Livre d'or : Écriture

Marie-Florence sur Ici on fait pousser des histoires

J’aime bien l’atelier d’écriture. Ce qui est intéressant c’est que l’on imagine un personnage, on essaie de donner des idées et après avec des mots, on suit leur fil. Et ça va tout seul ! On arrive à un texte, c’est rigolo en fait. Il faut se laisser aller.

En août 2017

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Alain, sur Ici on fait pousser des histoires

Écrire peut rebuter certaines personnes. Je pense surtout à l’orthographe qui peut mettre une barrière. Dès qu’on enlève cette barrière et que l’on se dit : « On peut faire des fautes mais c’est pas grave », on peut vraiment prendre du plaisir à laisser son imagination divaguer un petit peu.

Écrire est un moment à soi, on se sent bien. J’invite tout le monde à écrire des petits mots, des petits textes, et puis après bien sûr on peut se faire corriger. Ce qu’il faut vraiment, c’est enlever cette barrière des fautes.

En août 2017

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Lubia, sur Ici on fait pousser des histoires !

J’ai fait un atelier d’écriture. On a inventé des histoires, on a dû aller chercher des mots en demandant à des personnes et en allant dans des livres. On a écrit des histoires sur un thème, on a inventé et on est chacun parti de notre côté. On a mélangé avec les autres histoires. On a pris un peu les personnages des autres, on a fait des rencontres dans nos histoires. C’était très intéressant et j’ai beaucoup aimé écrire.

En août 2017

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Marie-Baya sur Ici on fait pousser des histoires

Cet atelier m’a plu. Déjà j’aime bien imaginer des choses, inventer des trucs, écrire dans ma chambre. Je montre mes textes à mes copines. J’aime écrire car c’est tranquille, je me sens bien, ça me permet de réfléchir.

En août 2017

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Oan sur Ici on fait pousser des histoires

C’était bien. Déjà on avait pas vraiment de cadre, on pouvait être libre d’écrire tout ce qui passait par la tète. Le cadre naturel est agréable. J’aime bien écrire, inventer des histoires un peu courtes. Je les garde pour moi.

En août 2017

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Marie, sur les Ateliers d’écriture créative

Merci Carole j ai adoré faire votre atelier d écriture ce mercredi 14 juin 2017 (Soirée La musique des mots, La Bouquinerie d’Aizenay) .
Je ne pensais pas qu un jour je pourrai écrire et lire à voix haute sans que les gens se moquent de moi . Cordialement Marie

En juin 2017

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture

Parcipants :

Haut de la page ↑


Agnès, sur les Ateliers d’écriture créative

Je cherchais une activité ludique en groupe autour des mots. J’ai été séduite par la qualité du site internet et par les différentes propositions de Carole Leroy-Gosselin.

Curieuse de voir si cela me plairait et si j’en étais capable, je suis allée aux ateliers d’écriture. Je suis ravie d’y participer. Chaque séance est différente au niveau des supports et consignes proposés ; l’animatrice veille toujours au respect des envies et des capacités de chacun.

L’ambiance est drôle, détendue, chaque participant a un profil très différent qui donne de la richesse au groupe et aux travaux. Ces ateliers développent l’imagination, la créativité, dans un cadre bienveillant et libre. Merci Carole.

En avril 2017

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture

Parcipants : Agnès

Haut de la page ↑


Emilie, Bélinda et… Luka, sur Ici on fait pousser des histoires

Nous tenions à vous remercier sincèrement pour la photo reçue dernièrement ainsi que pour le texte Il est où Luka ? rédigé avec vous le jour de notre visite au Jardin du Vent le 8 juillet dernier.

Deux beaux souvenirs de cette visite car l’activité que vous proposez est assez originale.

En août 2015

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Jacques, sur Ici on fait pousser des histoires

Quand mes enfants vont voir ce que nous avons écrit, ils vont vraiment croire que nous avons fumé la moquette ! Même pas ! ha ha !

