, elle va bientôt mourir…

Je suis toujours très touchée par la délicatesse et l’intelligence de certains albums jeunesse. Comment raconter, sans en faire trop, la mort d’une petite fille ? Comment mettre des mots sur ses questionnements, sa tristesse et celle de ses parents, de son meilleur ami Baptiste, de son institutrice, de ses copains de classe ? Claude K. Dubois y parvient en posant un regard et des mots si justes !

Futurs dossiers sur le thème de la mort et du deuil en littérature jeunesse

Impossible pour moi de parler du regard de la littérature jeunesse sur la mort et le deuil en un seul dossier ! D’autres viendront… avec le temps :

  • La mort et le deuil dans les romans pour enfants
  • La mort et le deuil dans la littérature ado
  • La mort et le deuil d’un animal en littérature jeunesse

Si vous avez des suggestions de thèmes et/ou des conseils lecture autour de la mort et du deuil en littérature jeunesse, n’hésitez pas à me contacter.

Ateliers d’écriture mensuels, reprise le 4 novembre 2014

Un cycle d’ateliers d’écriture créative reprend le mardi 4 novembre 2014 au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée. Créativité, bienveillance et partage sont au rendez-vous !

Atelier d'écriture créative 36Des ateliers d’écriture ouverts à tout le monde !

  • aux adultes et aux adolescents
  • aux personnes qui ne sont pas habituées à écrire
  • à celles qui pensent ne jamais pouvoir le faire !
  • à celles qui écrivent déjà
  • à toute personne simplement curieuse à l’idée de vivre un atelier d’écriture !

Des ateliers d’écriture créative  pour quoi faire ?

Pour faire l’expérience de l’écriture et non apprendre à écrire !

Apprendre c’est souvent suivre un modèle et se comparer à ce modèle.
Expérimenter c’est offrir à l’enfant qui en en nous la possibilité de goûter, tester, détester, tâtonner, s’aventurer, oser, s’amuser… avec les mots, sans chercher à « bien faire », sans chercher à « bien écrire », sans chercher à « plaire »… juste vivre l’expérience et s’étonner ensemble.

Atelier écriture créativeUn cadre bienveillant

Difficile de vivre librement l’aventure de sa créativité si l’on se sent ou s’imagine jugé(e).

Un atelier d’écriture a un cadre qui est verbalisé auprès des participants. Quelques exemples  :

Confidentialité

Il est demander aux participants de ne pas parler des textes produits par les autres personnes.
Exception : si le participant désire partager son texte (ou une partie de celui-ci) qui sera mis en ligne sur le site des Z’ateliers de Carole ou un autre support choisi.

Bienveillance

L’atelier d’écriture est un lieu de création, de naissance, une « maternité de mots », qui pour vivre librement ont besoin de l’écoute et du respect de chacun.

Droit de détourner les consignes

Atelier d'écriture créative
ou d’écrire sur ce qui résiste face à la contrainte proposée.
Le « hors-sujet » n’a pas de sens dans un atelier d’écriture créative.

Droit de faire des fautes d’orthographe, d’inventer des mots

Nous se sommes pas dans un cadre scolaire où les fautes surveillées de près !
Pourquoi ? pour que toute personne, quels que soient son âge, son niveau scolaire, puisse vivre l’expérience des mots autrement, sans peur d’être jugée.

Si un participant se sent mal à l’aise avec l’orthographe et désire que son texte soit vu, je prends soin de l’aspect orthographique, dans la bienveillance, tout simplement.

Ça se passe où et quand  ?

Où ?

Jardin du vent bibliothèqueDans la bibliothèque du Jardin du Vent de Notre-Dame de Monts, un lieu plein de charme que j’adore !

Quand ?

Un mardi par mois, de 20h à 22h.
Les participants sont libres de venir aux dates de leur choix mais il est vrai, que pour la cohérence et complicité au sein du groupe, il est conseillé de venir de façon régulière.

Calendrier 2014-2015 :

  • Mardi 4 novembre
  • Mardi 9 décembre
  • Mardi 13 janvier
  • Mardi 3 février
  • Mardi 10 mars
  • Mardi 7 avril
  • Mardi 5 mai

Et pour s’inscrire ?

Jardin du vent cabanesL’inscription se fait directement auprès du Jardin du Vent, sur place ou par téléphone. la participation est de 3 euros par atelier.

Le Jardin du Vent
29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS

Tél : 02 28 11 26 43

 

Ici on a fait pousser des histoires !!! Eté 2014

Été 2014, deuxième saison estivale des ateliers Ici on fait pousser des histoires !, tous les jeudis matin, à partir du 17 juillet 2014, au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée.

Jardin du ventLe principe

  1. Carole improvise un jeu d’écriture avec vous, votre famille et/ou d’autres visiteurs
  2. On s’ouvre à la magie du Jardin du vent et on laisse germer son imagination !
  3. Si on le souhaite, on partage ses pousses d’écriture et on les plante ensemble !

Le tout dans l’improvisation, la bonne humeur et la bienveillance !

Vous pouvez participer à autant de propositions de jeux d’écriture que vous le souhaitez pendant toute la durée de l’animation.

La magie des cabanes !

Jardin du vent cabanesPour vous aider à ouvrir la porte de votre imagination et retrouver votre âme d’enfant, venez explorer les cabanes exposées au Jardin du Vent tout l’été : cabane tombée de l’arbre, tipi, cabane vivante en osier…

Les ateliers d’écriture improvisés seront l’occasion de voyager dans le temps : temps présent de ces constructions éphémères, temps des souvenirs de nos constructions et rêves d’enfant !

Infos pratiques

Coordonnées

Jardin du Vent
29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS
Tél : 02 28 11 26 43
http://www.jardinduvent.fr

Horaires

Tous les jeudis matin, de 10h30 à 12h30.
Sans réservation.

Participation

  • Adulte : 6 €
  • Moins de 18 ans : 2,50 €

Le prix comprend l’atelier lui-même et la visite libre du Jardin du Vent.

Souvenirs de l’été 2013

Quel bonheur de travailler dans un cadre si féérique : au calme, sur l’herbe, à l’ombre des arbres, rafraichie par la danse des nuages de brumes (si, si ! allez-y, vous verrez !).

La plupart des visiteurs rencontrés l’été 2013 n’avaient jamais participé à un atelier d’écriture. J’ai eu le plaisir de rencontrer des enfants, parents, grands-parents, qui arrivaient de tous les coins de France. C’était magique !

Jardin du vent 13Quelques pousses d’écriture de l’été 2013

Je n’en ai pas de chaussures rouges
alors mon maillot blanc a des taches vertes.

Je n’en ai pas de ballons gonflables
alors j’aime bien aller à la plage.

Je n’en ai pas de chaussures blanches
alors je ne peux pas marcher sur les nuages quand la mer est basse.

Je n’en ai pas, c’est rien !
mais je passe de bonnes vacances.

Par contre j’aime bien le noir
quand le vent souffle
et mettre mes pieds dans l’eau, page 29.

Par contre j’aime bien les photos de vagues fermées dans la nuit quand un avion passe.

Léa (8 ans) et son papa

Aujourd’hui Dodosse mon chien a parlé !
Il a dit : « Est-ce que m’entends ? » dans le tuyau du Jardin du Vent.
Papa a répondu : « Copon » !
Dodosse a tourné en rond, il a tapé dans un moulin en métal, ça a fait BOUH !
Un pince-oreilles a applaudi.
Fin

 Adrien (6,5 ans), Noé (3,5 ans)
et leurs parents

Jardin du vent 6Les esprits savent se faire comprendre ; tantôt ils nous chantent leurs messages, tantôt ils les confient au vent. A tout moment, on peut recevoir d’eux un signe, une bribe de sens. (…)

Les esprits savent se faire comprendre : ce matin, ils nous ont en vérité désigné le « venteur », par la bouche des pauvres anglais qui s’efforçaient de prononcer notre « en », et ne parvenaient à nous transmettre que le « à » de water-closet !

On ne voit pas toujours d’où ils parlent, les esprits. Mais ce matin, ils nous ont – pour se faire bien comprendre – désigné le vrai maître du Jardin du Vent : le Venteur.