En juillet 2015

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Benjamin, sur Ici on fait pousser des histoires !

Honnêtement, je n’aurais jamais cru que les enfants seraient partants pour écrire. Je suis étonné de les voir si calmes alors qu’ils sont en général si speed ! Mais c’est vrai qu’on est habitués à leur demander de bouger. Je réalise que là ils se posent… je suis impressionné ! (Benjamin, animateur d’un centre de loisirs en visite au Jardin du Vent)

En août 2014

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Zoïs, sur l’accompagnement en écriture

A l’école, y’en a qui faisaient des petites histoires alors j’ai voulu en faire une. Au début je trouvais pas, après j’ai trouvé. Mais en fait maman m’a dit qu’elle était bien mon histoire et m’a demandé si je voulais bien que tu (Carole) m’aides pour écrire d’autres histoires.

A deux on a plus d’idées, quand on assemble plusieurs idées, ça fait quelque chose de bien. Au début je pensais pas que ça allait faire ça. C’était minuscule et là c’est énorme, on est déjà à 10 pages !

Je trouve ça bien, mon histoire elle devient plus grande et après je pourrai la raconter aux autres. Il y a plus d’action.

En juin 2014

Sujets : Accompagnement à l'écriture, Écriture

Parcipants : Zoïs

Haut de la page ↑


Anne et Jacques, sur les ateliers d’écriture créative

Nous participons régulièrement avec enthousiasme aux ateliers d’écriture. Ce sont des moments de bonheur, ludiques, sans se prendre la tête. Nous y allons pour nous détendre, les divers exercices proposés nous font voyager, nous surprennent agréablement.

Nous avons le droit d’écrire avec des fautes et nous sommes aidés quand nous ne sommes pas inspirés. Le groupe est riche d’idées, agréable, simple, accessible. Nous nous sentons accueillis, respectés. C’est un temps qui passe très vite. Nous avons envie d’y revenir.

Le cadre est familial, c’est chouette, nous sommes entourés de livres très divers, chacun peut trouver le sien si besoin. Venez découvrir si le cœur vous en dit ! Merci à Carole et à Sophie du Jardin du Vent

En mai 2014

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture

Parcipants : Anne et Jacques

Haut de la page ↑


Fanny, sur les ateliers d’écriture créative

Je n’ai que 16 ans, et j’ai dû participé à 4-5 soirées. J’aime beaucoup y aller, même si je suis la seule adolescente du groupe. Les gens sont très sympathiques et accueillants. Nous nous amusons bien et je pense qu’on est tous contents de se retrouver le mardi du mois suivant.

Nous passons d’excellents moments autour de quelques exercices d’écritures tous aussi intéressants les uns que les autres. J’aime énormément la convivialité de ces rendez-vous où personne ne juge personne, tout le monde évolue à son rythme, fait de son mieux et arrive à produire quelque chose venant véritablement de lui.

Ce n’est vraiment pas comme des cours particuliers de français (ou le scolaire…), nous ne sommes pas évalués, on attend pas de nous un niveau fixé et peu importe que nous soyons bon ou mauvais en orthographe.

Je pense que tout le monde devrait essayer une fois au moins, pour découvrir ce qu’on partage… Je pense aussi qu’on ne devrait pas avoir peur de se lancer dans ce genre “d’aventure”… J’avais un peu peur au début mais finalement je ne regrette rien.

En mai 2014

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture

Parcipants : Fanny

Haut de la page ↑


Claudine, sur Ateliers d’écriture créative

Pour moi c’était la première fois, je pensais que ça allait être plus difficile.
Le fait qu’on soit allé chercher des mots dans la nature a beaucoup facilité la mise en texte. Je ne me pensais pas capable d’écrire un texte comme celui-ci, improvisé, j’en étais restée aux dissertations avec un sujet imposé. Je suis sûre que si les prof de français travaillaient avec ce style d’approche, les élèves arriveraient mieux à faire leur rédaction. C’est une bonne expérience.