 

Yves

Pour découvrir tous les écrits

Jardin du vent 2Quelques témoignages de l’ été 2013

Au Jardin du Vent, nos mots se sont envolés en toute liberté.
Carole, nous tenions à vous remercier pour cette échappée de mots en plein air.

 

Merci beaucoup pour cet agréable moment au Jardin du vent. Les filles et moi-même avons beaucoup apprécié. D’ailleurs elles ont voulu renouveler l’expérience lors d’une promenade sur la plage.
Merci infiniment pour cette belle découverte des ateliers d’écriture. C’était une très jolie façon de découvrir le Jardin du vent et de nous initier aux jeux de mots.

 

 

Les Z’ateliers de Carole sur le blog de Lire et faire lire Vendée, formation sur les représentations garçons et filles en littérature jeunesse

Lire et faire lire Vendée, avril 2014La formation destinée aux bénévoles Lire et faire lire Vendée, sur le thème des Représentations garçons et filles en littérature jeunesse, a été animée par Carole Gosselin, des Z’ateliers de Carole, en avril 2014. Mise en ligne d’un article sur le  blog de Lire et faire lire 85 en mai 2014.

Partenariat avec Lire et faire lire Vendée

Lire et faire lire logoPour la deuxième année consécutive, Les Z‘ateliers de Carole ont animé une formation auprès des bénévoles passionnés et dynamiques de Lire et faire Lire Vendée.

En 2013, la formation avait été animée à Saint-Jean-de-Monts, sur le thème « Les enfants fâchés avec les livres. Comment organiser la « réconciliation » et susciter une nouvelle envie ?  »

En 2014, la formation a eu lieu à Saint-Gilles Croix de Vie, auprès de 20 bénévoles en questionnement sur les stéréotypes sexistes en littérature jeunesse.

Les représentations sexistes en littérature jeunesse

Ma maman est comme çaL’objectif de cette formation était d’aider les bénévoles de Lire et faire lire Vendée à identifier les représentations sexistes dans les albums jeunesse, en travaillant sur l’image de la mère, du père, de la fille et du garçon.

Une formation non théorique où les participants, répartis en groupe, découvraient une sélection d’albums et partageaient leurs ressentis, au sein de leur groupe, avec la formatrice puis avec l’ensemble des bénévoles lors du bilan final.

Une sélection d’albums variés

Charlotte aux fraises et le salon de beautéProposer aux participants uniquement des albums très stéréotypés aurait amené le groupe à un long débat qui n’avait pas sa place ce jour-là.

Il a semblé plus pertinent de proposer aux groupes des albums de toutes sortes :

  • très stéréotypés
  • avec des représentations sexistes ponctuelles, diluées
  • sans représentations sexistes
  • militantsHector l'homme extraordinairement fort

Pour en savoir plus, lire l’article du blog Lire et faire lire Vendée où une bibliographie est mise à disposition.

Quelques témoignages de participants

Cela fait 14 ans que je suis lectrice et je suis toujours aussi ravie de constater que j’ai encore des choses à découvrir.

Je suis venue à cette formation parce que le thème m’intéressait. Je suis heureuse d’être venue car je me suis rendu compte que, malgré mon attention, j’avais oublié de faire attention.

Nous avons beaucoup analysé les ouvrages, certains nous ont vraiment interrogés, mais force est de constater que ceux-ci sont édités. Les représentations filles/garçons paraissent donc très importantes chez les éditeurs et / ou les auteurs, sûrement pour des raisons économiques d’ailleurs, le vrai souci ne viendrait-il pas de là ?

 

Enregistrer

Atelier d’écriture créative mensuel, le 18 mars 2014

Sixième rencontre du cycle d’ateliers d’écriture créative Mardi 18 mars 2014, au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée.

Atelier écriture créativeQuestions classiques sur les ateliers d’écriture créative

Les ateliers d’écriture créative intriguent beaucoup les personnes qui ne connaissent pas.

  • Y apprend-on à écrire de belles lettres ? NON !
  • Faut-il être bon en orthographe ? NON !
  • Faut–il être un grand lecteur ? NON !
  • On y fait quoi alors ?