En août 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants :

Haut de la page ↑


Soizic et Victor, sur Ateliers d’écriture créative

Nous avons adoré cet exercice et regrettons de ne pas pouvoir profiter de votre bel enthousiasme. Merci à vous.

En août 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants :

Haut de la page ↑


Françoise, sur Ateliers d’écriture créative

Ce fut pour moi une découverte et une jolie expérience qui donne bien envie de recommencer ! Merci pour ces bons moments partagés.

En août 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants :

Haut de la page ↑


Corinne et Valentin, sur Ici on fait pousser des histoires

Au Jardin du Vent, nos mots se sont envolés en toute liberté.
Carole, nous tenions à vous remercier pour cette échappée de mots en plein air.

En août 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Jo, sur les ateliers d’écriture créative

J’ai relevé quelques mots d’une interview de Charles Pépin que j’ai lue cet après-midi. Ça me parle par rapport à mon expérience des ateliers d’écriture :

« L’art rend-il la vie plus intense? nous sauve-t-il ? On pourrait le penser quand on voit tous ceux qui s’adonnent aujourd’hui à une activité artistique en amateur.

Au-delà des raisons sociologiques, je crois que l’art permet d’exprimer une part de nous-mêmes qui n’a pas droit de cité ailleurs. L’individu qui devient artiste n’accepte plus de se limiter à son rôle social : il cesse de nier sa complexité intérieure. C’est d’ailleurs l’une des significations du célèbre « deviens qui tu es » nietzschéen. Il devient par exemple poète, cherchant à réinventer le sens des mots, là où le membre docile de la société se contente d’utiliser les mots des autres dans leur sens le plus courant.

C’est d’une certaine manière ce que vit tout individu se livrant à une pratique artistique : la recherche d’un langage propre,arraché aux conventions… »

Tu vois, à l’issue de plusieurs ateliers, j’ai eu le sentiment de me réapproprier mon existence au moyen des mots, et par conséquent de pouvoir pénétrer dans un espace de liberté ; c’est en cela que ce texte m’a parlé. Et c’est en cela qu’il faut te remercier !

En juillet 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Jo

Haut de la page ↑


Anne-Laure, sur Ici on fait pousser des histoires

Merci beaucoup pour cet agréable moment au Jardin du vent. Les filles et moi-même avons beaucoup apprécié. D’ailleurs elles ont voulu renouveler l’expérience lors d’une promenade sur la plage.
Merci infiniment pour cette belle découverte des ateliers d’écriture. C’était une très jolie façon de découvrir le Jardin du vent et de nous initier aux jeux de mots.

En juillet 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture, Ici on fait pousser des histoires

Parcipants :

Haut de la page ↑


Corinne, sur les Z’animots

Regarder mon animal dans les yeux, l’ entendre respirer, le toucher, le caresser et le sentir vibrer sous mes mains bienveillantes, l’aimer…
Le regarder m’ observer… traduire sa pensée dans son regard… imaginer ses paroles s’il pouvait me les chuchoter… me fondre dans son monde…
Ces sentiments ont naturellement suscité de l’ intérêt pour les ateliers d’écriture sur les Z’animots.
Au fil des ateliers, je comprends de mieux en mieux la relation que j’entretiens avec mon animal et avec tous les autres animaux en général.

Les Z’animots, c’est un authentique voyage émouvant au cœur des souvenirs ; souvenirs qui nous lient à nos animaux réels et imaginaires, à ceux d’hier et d’aujourd’hui.

Les Z’animots, c’est un véritable voyage expérimental qui révèle notre insoupçonnable potentiel de création sans limites ni jugement.

Cela fait des Z’animots un moment magique, un moment de partage, de spontanéité et de créativité.

Vivement le prochain atelier.

En juillet 2013

Sujets : Les Z'animots

Parcipants : Corinne

Haut de la page ↑


Nadège, sur les ateliers d’écriture créative

Bien que j’ai toujours aimé l’écriture et que j’avais très envie d’écrire, je n’y consacrais pas de temps. Quand, en début d’année, je me suis inscrite aux ateliers, j’étais très effrayée et je me sentais un peu bête : je ne suis pas écrivain, je ne sais pas spécialement bien écrire…

C’est la bienveillance et le non-jugement qui règnent aux Z’ateliers de Carole qui m’ont amené à revenir avec plaisir.

Pour moi, il ne s’agit pas de savoir bien écrire, il s’agit de s’accorder un temps pour le faire et de jouer avec les mots. J’avais envie d’écrire et les ateliers de Carole me donnent une parenthèse pour le faire, sans me poser la question de savoir si ce que j’ai fait est bien ou mal !

Ce qui m’a donné goût à l’écriture…

En 5ème, dans le cadre d’une leçon sur « la description », notre prof nous avait donné une rédaction à faire qui consistait à choisir une photo ou une carte postale qui nous plaisait pour la décrire. Dans ma tête, j’avais su d’emblée ce que j’allais décrire : ma carte postale préférée, affichée dans ma chambre ! Oui, oui, j’avais une « carte postale préférée » !

Sauf que, lorsque je me suis retrouvée assise devant ma feuille de rédaction, je me suis aperçue que ma carte postale c’était avant tout un dauphin bleu qui saute dans la mer bleue avec un grand ciel bleu ! Rien d’autre, pas un poisson, pas un bateau, pas un nuage…

Pour pouvoir rédiger la trentaine de lignes demandée, le plus simple aurait sans doute été de changer d’image, mais têtue, je voulais absolument décrire CETTE photo.

Il a donc fallu que je trouve les mots, les expressions justes, que j’enrichisse mon vocabulaire, que je trouve des tas de façons de dire « bleu » et « joli » et « eau », bref que je me creuse le ciboulot pour pouvoir décrire le plus joliment et précisément possible cette carte postale !

Cet exercice m’a marquée car il m’a fait prendre conscience de la richesse des mots, de la magie de l’écriture et il a largement contribué au plaisir que j’ai aujourd’hui à chercher les mots justes pour faire passer des émotions, des idées, des images… à l’écrit comme à l’oral.

Pour l’anecdote, j’ai eu une très bonne note à cette rédaction ;) !

En juin 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative, Écriture

Parcipants : Nadège

Haut de la page ↑


Stéphanie, sur les Z’animots

Le temps d’un atelier, telle une parenthèse hors du temps, je peux enlacer les animaux de mon enfance, les faire rencontrer ceux qui peuplent mon présent, les voir s’animer sur ma feuille. Je peux les raconter, raconter nos vies qui s’entremêlent, se croisent ou s’effleurent.
Les Z’animots  nous offrent également un cadre pour déployer notre imagination, telle une extension des réalités où les bêtes grouillent, rampent, grognent, miaulent, aboient, hennissent…
Les folies qui ne se disent pas, peuvent se raconter ici. »

En juin 2013

Sujets : Les Z'animots

Parcipants : Stéphanie

Haut de la page ↑


Stéphanie, sur les ateliers d’écriture créative

À un moment donné, je me suis trouvé confrontée à mes limites en rédaction dans le cadre de mon travail. J’avançais trop péniblement. Plutôt que de rester enfermée dans quelque chose où j’avais du mal à imaginer d’autres pistes, j’ai préféré faire appel à une professionnelle pour ne pas m’enliser.

Globalement il y avait une difficulté d’écrire qui là entravait mon travail universitaire. J’avais participé à un atelier d’écriture créative avec Carole. Lors de celui-ci, je ne pensais même pas pouvoir écrire. Du coup, surprise ! J’ai écrit et avec plaisir ! Sans doute que l’éthique de l’atelier (le non jugement, la confidentialité…) et l’ambiance générale ont joué.