Quelques réponses sur les ateliers d’écriture créative

  • On écrit ensemble, en venant avec ce que l’on est, en toute simplicité
  • On écrit ensemble dans un cadre de confidentialité, de bienveillance
  • On explore des expériences d’écriture, parfois bien étranges !
  • On désapprend à écrire pour écrire autrement, de façon surprenante, créative
  • On écrit et on rit

Ça se passe où et quand  ?

Où ?

Atelier écriture créativeDans la jolie bibliothèque du Jardin du Vent de Notre-Dame de Monts.

Quand ?

Un mardi par mois, de 20h à 22h30

Pour en savoir plus…

Jardin du ventEt pour s’inscrire ?

L’inscription se fait directement auprès du Jardin du Vent, sur place ou par téléphone. la participation est de 3 euros par atelier.

Le Jardin du Vent
29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS

Tél : 02 28 11 26 43

La participation est 3 euros pour un atelier

 

L’Ecole de tous les possibles invitée sur NOV FM

L’association L’École de tous les possibles,  partenaire des Z’ateliers de Carole, était l’invitée d’Emmanuelle Mézerette, sur NOV FM, le 11 février 2014.

Pour réécouter l’émission du 11 février 2014 sur NOV FM

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Présentation de l’Association l’École des tous les possibles

Les co-fondatrices de l’Ecole de tous les possibles

Véronique SimonVéronique Simon

Présidente de l’association et initiatrice du projet, maître PNL, animatrice en développement personnel, spécialisée dans le travail de l’estime de soi.

Carole Gosselin 2 février 2014Carole Gosselin

Créatrice et enseignante au sein des Z‘ateliers de Carole, médiatrice du livre, animatrice d’ateliers d’écriture créative.

Laurence EsnaultLaurence Esnault

Coach d’orientation et conseillère en art de vivre. Pour en savoir plus sur les co-fondatrices de l’association, rendez-vous sur la page du site dédiée à notre joyeuse  équipe.

Objectifs de l’association de l’École de tous les possibles

Faciliter l’accès aux apprentissages en travaillant sur 3 grands axes :

Apprendre à apprendre

En sensibilisant les membres de l’association aux intelligences multiples et aux cartes mentales.

nuage talentsS’épanouir

En découvrant comment il est possible de s’ouvrir de l’intérieur, pour mieux faire connaissance avec soi et grandir, quel que soit notre âge !

Se réaliser

Car il n’est jamais trop tard pour réaliser un projet, un rêve !

Stage Bien dans sa vie d’ados !adolescents

La première action proposée par l’association L’école de tous les possibles est un stage de 4 jours  qui s’adresse aux adolescents.

Un stage pour les ados de quel âge ?

Les 13-17 ans

stage bien dans sa vie d'adosUn stage pour quoi faire ?

  • identifier ses talents
  • apprendre des trucs concrets pour faire face aux difficultés rencontrées (relations, émotions, pensées ou attitudes « parasites »…)
  • développer de nouvelles capacités
  • mieux connaître ses buts dans la vie
  • apprendre à faire de vrais choix pour soi
  • comprendre comment fonctionne son cerveau et mieux l’utiliser au quotidien

 Un stage qui a lieu quand ?

Du lundi 3 mars au jeudi 6 mars 2014, la première semaine des vacances de mars.

Un stage qui a lieu où ?

A Aizenay (85190), à la salle du Mille club

Si on veut en savoir plus ?

RV sur le site de l’association ou par téléphone au 06 03 92 22 30 Clôture des inscriptions le 25 février 2014 !

Enregistrer

Enregistrer

L’Association L’Ecole de tous les possibles, partenaire des Z’ateliers de Carole

L’association L’École de tous les possibles, dont le but est de faciliter l’accès aux connaissances, est partenaire des Z’ateliers de Carole.