En juin 2013

Sujets : Accompagnement à l'écriture, Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Stéphanie

Haut de la page ↑


Jo, sur les Z’animots

Quand l’imaginaire et le réel se conjuguent au temps d’aimer son animal, les mots deviennent caresse et nous guident doucement vers un monde où il fait bon se balader en compagnie de souvenirs, d’émotions, de découvertes, de sentiments, de désirs, de délires et de créativité. C’est étonnant. Et étonnamment bon. Et c’est ainsi que se réveille une immensité que je n’aurais jamais soupçonnée.

En juin 2013

Sujets : Les Z'animots

Parcipants : Jo

Haut de la page ↑


Stéphanie, sur l’accompagnement à l’écriture

Le travail de clarification fait en s’appuyant sur les cartes mentales m’a libérée au niveau de la rédaction. Ça m’a aidée à ordonner mes idées, à clarifier mon expression.

J’ai apprécié l’accompagnement de Carole car ce qui m’a été transmis est acquis et maintenant, je peux m’appuyer dessus, seule. Les cartes mentales me sont utiles régulièrement dans le cadre de mon écriture universitaire.

En juin 2013

Sujets : Accompagnement à l'écriture

Parcipants : Stéphanie

Haut de la page ↑


Ronan, sur les ateliers d’écrituire créative

Je ne m’attendais pas du tout à ça. J’ai été très surpris qu’on utilise les sens en atelier d’écriture. Ce n’est pas du tout déstabilisant mais très surprenant. Je m’attendais à être devant une feuille avec un crayon, point barre.

J’ai trouvé ta façon de mener tout ça super, sans jugement, d’un côté hyper détachée et de l’autre très présente et toujours bienveillante.

En mars 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Ronan

Haut de la page ↑


Jo, sur les ateliers d’écriture créative

Les Z’ateliers de Carole c’est un peu l’école du cirque, les mots sont malléables à souhait.

Arlequin jongle en couleur, le contorsionniste bafouille savamment, Pierrot poète chante fleurette à dame Lune, le trapéziste voltige en formules acrobates, le clown tragique récite ses tirades humide de tristesse, nous sommes tous étoiles sur la piste, il est même permis de rater son exercice.

Et quand la magie pressente son chapeau, c’est la liberté qui apparaît, car chez Carole c’en est un peu l’école, sans risque et sans filet.

En février 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Jo

Haut de la page ↑


Justine, sur les ateliers d’écriture créative

Bonjour, je m’appelle Justine et j’ai 10 ans. Je connais bien Carole et je lui ai demandé si je pouvais participer à son atelier d’écriture. Il y avait des adultes mais je me suis beaucoup amusée à faire l’atelier, c’était génial.

Depuis que Carole faisait des ateliers ça me donnait envie car elle en parlait souvent. Je lui posais souvent des questions mais elle me répondait qu’un atelier d’écriture c’est comme une surprise qu’il ne faut pas raconter.

C’est surprenant et j’aimerais en refaire parce qu’il y avait une bonne ambiance, on n’était pas beaucoup et ça ne ressemble pas du tout à l’école, c’est même loin de là !

En février 2013

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Justine

Haut de la page ↑


Bruno, sur les ateliers d’écriture créative

Un atelier d’écriture… Il y a deux ans, je n’avais encore jamais participé à un atelier d’écriture de ma vie… Je savais de quoi il retournait globalement, bien que chaque atelier soit différent car lié à la personnalité de la personne l’animant.

Jean-Jacques Vannier, avec son univers décalé, anime chaque été des ateliers d’écriture sur Paris… Heureux participants, j’y ai je souvent pensé ! Mais Paris c’est loin pour un atelier…

Et un jour, ici, à Saint-Jean-de-Monts, un atelier d’écriture a été proposé… Les Z’ateliers de Carole étaient arrivés ! Le « Z » dans l’énoncé de la structure m’a interpellé, positivement, l’intuition qu’ici on savait jouer avec les mots…

Je tentais l’expérience, et entrais sans effraction dans l’univers de Carole, un univers bien à elle, qui fait que les personnes présentes à la première réunion se sont retrouvées avec GRAND plaisir chaque mois !!
Merci Carole pour ces parenthèses de joie, le temps d’une soirée, loin, très loin de nos quotidiens respectifs.

Merci pour ces voyages très agréables, nous ne savions jamais où allait nous mener chaque consigne, mais nous montions en pleine conscience et avec grand plaisir dans le train de l’imaginaire, du « lâcher prise », personne n’est resté à quai, ce fut un beau voyage…

Pour conclure, un petit mot à toutes les personnes ne connaissant pas les ateliers d’écriture animés par Carole : « Vous avez de la chance, beaucoup de chance, car vous allez pouvoir vivre cette découverte !!! N’hésitez pas, inscrivez vous, et à vous aussi… Bon voyage !!! »

En octobre 2012

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Bruno

Haut de la page ↑


Claude, sur les ateliers d’écriture créative

Pas de syndrome de la feuille blanche pour moi… tout du moins pas encore… car j’ai un retard à rattraper…

Madame… dont je tairai le nom, badigeonnait mes rédactions d’encre rouge… « trop lourd »… « mal dit »… ou « Faute !! »

Alors, à force de découragement, on finit par oublier ses mots. mais ils ne sont jamais enfouis très loin, lorsque l’encre rouge disparaît. Et beaucoup plus tard, on découvre un endroit surnommé « atelier d’écriture », Ici le rouge n’existe pas et la pensée peut se mettre à voyager avec dans ses bagages… mes propres mots.

C’est ainsi que la lourdeur et le mal dit se sont noyés. C’est ici que j’ai renfloué mon désir d’écrire, en retrouvant l’encre noire et la convivialité autour des mots.

En juin 2012

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Claude

Haut de la page ↑


Sophie, sur les ateliers d’écriture créative

Carole me propose un atelier d’écriture ! Un atelier d’écriture à moi ! Un atelier pour écrire des mots.

Tout de suite je pense aux dictées, aux rédactions, aux cartes postales. J’entends déjà dans ma tête : « Oh les fautes… Non vraiment sans façon, c’est pas pour moi, c’est pour les autres. »

Et puis Carole me rassure, elle me dit que cela ne ressemble à rien de ce que j’imagine. Alors un atelier d’écriture c’est quoi ? Je suis curieuse et un peu plus en confiance. Moi j’aime parler, j’aime rigoler, j’aime me retrouver avec d’autres alors j’accepte son invitation.

Rendez-vous autour d’une table, ambiance conviviale, mais je suis sur ma réserve, j’ai pas envie, pas envie d’écrire. Trop contraignant et moi je suis pas quelqu’un qui écrit, tout le monde me le dit ! Carole nous propose d’aller chercher un livre dans la bibliothèque et de prendre le premier mot que l’on voit, ça je sais le faire. Elle nous demande d’inventer un mot, ça je sais le faire aussi, et voila l’atelier parti.

À la fin de cette rencontre je me surprends à avoir passé un bon moment avec d’autres, à avoir parler, avoir imaginé plein de choses et ça j’aime le faire…

Oui un atelier d’écriture c’est tout ce que l’on n’imagine pas et surtout ce que l’on n’imagine pas !

En mars 2012

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Sophie

Haut de la page ↑


Lisa, sur les ateliers d’écriture créative

C’était bien, mais il faudrait mettre « imagination » au lieu d’écriture car on n’est pas à l’école. On est avec un papier et un crayon mais il n’y a pas de notes, on nous stresse pas, on invente.

En mars 2012

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Lisa

Haut de la page ↑


Anne et Jacques, sur les ateliers d’écriture créative

Nous nous sommes inscrits pour Être, pour ressentir plus le vivant en nous, exprimer la créativité qui nous habite, les diverses facettes de celle-ci, mieux la connaître pour la mettre encore plus en Vie, partager cette expérience de vie avec d’autres.

Envie de jouer avec les MOTS. C’est une idée de riches rencontres, de découvertes, de bonheur.

En mai 2011

Sujets : Ateliers d'écriture créative

Parcipants : Anne et Jacques

Haut de la page ↑