Quand des projets naissent et se rencontrent

Quand un projet, né à Tahiti…

cerveau

En 2002, quand je me suis intéressée de près aux blocages de l’apprentissage, deux projets sont nés :

  • me former à la gestion des blocages de l’apprentissage
  • créer une association ayant pour vocation la recherche autour des blocages de l’apprentissage

Le premier projet s’est mis en place de façon étonnamment fluide. Le second a été semé  de « mais ». Mon idée était la suivante :

  • constituer un groupe de professionnels passionnés par l’apprentissage et la gestion des émotions, ex : enseignant(e)s, orthophonistes, psychomotricien(ne)s, pédopsy…
  • nous réunir régulièrement pour échanger sur des difficultés rencontrées dans nos pratiques, chercher ensemble, proposer un accompagnement aux familles…

Vaste et beau programme mais sur le terrain, ça coinçait : les Z‘ateliers de Carole se développant, j’avais peu de temps, les personnes susceptibles d’être intéressées étaient débordées…. il y avait toujours un « mais ». J’ai donc laissé de côté à regret ce beau projet.

Avec du recul, je me rends compte que je n’avais sans doute pas assez d’expérience pour mettre en place ce groupe associatif.

Il y a  donc eu le long temps du terrain, des tâtonnements, recherches, doutes, découragements, constructions, modifications, waouh !, gloups ! Et si ?… le temps de laisser le temps au temps puis le retour en France, après 16 ans d’éloignement.

… rencontre un projet né en France

Arrivée en Vendée en 2010, nouveau départ dans un paysage complètement nouveau. J’entre naturellement en contact avec des professionnels de l’apprentissage en me disant  : « Et si je remettais mon vieux projet en route ? ».
Soit les personnes ne sont pas intéressées, soit elles sont débordées. Comme on dit à Tahiti FIU !!! (expression d’une lassitude teintée de découragement !)

cerveaux connexion idéesEt voilà ti pas qu’en 2013, DRIIING !, je suis contactée par Véronique Simon, qui se présente et me parle de son projet : réunir des professionnels de l’apprentissage et mettre en place un réseau de professionnels. Incroyable !

Quelques mois plus tard, après de nombreuses rencontres, réunions, discussions constructives, échanges, l’association L’Ecole de tous les possibles naît !

Ses co-fondatrices : Véronique Simon, Laurence Esnault, Carole Gosselin.

Véronique SimonVéronique Simon, présidente de l’association

 

En 2006, j’ai eu envie de créer une école pour apprendre à apprendre… Un peu tôt, pas le bon moment, d’autres choses à explorer encore et à mettre en pratique avant de vivre cette aventure…

C’est en 2013 que j’ai décidé de faire totalement confiance à mes intuitions et à mon cœur. Ils m’ont rappelé mon rêve de gamine (créer une société) et mon envie d’école…

J’ai choisi de m’entourer de personnes aux qualités et talents complémentaires aux miens et je me suis mise en quête… C’est là que j’ai rencontré Carole et Laurence…

 

Laurence EsnaultLaurence Esnault, co-fondatrice de l’association

J’ai rencontré Véronique en 2013 ; elle m’a présenté le projet de l’association. J’ai tout de suite donné mon accord pour intégrer celle-ci.

Se retrouver à plusieurs dans un projet avec comme objectif de faire découvrir les fabuleuses possibilités de l’humain correspond à mes valeurs.

 

Faciliter l’accès aux connaissances

Apprendre à apprendre

Grâce aux intelligences multiples et aux cartes mentales.

S’épanouir

En s’ouvrant de l’intérieur, se découvrant et grandissant, quel que soit notre âge !

Se réaliser

Car il n’est jamais trop tard pour réaliser un rêve.

L'Ecole de tous les possibles photo siteLe site de L’école de tous les possibles

Pour tout savoir sur l’actualité de L’école de tous les possibles, l’association a son site !

 

Atelier d’écriture créative mensuel, le 4 février 2014

Cinquième rencontre du cycle d’ateliers d’écriture créative Mardi 4 février 2013 au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée.

Des ateliers qui poussent !Atelier d'écriture créative 36

Notre joyeux petit groupe s’agrandit au fil des ateliers !
Quel que soit votre âge, vous êtes les bienvenus ! Notre atelier rassemble  des personnes de tout horizon, adultes de tout âge, d’une adolescente, de personnes heureuses et curieuses de d’explorer leur créativité par l’écriture, de la partager, de découvrir celle des autres participants.

Vous êtes les bienvenus !

Ça se passe où et quand  ?

Où ?

Atelier écriture créativeDans la jolie bibliothèque du Jardin du Vent de Notre-Dame de Monts.

Quand ?

Un mardi par mois, de 20h à 22h15-30

Pour en savoir plus…

Jardin du ventEt pour s’inscrire ?

L’inscription se fait directement auprès du Jardin du Vent, sur place ou par téléphone :

Le Jardin du Vent
29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS

Tél : 02 28 11 26 43

La participation est 3 euros pour un atelier

 

Soirée de sensibilisation à la lecture pour les tout-petits, le 12 décembre 2013

Conférence de sensibilisation à la lecture pour les tout-petits, jeudi 12 décembre 2013, au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée

Lire pour les tout-petitsLire pour les tout-petits

La lecture pour les tout-petits me fascine et m’impressionne.

Quand j’ai entendu parler pour la première fois de la lecture auprès de petits bouts de quelques mois, j’avoue avoir été sceptique.

Et pourtant!

Lecture tout-petitsUne soirée pour découvrir

La richesse qu’apporte la lecture aux tout-petits.

Différentes approches de lecture aux petits bouts (en groupe, de façon individuelle)

Une sélection de livres pour les 0 à 5 ans

Une soirée ouverte ouverte à qui ?

  • aux parents
  • aux grands-parents
  • aux professionnels de la petite enfance
  • à toute personne, comme moi, curieuse de découvrir cet étrange univers !

Une soirée animée par qui ?

Jardin du ventÇa se passe où et quand  ?

Où ?

Dans la bibliothèque colorée  du Jardin du Vent de Notre-Dame de Monts.

Quand ?

Jeudi 12 décembre, à 20h30

Entrée gratuite

 

 

Atelier d’écriture créative mensuel, le 3 décembre 2013

Troisième rencontre du cycle d’ateliers d’écriture créative Mardi 3 décembre 2013 au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée.

Atelier écriture créativeDes ateliers ouverts à tout le monde !

Notre joyeux petit groupe est constitué de personnes de tous horizons, adultes d’âges variables, d’une adolescente, de personnes heureuses et curieuses de d’explorer leur créativité par l’écriture, de la partager, de découvrir celle des autres participants.

Vous êtes les bienvenus !

Ça se passe où et quand  ?

Où ?

Atelier écriture créativeDans la jolie bibliothèque du Jardin du Vent de Notre-Dame de Monts.

Quand ?

Un mardi par mois, de 20h à 22h15

Pour en savoir plus…

Jardin du ventEt pour s’inscrire ?

L’inscription se fait directement auprès du Jardin du Vent, sur place ou par téléphone :

Le Jardin du Vent
29 bis rue Gilbert Cesbron
85690 NOTRE-DAME-DE-MONTS

Tél : 02 28 11 26 43

La participation est 3 euros pour un atelier

 

Ateliers d’écriture créative mensuels, reprise le 15 octobre 2013

Un cycle d’ateliers d’écriture créative s’ouvre le 15 octobre 2013 au Jardin du Vent, à Notre-Dame-de-Monts, en Vendée. Créativité et convivialité sont au rendez-vous !

Des ateliers ouverts à tout le monde !

Atelier écriture créative

  • aux adultes et aux adolescents
  • aux personnes qui ne sont pas habituées à écrire
  • à celles qui pensent ne jamais pouvoir le faire !
  • à celles qui écrivent déjà
  • à toute personne simplement curieuse à l’idée de vivre un atelier d’écriture !

Ça se passe où et quand  ?

Où ?

Jardin du vent bibliothèqueDans la bibliothèque du Jardin du Vent de Notre-Dame de Monts, un lieu plein de charme que j’adore !

Quand ?

Un mardi par mois, de 20h à 22h15

Calendrier 2013 :

  • Mardi 15 octobre
  • Mardi 5 novembre
  • Mardi 3 décembre

Addenda

Logo Nov FMLe lendemain de la mise en ligne de cette page, Sophie Bodin (la responsable du Jardin du vent) et moi-même étions les Invitées du midi d’Emmanuelle Mézerette, sur NOV FM.

Pour écouter cette interview consacrée aux ateliers d’écriture créative mensuels proposés au Jardin du vent à partir du 15 octobre, merci de cliquer ci-dessous :

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!